Skip to Content

Psychologie Masculine : Pourquoi Un Homme Devient-il Silencieux?

Psychologie Masculine : Pourquoi Un Homme Devient-il Silencieux?

Beaucoup d’hommes le font au sein de leur vie de couple. Certains le font après le dîner, certains le font dans la voiture.

D’autres le font au lit, et il y en a même qui le font pendant que vous êtes en train de discuter avec votre mère.

Évidemment, vous avez compris, je parle du silence total ! En effet, il semblerait que les hommes y soient plus enclins que les femmes, en général, lors d’une dispute, la femme veut parler alors que l’homme préfère se retirer.

Il est important de souligner que les femmes se retirent aussi parfois lorsque les hommes veulent parler, mais soyons honnêtes : le manque de volonté de communiquer fait partie en général du comportement masculin.

Et sachez que je n’ai aucun mal à admettre que j’y fus moi-même déjà confrontée à maintes reprises.

Au sein des relations amoureuses, le silence est le genre de comportement qui peut se nourrir de lui-même jusqu’à devenir un modèle qui semble engloutir complètement la relation de couple.

La réaction naturelle qui vient à beaucoup de femmes lorsqu’elles doivent faire face au silence de l’autre, c’est de tenter de forcer la conversation.

Cependant, cela peut rendre la situation encore plus difficile et avoir l’effet inverse de celui qui est désiré.

L’homme ressent encore moins le besoin et la volonté de parler, et une fois qu’il sent qu’on lui force la main, il ne fait que se retirer encore plus et là, bon courage pour le faire parler!

Je pense que vous voyez le tableau de ce cercle vicieux.

Ce schéma de retrait et de poursuite est l’un des plus courants que je vois dans les couples. Plus quelqu’un essaie de faire parler un homme, plus ce dernier se replie sur lui-même.

En général, il s’agit d’un mal-être que ressentent les deux partenaires et ce schéma se renforce avec la répétition. À chaque nouvelle itération, les émotions deviennent plus intenses et il est plus difficile d’y résister.

Ceci est précisément le type de schéma dans lequel beaucoup de couples tombent facilement et duquel il est très difficile de se sortir.

Le pire c’est que la plupart des hommes se rendent compte par eux-mêmes que leur silence ne fait qu’empirer les choses.

Et s’ils sont conscients des problèmes que cela peut créer au sein du couple, comment expliquer le silence d’un homme dans la relation de couple? Comment se comporter avec un homme silencieux?

Si vous cherchez à comprendre ce qui se passe dans la tête de votre homme lorsqu’il refuse de vous parler ou qu’il fuit votre regard, vous êtes au bon endroit, car aujourd’hui nous allons expliquer cette psychologie masculine bien particulière, ainsi que les meilleurs moyens d’y faire face.

Voir aussi : Comment Utiliser La Psychologie Inversée Dans Les Relations Amoureuses ?

Comment expliquer le silence d’un homme au sein du couple ?

1) Les hommes ne sont pas censés parler

homme en pull gris assis sur un canapé

De nombreux hommes sont désavantagés dans les discussions sur la dynamique des relations amoureuses car, en général, les femmes sont tout simplement mieux formées à ce sujet.

Tout au long de leur développement personnel, la gente féminine à plus de facilités à parler de relations que les garçons.

Pour désavantager encore plus les hommes, depuis leur plus jeune âge, il leur a été instruit qu’il était efféminé de parler de ces choses-là.

Et souvent, les hommes se sentent ridicules dès qu’ils s’aventurent trop loin dans le discours féminin.

Ce genre d’expériences acquises restent en eux jusqu’à l’âge adulte, et il peut être remarquablement difficile de briser ces règles de genre bien ancrées.

2) Ils ont l’impression de ne pas pouvoir tenir tête

homme triste en t-shirt bleu assis sur le rebord de la fenêtre

Un nombre surprenant d’hommes avouent qu’ils se sentent dépassés lors des disputes avec leur femme ou leur petite amie.

Beaucoup d’entre eux déclarent ne pas se sentir à la hauteur de la vitesse à laquelle elle répond, ne pas être aussi bien préparé qu’elle au niveau des arguments.

Aussi, un homme vous dira qu’il a l’impression que sa partenaire se souvient de chaque moindre détail de leur relation alors que lui pas du tout, et que face à des arguments de longue date il ne sait pas comment se défendre.

Les hommes ont tendance à croire que peu importe ce qu’ils diront, de toute manière ça finira par se retourner contre eux.

Le fait de parler les fait se sentir vulnérables aux critiques ou à la honte, et pour éviter les ennuis, ils font donc ce qui semble être la meilleure chose à faire : ils refusent toute forme de communication.

3) Ils se taisent, car ils sont en colères

homme en colère, à, barbe, s'appuyer, barrière

C’est vrai, parfois, les hommes choisissent de ne rien dire, tout simplement car ils sont en colère. Pour beaucoup d’hommes, la colère est la réponse par défaut lorsqu’ils se sentent blessés, critiqués, méprisés, isolés ou même tristes.

Ils ont très souvent besoin de temps pour réaliser ce qui a provoqué leur colère et jusqu’à ce qu’ils ne se sentent pas prêts à parler, le silence peut sembler comme l’option la plus sûre.

4) Cela leur fait mal de se disputer avec leur bien-aimée

homme triste en pull gris assis près de la fenêtre

Je ne pense pas que beaucoup de femmes réalisent vraiment à quel point elles sont importantes aux yeux de leur homme. (Du moins en ce qui concerne ceux qui sont vraiment bons.)

Une femme malheureuse est une expérience douloureuse pour la plupart des hommes.

Lorsque les mêmes vieilles disputes reviennent sans cesse et que l’incompréhension est tout le temps au rendez-vous, l’homme commence à se sentir comme s’il était incapable de rendre sa femme heureuse.

C’est alors que certains hommes, dans ce genre de situation, abandonnent et préfèrent se taire, car il est plus tolérable d’aggraver passivement la situation que de parler et de l’aggraver activement.

5) C’est un comportement inné

homme triste avec barbe assis à l'intérieur

Les généralisations sur les hommes sont bonnes et utiles jusqu’à un certain point, mais les facteurs individuels sont plus importants. Les hommes sont tout aussi vulnérables que les femmes à leur propre histoire.

Selon le point de vue des experts, l’esprit utiliserait les expériences passées pour déterminer le comportement actuel.

Par conséquent, le silence d’un homme peut être dû à des expériences vécues bien plus tôt dans sa vie, lorsqu’il a appris que le conflit était dangereux. À l’époque, sa réaction la plus sûre était de fuir le conflit.

Et bien que cette stratégie pouvait bien fonctionner à l’époque, elle ne lui sert plus à l’heure actuelle. Au lieu de le protéger, comme c’était le cas auparavant, au sein du couple, elle ne fait qu’empirer les choses.

Les comportements qui nous protégeaient autrefois sont parmi les plus difficiles à changer et il faut faire un effort particulier pour comprendre et transcender ce genre de routine problématique.

Je ne dis pas que le silence est une solution idéale à la plupart des problèmes, mais il faut souvent compter avec lui comme moyen d’essayer au moins d’améliorer les choses. Malheureusement, il a souvent l’effet inverse.

Le résultat le plus dommageable du silence est peut-être que, par sa nature même, le silence laisse le destinataire dans l’incertitude. Et lorsqu’on laisse l’esprit humain remplir les blancs, il est rare que le tableau soit rose.

Considérer le silence comme un comportement de résolution de problèmes, plutôt que comme une attaque personnelle, qui aide à apaiser la douleur.

Avant d’aller plus loin, je dois reconnaître que le silence n’est pas toujours un comportement qui résout les problèmes. Certaines personnes utilisent le silence pour punir ou manipuler.

C’est le reflet d’un problème de caractère, et les relations ne peuvent pas être réparées lorsque le caractère est endommagé.

Mais d’après mon expérience, les personnes au caractère bien trempé – le type de personnes qui manipulent, utilisent ou maltraitent régulièrement les gens dans leur vie – sont la minorité.

Il est plus probable que le silence d’un homme indique que vous êtes tombés tous les deux dans un schéma destructeur et que votre homme n’a plus d’autres options pour le réparer.

Le bon moment pour identifier et décrire un schéma problématique, c’est lorsque vous n’êtes pas en plein dedans – et le pire moment, c’est lorsque vous êtes submergé par ce schéma.

En d’autres termes, il faut changer votre état d’esprit, n’attendez pas que le problème apparaisse pour en parler. Soyez stratégique, et faites équipe.

Et si vous voulez en savoir plus sur ce genre de schéma, voici quelques conseils sur comment se comporter face à un homme qui a recours au silence.

Comment se comporter avec un homme silencieux?

1) Définir le problème

femme parlant à l'homme assis sur le canapé

En supposant qu’il reconnaisse l’existence d’un problème et qu’il s’investisse pour le résoudre, vous pourriez tous les deux choisir un moment pour discuter de ces questions :

Qu’est-ce qu’il tente de résoudre en se taisant? Quel problème essayez-vous de résoudre en le faisant parler? Comment votre comportement l’affecte-t-il, et vice-versa?

Votre stratégie doit inclure un plan d’évasion au cas où le schéma apparaîtrait lorsque vous essayez d’en parler. Vous pouvez par exemple simplement convenir de faire une pause et de revenir à la discussion après une période de calme convenue.

Vous pouvez également envisager une autre forme de communication.

Par exemple, il pourrait être plus facile pour lui de vous envoyer par mail ou via les réseaux sociaux ses non-dit ou de vous écrire une lettre qui expliquerait le silence radio. Tout point de départ constructif fera l’affaire.

2) Concentrez-vous sur le motif, pas sur la personne

homme et femme parlant assis sur le sol

Presque tous les couples avec lesquels j’ai travaillé sont tombés dans le piège de croire quelque chose comme ceci :

« C’est TON comportement qui est le problème de notre relation de couple. Tout pourrait s’améliorer si TOI tu changeais. »

Comme nous subissons les actions des autres, il est naturel de remarquer leur comportement avant de remarquer le nôtre.

Malheureusement, les couples qui ne parviennent pas à dépasser cet état d’esprit vis-à-vis de leur relation ont un mauvais pronostic.

Plus ils essaient de changer l’autre, plus leurs schémas s’enracinent. C’est ce qui arrive a beaucoup de couples, l’homme se retire alors que la femme l’étouffe et plus ils pratiquent ce genre de schéma, plus le shéma se répète.

Les gens résistent souvent à l’idée d’examiner leur propre contribution à un schéma destructeur parce qu’ils ont l’impression de capituler ou d’admettre leur culpabilité. « Pourquoi devrais-je changer alors que c’est LUI qui se ferme à chaque fois que j’essaie de lui parler? »

Et personnellement, je ne pense pas que ce soit la bonne façon de voir les choses.

La plupart des couples adopterait une approche collective pour tout autre problème, qu’il s’agisse d’un problème de toit, d’une maladie ou d’une apocalypse de zombies.

Aucune personne ayant un minimum d’instinct de survie ne dirait « Les zombies à la porte sont TON problème, crétin! ».

Si le travail d’équipe est assez bon pour combattre les zombies, alors il devrait aussi être assez bon pour les problèmes de communication.

La fierté et la droiture qui empêchent le travail d’équipe sont souvent un masque pour le manque de confiance en soi et la vulnérabilité.

Et lorsque ces émotions sont aux commandes, le périple peut s’avérer très difficile pour les deux partenaires.

3) Interrompez l’habitude le plus tôt possible

homme et femme parlant assis sur un canapé

Les habitudes sont plus faciles à changer lorsque nous apprenons à les interrompre le plus tôt possible.

Par exemple, les personnes qui mangent trop de manière compulsive améliorent leurs chances de résister à cette habitude lorsqu’elles se séparent physiquement de la tentation.

Lorsque cette assiette de hors-d’œuvre leur passe sous le nez, la meilleure réaction peut être de sortir avant d’être tenté d’en manger une et de décider comment relever le défi.

Il est difficile d’avoir une prise en compte de son propre comportement et de le comprendre, et il est donc facile de retomber dans de vieux schémas avant de se rendre compte de ce qui se passe.

Il faut de la pratique, mais les couples peuvent apprendre à faire une pause à la première vue d’un problème, avant qu’il ne soit trop tard et qu’ils finissent à nouveau perdus sur cette vieille et douloureuse route.

Utiliser un « mot de securité » est une technique qui fonctionne bien pour de nombreux couples. Mais, qu’est-ce qu’un mot de sécurité?

Et bien, dès que l’un des partenaires sent qu’il commence à retomber dans un vieux schéma, il prononce un mot convenu mutuellement, comme « aluminium » ou « haricot vert », qui signifie « faisons une pause ». (Ou vous pouvez simplement dire « faisons une pause »).

Pour utiliser cette technique, les deux partenaires doivent convenir à l’avance qu’ils vont immédiatement cesser de parler et aller dans des coins séparés, où ils pourront chacun évaluer leurs pensées et leurs sentiments.

Ils conviennent également de reprendre la conversation après un laps de temps convenu, afin que le mot de sécurité ne devienne pas un mécanisme d’évitement supplémentaire.

De nombreux couples trouvent également utile pour leur bien-être d’écrire pendant la pause afin d’organiser leurs pensées et réduire l’influence des émotions destructrices.

4) Soyez patiente et prête à vous entraîner

homme et femme parlant assis sur un canapé

Lorsqu’un couple reprend la conversation après avoir interrompu le schéma, il y a généralement deux choses desquelles ils doivent discuter : le problème qui a causé la discorde et, surtout, l’émotion qui a été déclenchée.

Par exemple, cela peut ressembler à ceci :

1) Le problème : Le chien a accidentellement mangé le pain sous la garde de l’homme. Agaçant, mais sans importance.

2) Les émotions : La femme s’est sentie blessée et effrayée parce que l’incident lui a rappelé son inquiétude quant au fait qu’ils sont de plus en plus incapables de communiquer, ce qui l’a amenée à remettre en question la solidité de leur couple.

L’homme s’est senti honteux et craintif parce qu’il a également remarqué leur incapacité à communiquer sur de petites choses et s’est senti inefficace pour calmer ses craintes.

Ironiquement, leur peur commune de se perdre l’un l’autre les conduisait à se comporter d’une manière qui creusait un fossé entre eux.

Le fait de nommer et d’accepter l’expérience de l’autre soulage souvent une grande partie de la pression.

Ce genre d’efficacité demande de la pratique, et il est souvent utile de faire appel à un professionnel. D’après mon expérience, les schémas se réaffirment à plusieurs reprises lorsque le couple se retrouve pour discuter de la question.

Si les deux partenaires tentaient cette approche, je m’attendrais tout à fait à ce que l’homme se sente envahi à un moment donné par le désir de se retirer et de se taire, et à ce que la femme se sente obligée de retomber dans son ancien schéma de poursuite.

L’astuce n’étant pas d’empêcher les envies, mais de les reconnaître et de les empêcher de prendre le dessus.