Chère maman,

Cette lettre n’est qu’un rappel de combien je t’aime et combien je suis reconnaissante de t’avoir dans ma vie.

Sans toi, je ne serais jamais devenue la personne que je suis aujourd’hui.

C’est pourquoi je veux juste dire: “Merci!”

Merci d’avoir été là pour moi quand j’en avais le plus besoin, merci d’avoir été à l’écoute de mes problèmes, d’être mon coup de fil de fin de soirée, de m’avoir donner des conseils et de toujours être à mes côtés.

Je sais qu’il n’y a pas de mots pour pouvoir exprimer à quel point je suis reconnaissante de t’avoir, mais j’espère qu’une fois que tu auras lu cette lettre, tu réaliseras que tu as accomplies toute seule un boulot digne de respect.

Je sais que tu as mis ta vie entre parenthèses juste pour pouvoir te consacrer à moi, et que le seul temps libre que tu avais entre deux boulots, et les aller-retours à l’école, c’était le temps que tu passais aux toilettes pour pleurer tellement c’était dur de vivre tout ça toute seule.

Et je sais aussi que tu ne voulais pas que je sois au courant de tes problèmes, alors tu les cachais.

Mais même quand j’étais toute petite, je sentais le manque de paix en toi et je savais que tu souffrais et que c’était la bataille chaque jour.

Je sais aussi que tu n’as jamais vraiment voulu me crier dessus, mais c’était si difficile de s’occuper de moi, d’avoir des tonnes d’obligations et de garder son sang-froid à côté de tout ça.

Maintenant, je comprends que tout ton monde était en train de s’écrouler, alors que moi j’étais juste une petite fille qui voulait ce jouet au magasin que tu ne pouvais pas m’acheter.

Je comprends pourquoi on a commandé à manger autant de fois.

C’est parce que tu n’avais pas le temps de cuisiner entre deux jobs.

Et pour moi, ça m’était égale que tu cuisines quelque chose ou pas, l’important c’était qu’on soit ensemble.

Je sais que c’était difficile pour toi de faire ce voyage seule, mais maintenant que je suis adulte, tu peux voir que tu as fait un excellent travail.

Tu as élevé une fille avec un cœur pur, comme le tien, et une personne qui saura toujours se défendre.

Tes conseils et ton amour feront toujours partie de moi, alors maman, ne crois jamais que tu n’étais pas suffisante.

Tu es plus que suffisante!
Tu es plus que digne!
Tu es importante!

Tu n’as plus besoin de faire des efforts car tu m’as déjà donné tout ce dont j’avais besoin.

Bien sûr que papa me manquait parfois, mais ton amour et ton affection m’ont toujours fait sentir que j’avais autant, voir plus, que les enfants qui vivaient avec leur deux parents.

Tu es plus que suffisante, ce qui signifie que tu m’as donné tout ce dont une personne adulte a besoin pour être heureuse, et pour cela je ne pourrai jamais assez te remercier.

Tu es plus que suffisante car tu as toujours été à l’écoute, tu étais une amie honnête, une bonne camarade et mon journal intime en personne.

Je pouvais te dire tout ce qui me tracassait et avec une seule phrase et un câlin, tous mes cauchemars disparaissaient.

Tu as toujours été mon roc, maman, et tu le seras toujours.

Ne penses pas que tu as échoué parce que la situation avec mon père ne s’est pas passée comme tu l’avais prévu.

Ne penses pas que tu n’étais pas suffisante car tu as mis fin à une relation amoureuse et que tu t’es retrouvée toute seule avec moi.

Tu as fait le bon choix. S’il n’y a pas d’amour, il ne reste rien d’autre à faire.

Partir était donc la décision parfaite et je suis tellement fière de toi et de ta force pour parvenir à le faire.

Rappelles-toi simplement que tes imperfections et tes soucis ne reflètent pas ta valeur.

Ne crois pas que partir était un signe de faiblesse, car cela ne te rend pas faible du tout, ça veut juste dire que tu as été trop forte pendant trop longtemps.

Je sais que tu as eu une période de folies et de difficultés dans ta vie, et je sais que ce n’était pas facile pour toi de gérer tous les problèmes seule.

Mais en fin de compte, tu as réussi et c’est pourquoi tu es plus que suffisante.

Tu as été suffisante, tu es suffisante et tu ne cesseras jamais de l’être. Je sais que tu le ressentais à chaque fois que je tendais les mains pour que tu me relèves.

Je sais que tu devais ressentir que tu étais suffisante à chaque fois que je te regardais avec mes grands yeux, te montrant que tu étais tout ce dont j’avais besoin, et qu’il n’y avait aucune femme plus parfaite que toi à mes yeux.

Tu as toujours été la meilleure pour moi et tu le seras toujours.

Maman, je veux que tu saches que tu es plus que suffisante.

Et je t’en supplie, ne l’oublie jamais !

Avec amour,

Ta fille.