Skip to Content

Donnez Des Obligations À Vos Enfants, C’est Bénéfique !

Donnez Des Obligations À Vos Enfants, C’est Bénéfique !

Beaucoup de parents hésitent à imposer des règles strictes à leurs enfants. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils ont eu une vie assez dure auparavant ! Ils ne veulent pas reproduire ce schéma.

Toutefois, participer aux tâches ménagères et faire les devoirs, est-ce vraiment ce qu’on peut appeler une vie dure ?

Apprendre vos enfants à s’intégrer dans le quotidien familial n’est pas mauvais, c’est l’apprendre à être responsable et un moyen pour lui d’acquérir des valeurs morales.

Il n’existe pas de méthode parfaite pour élever un enfant

frère étreignant soeur sur canapé

Être parent, c’est difficile, quelle que soit la façon dont on analyse la chose. Vous êtes responsable de l’éducation, de la formation et de la discipline d’un petit être humain. Les enjeux sont élevés et les conséquences sont lourdes.

Lorsque vous êtes habitée par un amour indescriptible et que vous avez peur que quelque chose arrive à vos enfants, il est difficile de résister à l’envie de les entourer de coussins et de suivre chacun de leurs mouvements pour qu’ils ne se blessent jamais. Inutile de dire que vous ne leur rendez pas service en agissant de la sorte.

Lorsqu’un enfant vient au monde, il vient sans mode d’emploi. Les parents sont souvent désemparés quant à la manière idéale de l’élever.

Être parent est un art de l’équilibre. Et, pour le maîtriser, vous devez accepter le fait que vous n’êtes qu’un être humain, tout comme votre enfant. Nous apprenons par l’observation et par des expériences réelles. Alors, les enfants font des erreurs, ils échouent, ils se blessent, et ils deviennent plus intelligents au cours de ce processus.

Vous voulez que votre enfant soit en bonne santé, en sécurité, qu’il réussisse et devienne autonome ? Vous devez le laisser affronter le monde réel. Si vous vous surprenez à trop intervenir pour sauver la situation chaque fois que quelque chose ne va pas, ralentissez un peu pour réfléchir.

Les parents hélicoptères peuvent nuire à la croissance et au développement de leurs enfants. Ils veulent bien faire, mais font souvent plus de mal que de bien dans leur quête de perfection !

Est-ce que vous savez que vous pouvez confondre entre l’obéissance et la responsabilité ?

fille lisant sur un canapé pendant que sa sœur joue par terre

La plupart des parents confondent souvent obéissance et responsabilité. Ils aimeraient que leurs enfants fassent ce qu’ils demandent, suivent les instructions et ne remettent pas en question leur autorité.

Ce sont des objectifs compréhensibles et importants lorsqu’on élève des enfants. Cependant, dans la vie il ne s’agit pas toujours de responsabilité ! Ces comportements sont classés dans la catégorie de l’obéissance.

Au fil du temps, la majorité des parents veulent que les enfants acceptent d’assumer la responsabilité d’une tâche ou d’une corvée. Bref, les petits le font parce que cela doit être fait et acceptent que ce soit leur obligation de le faire. Avec le temps, ils peuvent même commencer à faire une tâche parce qu’elle doit être faite, et non parce qu’on leur dit de la faire. Cette attitude s’appelle la responsabilité.

Découvrez comment responsabiliser les enfants et la façon de les impliquer dans les tâches ménagères

deux petites filles lavant la vaisselle dans la cuisine

L’inculcation des attitudes et des traits de caractère qui rendent les enfants responsables doit idéalement se faire sur plusieurs années.

Si vous vous êtes déjà demandée si vous étiez une maman trop stricte, trop indulgente, ou si vous donniez suffisamment d’amour à vos enfants, vous êtes sur la bonne voie. Vous avez un rôle spécial à jouer pour aider vos petits à devenir responsables. Vous devez savoir gérer votre autorité parentale.

Donnez-leur l’occasion de contribuer au bien-être commun

Votre enfant n’est pas trop jeune pour apporter sa contribution au cocon familial. Donc, trouvez des façons de le motiver à le faire. Même s’il s’agit simplement de le complimenter quand il est gentil avec sa petite sœur ou que vous appréciez ses talents de danseur, c’est bien ! C’est comme cela que les petits talents que vous reconnaissez chez lui se développeront. Après tout, vous voulez un enfant épanoui, n’est-ce pas ?

À mesure que vos enfants grandissent, ils peuvent eux-mêmes apporter leurs contributions tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du foyer. À cet âge, ils doivent acquérir deux types de responsabilités. Il faut qu’ils apprennent à prendre soin d’eux-mêmes et à contribuer au bien-être de la famille.

Généralement, ceux qui aident à la maison sont plus susceptibles d’offrir leur aide pour les tâches familiales également. Ne vous attendez pas à ce qu’ils développent une attitude serviable du jour au lendemain ! Toutefois, il serait utile d’augmenter progressivement les responsabilités en fonction de l’âge.

Dans tous les cas de figure, n’oubliez pas que vous devez encourager et responsabiliser votre enfant, au lieu de le culpabiliser et de l’accabler !

Apprenez votre enfant à toujours nettoyer quand il fait des bêtises

Commencez par aider votre enfant, jusqu’à ce qu’il apprenne à le faire. Il l’apprendra plus vite si vous êtes joyeuse et gentille. Évitez d’en faire une montagne pour un peu de lait renversé ! Encouragez-le à vous aider en lui tendant une éponge pendant que vous en ramassez une vous-même, même si c’est plus facile de le faire vous-même.

Tant que vous ne portez pas de jugement quand ce genre de choses arrive, il ne sera pas sur la défensive, Ainsi, il voudra vous aider à nettoyer.

Lorsque votre enfant renverse du lait, vous pouvez lui dire : « Aie ! Tu as renversé tout ton lait, mais ce n’est pas grave. Nous pouvons nettoyer tout ça. » Lorsque votre enfant d’âge préscolaire laisse ses chaussures n’importe où sur le sol, tendez-les-lui et demandez-lui de les ranger. Vous n’avez pas besoin de l’agresser verbalement pour qu’il le fasse. Dites-lui gentiment : « Nous devons toujours ranger nos affaires. Ne t’inquiète pas, je vais t’aider. »

Dans un sens, c’est votre devoir d’inculquer ce type de bonnes manières à votre enfant jusqu’à ce qu’il quitte votre maison. Quand votre approche est positive et légère, votre enfant ne sera pas sur la défensive et ne pleurnichera pas parce qu’il ne voudra pas vous aider à faire le ménage.

Lorsque les enfants reçoivent des consignes de manière amicale, ils sont plus faciles à vivre et deviennent de meilleurs citoyens dans le futur.

Pensez-vous qu’un enfant sain d’esprit voudrait faire des corvées ?

À moins que vous ne souhaitiez que votre enfant considère sa contribution familiale comme une torture, ne l’obligez pas à faire des corvées sans vous. Ainsi, elles feront partie intégrante de votre routine familiale, et vous n’aurez plus aucune résistance de sa part. Vous ne voulez pas qu’il soit malheureux, n’est-ce pas ?

Votre objectif n’est pas de le conditionner à accomplir des tâches spécifiques, mais de former votre enfant à prendre du plaisir à contribuer et à prendre des responsabilités. Rendez les corvées amusantes. Donnez autant de structure, de soutien et d’aide pratique que nécessaire, y compris en vous asseyant avec lui et en l’aidant les trente premières fois qu’il effectue la tâche, si nécessaire.

Sachez que ce sera beaucoup plus difficile que de le faire vous-même. Rappelez-vous qu’il y a de la joie dans ces tâches, et communiquez-lui cette joie, ainsi que la satisfaction du travail bien fait. Un jour ou l’autre, il fera ces tâches tout seul. Ce jour viendra beaucoup plus vite s’il les apprécie.

Plutôt que de donner des ordres, essayez de lui demander de réfléchir

Par exemple, à l’enfant qui aime traîner le matin, au lieu de hurler : « Prends ta douche ! », « Ton sac à dos est-il prêt ? », « N’oublie pas ton déjeuner ! », vous pourriez lui demander : « Quelle est la prochaine chose que tu dois faire pour être prêt pour l’école ? »

L’objectif est de les maintenir concentrés sur leur liste, matin après matin, jusqu’à ce qu’ils intériorisent et commencent à gérer leurs propres tâches matinales.

Laissez toujours les enfants faire les choses eux-mêmes et aider, même si cela représente plus de travail pour vous. Et ce sera toujours plus de travail pour vous !

Les tout-petits essaient désespérément de maîtriser leur petit monde. Et, lorsque nous les aidons à le faire, ils assument la responsabilité d’être capables. Alors, au lieu de leur dresser une liste de choses à faire, reprenez-vous afin de pouvoir communiquer avec eux. Vous devez travailler avec votre enfant pour l’aider à découvrir la satisfaction de la contribution. C’est plus important que d’effectuer le travail rapidement ou parfaitement.

Avec cette méthode, vous allez très vite créer des liens et cela motivera les enfants à continuer à contribuer.

Fournissez des routines et une structure

Les routines et les structures sont des éléments cruciaux dans la vie des enfants. C’est ainsi pour de nombreuses raisons. En gros, elles donnent des occasions répétées de s’autogérer à travers une série de tâches pas particulièrement invitantes.

Tout d’abord, elles aident à maîtriser l’heure du coucher, du rangement des jouets et de la préparation du matin. Ensuite, cela encourage les enfants à acquérir de bonnes habitudes d’étude et de toilette. Enfin, ils acquièrent aussi des compétences de base en répétant des tâches ménagères comme la lessive ou la préparation de repas simples.

Donnez l’exemple de la responsabilité et de l’obligation de rendre des comptes

Soyez explicite sur les choix responsables que vous faites. Vous devez savoir comment motiver votre enfant à avoir des obligations. Vous pouvez lui dire : « C’est vrai que c’est pénible de transporter ces déchets jusqu’à la voiture. Cependant je ne vois pas de poubelle et nous ne jetons jamais de détritus. Ce panneau indique que le stationnement est réservé aux personnes ayant un handicap physique, alors bien sûr, nous ne pouvons pas prendre cette place. »

Tenez toujours vos promesses, et ne lui trouvez pas d’excuses. Si vous ne tenez pas votre promesse d’aller chercher le cahier dont il a besoin pour l’école, ou de jouer à ce jeu avec lui le samedi, pourquoi devrait-il être responsable de tenir ses promesses et ses accords avec vous ?

Les tâches pour vos enfants par tranche d’âge

petite fille regardant des vêtements avec grand-mère

À la maison, les enfants veulent se sentir importants. Ils veulent se sentir connectés à ce qui se passe autour d’eux. Ils veulent faire des choses qui leur valent les éloges de leurs parents. Les jeunes enfants aiment particulièrement participer aux travaux quotidiens de la maison. Ils veulent faire ce que font les adultes.

Tirer parti de ces impulsions est un excellent moyen pour les parents d’enseigner la responsabilité. Puisque les enfants sont motivés par le fait de faire plaisir à leurs parents, leur donner des corvées est un excellent moyen pour eux d’obtenir les félicitations qu’ils recherchent et de faire quelque chose d’utile à la maison. Voici quelques exemples de tâches adaptées à l’âge des enfants :

Les enfants d’âge préscolaire

Les enfants de 3 à 5 ans peuvent commencer à apprendre à être responsables en rangeant leurs jouets après les avoir utilisés, en rangeant leurs vêtements sales au bon endroit et en aidant à verser la nourriture et l’eau dans le bol de leur animal. Les petits de cet âge aiment aussi faire la poussière, même si cela ne sert pas à grand-chose.

Ceux de la maternelle

Les enfants de 5 à 6 ans peuvent aider à cuisiner, mettre et débarrasser la table, arracher les mauvaises herbes dans le jardin, arroser les fleurs et charger aussi bien que décharger le lave-vaisselle.

Les enfants de l’école primaire

Si vous avez un petit qui a entre 6 à 11 ans, il peut faire tout ce que les enfants d’âge préscolaire peuvent faire, mais avec peu ou pas de supervision. En outre, ils peuvent sortir les poubelles et assumer de plus grandes responsabilités dans la cuisine. Les enfants de l’école primaire sont définitivement prêts à garder leur chambre propre. Même si les parents pensent toujours que c’est à eux de le faire, les enfants de cet âge sont prêts à apprendre à laver, sécher et plier leur propre linge.

L’âge du collège et du lycée

À partir du collège et au-delà, les enfants sont prêts à faire la plupart des choses que font les adultes. Avec les instructions appropriées, ils sont prêts à faire des travaux ménagers comme la cuisine, la lessive, l’aspirateur et la vaisselle, et des travaux de jardinage comme la tonte de l’herbe, le ratissage des feuilles et l’entretien du jardin.

Les obligations aident les enfants à être responsables

garçon se lavant les dents dans la salle de bain

Les attentes placées dans les enfants ont plus de chances d’être satisfaites lorsque des félicitations pour un travail bien fait sont données librement et souvent. Quand les adultes font des rappels avec respect et attention, les petits réagissent bien. Lorsque les conséquences des tâches oubliées ou ignorées sont cohérentes, les enfants se sentent en sécurité.

Certaines familles utilisent des tableaux de corvées, de petites allocations et d’autres méthodes créatives pour encourager leurs enfants à participer aux tâches. La solution dépend de chaque famille, et chacune d’entre elles finira par trouver sa propre façon de faire les choses. Ce qui compte, ce n’est pas la manière exacte de les faire, mais le fait qu’elles soient effectivement faites.