Vous n’êtes pas heureuse. N’est-ce pas ?

Vous cherchez constamment une raison de partir, mais, vous n’arrivez pas à en trouver une qui justifie votre besoin de quitter cette relation, car, vous pensez que “ne pas être heureuse” n’est pas une raison suffisante.

Et bien, laissez-moi vous dire que, vous avez entièrement le droit de partir si vous n’êtes pas heureuse.

Donnez-vous le droit de partir.

Vous n’êtes pas heureuse et cela se voit de loin quand vous marchez à ses côtés, cela se voit également dans votre manière de lui parler.

Avant, vous aviez cette étincelle rayonnante dans les yeux à chaque fois que vous le regardiez, mais maintenant, vous le regardez avec un regard fatigué, et vous vous demandez si vous l’aimez encore.

Vous l’aimez peut-être encore, mais croyez-moi, parfois l’amour ne suffit pas.

Cela puisse vous rendre malade de l’entendre ou bien vous commencez petit à petit à y croire aussi ; dans tous les cas, je suis sûre qu’une petite partie de vous est d’accord avec moi.

une femme imaginaire assise sur une jetée

Vous avez cessé d’être heureuse lorsqu’il a commencé à se laisser aller et à prendre votre relation pour acquise.

Maintenant qu’il croit avoir votre cœur entre les mains, il pense qu’il n’a plus à se soucier de faire autant d’efforts dans la relation.

Nous savons tous que ce genre d’état d’esprit peut l’amener à vous prendre pour acquise et à cesser de vous apprécier.

Pour une raison quelconque, vous croyez toujours que vos sentiments vont revenir.

Ce fameux sentiment de joie qui vous submergeait à chaque fois qu’il vous passait par l’esprit et ce sentiment de satisfaction que vous aviez à chaque fois que vous le regardiez.

Tous ces sentiments qui vous envahissaient le corps et l’esprit vous manquent, ce sont ces sentiments qui ont fait que vous vous sentez en sécurité dans ses bras, et vous avez tellement envie de retrouver ce sentiment de sécurité et d’appartenance.

Mais, depuis combien de temps n’avez-vous plus ressenti tout cela ?

Vous avez le droit de partir, car votre bonheur devrait toujours être votre priorité.Ce n’est pas un geste égoïste, et ce n’est pas de la méchanceté non plus.

la femme est assise dans la casserole et regarde au loin

C’est tout simplement quelque chose qui est nécessaire ! Vous voyez très bien que vous ne vous sentez pas bien ces derniers temps à chaque fois qu’il vous traverse l’esprit.

À présent, tout ce qu’il vous reste quand vous pensez lui, c’est l’envie de fuir, et c’est pour cela que vous n’aimez plus penser à lui.

Cela dit, ce n’est pas vraiment la solution, car, cette envie de fuir ne fera que revenir sans cesse, jusqu’à ce que vous tombiez dans le désespoir.

Il n’existe pas de bon timing pour le faire.

Vous cherchez peut-être le bon moment pour lui dire que vous n’avez plus de sentiments pour lui et que vous n’avez plus envie d’être avec lui, mais laissez-moi être honnête avec vous et vous dire que le bon moment n’existe pas.

Si vous continuez à faire traîner les choses, vous risquez que de les aggraver encore plus.

Si c’était lui qui était à votre place et si c’était lui qui n’était pas heureux dans votre relation, voudriez-vous qu’il vous le cache ? Bien sûr que non.

Vous auriez sûrement voulu qu’il vienne vous voir et qu’il vous raconte tout dans l’espoir que vous puissiez arranger les choses.

Mais, les choses ne peuvent pas s’arranger. Allez lui dire. Dites-lui que vous n’êtes plus heureuse.

Vous avez le droit de partir car ce n’est pas le dernier homme sur Terre.C’est vraiment un cliché de dire ça, mais c’est la vérité.

Une femme déçue assise avec un téléphone à la main

Je ne sais pas le nombre de fois quelqu’un est venu me voir pour me dire qu’il avait peur de ne pas trouver quelqu’un d’autre s’il quittait sa relation actuelle.

Je vous rassure, vous allez trouver quelqu’un qui vous rendra heureuse, quelqu’un qui ne fait qu’attendre que vous entriez dans sa vie.

Toutefois, vous n’allez pas pouvoir trouver cette personne spéciale si vous restez coincée dans un mariage ou une relation qui vous rend malheureuse.

Vous avez toutes les possibilités de vous rendre à nouveau heureuse.

Même si un jour, à l’avenir, vous en venez à regretter votre choix, cela n’aura plus autant d’importance car, vous aurez réussi à vous rendre heureuse même si ce n’est que pour un court instant.

Vous avez réussi à vous rendre heureuse et vous avez su montrer que vous aimez vraiment votre propre bien-être.

Alors, je vous en pris, ne négligez pas ce que vous ressentez par peur de blesser quelqu’un d’autre.

Vous devez avant tout prendre soin de vous-même, car si vous souffrez, vous ne rendez service à personne.

C’est pourquoi vous pouvez enfin vous donner le droit de partir et faire de votre propre bonheur une priorité.

Si Vous N'êtes Pas Heureuse, Vous Avez Le Droit De Partir