Skip to Content

La Séparation De Couple : Que Devons-Nous Savoir Sur Le Sujet ?

La Séparation De Couple : Que Devons-Nous Savoir Sur Le Sujet ?

La séparation d’un couple est souvent perçue comme le premier pas vers le divorce. Cependant, dans une vie commune, ce n’est pas nécessairement le cas.

Certains couples trouvent qu’une rupture amoureuse temporaire est exactement ce dont ils ont besoin pour travailler sur leur mariage et se reconnecter.

Par ailleurs, d’autres trouvent que le fait de rester séparés sans jamais franchir l’étape du divorce est sain.

Tout dépend vraiment du couple et de ce qu’il réalise être le mieux pour lui.

Une séparation est souvent une période difficile, et c’est compliqué de savoir quoi faire pendant ce moment de recul. Pour en savoir plus sur le sujet, continuez la lecture.

Les cas de séparation : en savoir plus

un homme et une femme se disputent

Lorsque vous vous séparez, il y a des choses que vous devez régler pour éviter toute forme de mal-être. Si vous ne divorcez pas ou ne mettez pas fin à votre engagement civil immédiatement, vous avez probablement besoin de prendre du recul. Vous devez avoir été marié pendant au moins un an avant de pouvoir divorcer ou pour mettre fin à votre union.

On parle aussi de séparation quand vous avez un partenaire avec lequel vous avez des enfants, mais qui n’est pas votre époux ou votre partenaire civil. Lorsqu’un couple n’a aucun autre moyen que d’avoir recours à une séparation, ils peuvent être amenés à régler des questions telles que l’endroit où les enfants vivront et à quelle fréquence ils verront l’autre parent.

Lors d’une séparation vous devrez fort probablement trouver l’endroit où vous allez vivre et avoir plus d’informations sur la façon dont les biens seront partagés si vous vivrez séparément.

Quels sont les différents types de séparation ?

En général, il existe trois genres de séparation. Découvrez-les dans les paragraphes suivants.

1. La séparation à l’essai

une femme assise avec un téléphone à la main

Si des conjoints ont besoin de faire une petite pause dans leurs relations amoureuses, ils ont le choix de ne pas vivre ensemble pour réfléchir si le divorce n’est pas une chose urgente. Pendant la séparation, certaines règles juridiques doivent être appliquées uniquement quand vous êtes mariés, surtout quand cela concerne les biens.

Si vous espérez tous les deux vous réconcilier, il est bon d’avoir une forme d’accord informelle sur des questions précises. Vous devrez prendre une bonne décision concernant le compte bancaire commun ou vos cartes bancaires et comment vous ferez au niveau de votre nouveau budget. Vous devrez aussi savoir lequel d’entre vous quittera le toit familial, comment vous partagerez vos dépenses, entre autres.

Concernant les enfants, vous devrez décider comment et quand chacun d’entre vous donnera plus de temps. Si vous trouvez qu’une réconciliation n’est pas du tout possible, votre séparation provisoire se transformera en séparation définitive. Pour comprendre un peu plus de quoi il s’agit, n’arrêtez pas la lecture.

2. La séparation de couple définitive

une femme imaginaire est assise et boit du café

Quand vous vivez séparément sans avoir l’intention de vous réconcilier, toutefois vous n’êtes pas encore divorcée, vous êtes quand même considérée comme séparée de façon permanente.

Le fait de ne plus vivre ensemble peut amener la modification des droits en relation à la propriété entre les conjoints.

Si vous n’avez pas l’intention de vous remettre ensemble, les biens et les dettes acquis pendant la séparation n’appartiennent qu’au conjoint qui les a acquis.

Arrivé au moment où vous êtes définitivement séparés, vous ne serez plus responsable de toutes les dettes contractées par l’autre.

De même, vous n’aurez plus de droit sur les biens ou les revenus qu’il a acquis ou gagnés. Étant donné qu’elles peuvent avoir une incidence importante sur le partage de vos biens et de votre argent, lors d’un divorce, les dates de séparation définitive sont parfois vivement contestées.

Si vous quittez la maison et que vous ne prévoyez pas de réconciliation à long terme avec votre conjoint, il peut y avoir des conséquences surtout si vous passez la nuit ensemble en souvenir du bon vieux temps.

Si vous vous réconciliez brièvement, vous risquez de modifier la date de séparation et de devenir responsable des actions financières de votre conjoint pendant une période sans le savoir.

3. La séparation légale

un homme et une femme qui parlent

Avec un consentement mutuel, vous pouvez obtenir une séparation légale en déposant une demande auprès du juge aux affaires familiales.

La séparation légale est un statut juridique différent de celui du divorce ou du mariage. Cela veut dire que vous n’êtes plus mariée, mais vous n’êtes pas divorcée non plus et vous ne pouvez pas vous remarier.

Selon le régime matrimonial, l’ordonnance du tribunal accordera la séparation légale incluant des décisions concernant le partage des biens, la garde des enfants et la pension alimentaire, l’autorité parentale, tout comme dans le cas d’un divorce.

Les gens choisissent la séparation légale plutôt que le divorce en raison de leurs croyances religieuses ou du désir de garder la famille unie légalement pour le bien-être des enfants.

Cela peut aussi être dû au fait que l’un des conjoints veuille conserver les avantages de l’assurance maladie qu’il perdrait en cas de divorce. Et s’il y a une divergence sur l’éducation des enfants, il est mieux d’avoir recours à une séparation de couple définitive.

Certaines personnes vivent très heureusement en état de séparation légale pendant de nombreuses années.

Si vous envisagez ce type de séparation plutôt que d’un divorce pour pouvoir conserver les prestations d’assurance, vérifiez le régime d’assurance avant de prendre une décision.

Certains considèrent qu’une séparation légale est la même chose qu’un divorce pour ce qui est de la résiliation des prestations de santé.

Connaissez-vous les causes principales des séparations ?

Il existe des raisons courantes qui font qu’un couple entame une procédure de divorce ou se séparent.

1. Les problèmes de communication

un homme et une femme s'assoient et parlent

La base de toute relation est la communication. Si une vie de couple manque de conversations ouvertes, elle sera sans aucun doute vouée à l’échec. Vous devez exprimer vos pensées ou vos sentiments, même si vous n’êtes pas trop sûre de vous.

De plus, vous devez également être capable de parler de ce dont vous avez besoin et de vos attentes concernant l’autre individu qui partage votre vie.

Parfois, les couples s’en veulent parce qu’ils ont l’impression que leurs besoins sont ignorés ou ne sont pas satisfaits. N’oubliez pas non plus que ce n’est pas parce que vous partagez la maison avec votre conjoint que vous pouvez lire dans les pensées de l’autre.

Ne commencez pas à supposer au lieu de communiquer correctement avec l’autre. Il n’est pas nécessaire d’être expansif ou d’avoir de l’assurance pour être capable de communiquer.

Quand vous ne pouvez pas parler de vos sentiments, vous pouvez vous construire une bulle de protection, si nécessaire.

Envoyez-lui un courriel qui décrit ce que vous ressentez. En outre, si l’un de vous deux a beaucoup de mal à communiquer correctement, il est peut-être temps de consulter un conseiller conjugal.

La communication ne doit jamais être une barrière !

2. Séparation couple : l’adultère

Une autre raison bien connue des séparations est l’adultère. C’est une chose insensible, égoïste et lâche que l’on peut faire à quelqu’un dont on prétend être amoureux.

De plus, cela brise le caractère sacré du mariage et ne laisse aucune autre option que le divorce pour une majorité de personnes.

Il brise le lien dans lequel les deux partenaires se sont engagés volontairement, le lien qui promet fidélité, loyauté et confiance jusqu’à la mort.

En premier lieu, la seule façon de surmonter un tel problème est de demander à la personne pourquoi elle l’a fait. Comprenez les raisons, efforcez-vous de lui pardonner et essayez de trouver une solution, si possible.

3. Les problèmes financiers

un homme et une femme parlent

L’argent est l’une des principales raisons de séparation parce qu’il peut provoquer des problèmes.

Les soucis financiers surviennent en général quand les partenaires ne parlent pas forcément de leurs projets budgétaires.

Parfois, l’un d’eux peut être disposé à dépenser une grosse somme pour leur noces, mais pas pour le budget quotidien, c’est ainsi que de grosses disputes sont déclenchées.

La seule manière de trouver une résolution à ce problème est d’avoir des conversations réelles sur les plans financiers.

Si l’un d’entre vous a des préférences pour les économies alors que l’autre aime dépenser son argent sur les vêtements, cela peut devenir un problème.

Ce souci peut trouver une résolution en faisant une élaboration du plan budgétaire allouant une somme d’argent précise au couple.

4. Le manque d’efforts

Une autre raison des séparations est le manque d’efforts pour renforcer les facettes de leur vie privée.

Pour maintenir un mariage sain et heureux, il faut travailler sur la relation, et bien sûr, ce n’est pas facile du tout. Le manque d’efforts ne signifie qu’une chose, c’est que vous n’êtes plus intéressée par l’autre. De ce fait, cela peut conduire à un divorce.

Tout comme vous avez fait des efforts pour organiser votre mariage, vous devez également faire des efforts pour maintenir la relation de manière continue après.

La solution la plus simple pour cela est de passer plus de temps ensemble. De nombreuses personnes sont malheureuses dans leur mariage uniquement parce qu’elles ont l’impression qu’elles ne peuvent plus entretenir de relations.

De plus, il peut y avoir de nombreuses raisons à cela, en l’occurrence, des emplois du temps chargés, des pressions financières, etc.

Partez en vacances ensemble. Dans ce cas de figure, l’important est d’accorder de l’attention à votre conjoint et de lui montrer que vous vous souciez de lui.

Si vous pensez que vos problèmes peuvent être résolus simplement en vous séparant de votre partenaire, vous devriez peut-être reconsidérer votre amour pour lui.

Souvenez-vous des raisons pour lesquelles vous l’avez épousé et ce sera plus facile de rester ensemble.

Comment dire à votre partenaire que vous voulez une séparation ?

Vous ne pouvez pas dire à votre partenaire que vous voulez vous séparer n’importe quand. Donc, comment le faire ?

1. Ne parlez jamais de séparation lors d’une dispute

la femme s'assoit et boit du café

Le fait d’utiliser la séparation comme une arme n’aboutira qu’à des résultats négatifs. Cela vous entraînera sur un chemin dont vous ne pourrez pas nécessairement revenir.

2. Passez du temps avec votre partenaire

Choisissez stratégiquement un moment et un endroit pour vous asseoir avec votre partenaire et dites-lui que vous avez besoin d’espace.

Prêtez attention à son langage corporel, à ses expressions faciales et à ses signaux émotionnels, afin de mieux évaluer la façon de procéder au cours de la conversation.

3. Ne mettez pas en avant la colère et le ressentiment

Cela ne ferait que transformer la discussion en un jeu de reproches. Faites de votre mieux pour vous reprendre lorsque vous tombez dans le piège facile de critiquer votre partenaire ou de souligner ses défauts.

Une séparation consiste en fait à obtenir ce dont vous avez besoin pour résoudre votre relation plutôt que de tenter de punir l’autre personne.

4. Utilisez Je pour exprimer vos sentiments et vos besoins

Par exemple, dites : « Je pense que je veux essayer de partir en vacances seule » Il est important de montrer à votre partenaire que vous ne parlez que pour vous-même et vos propres impressions. Vous ne connaissez pas sa version des faits, alors ne parlez pas à sa place.

Quand faut-il se séparer ?

Certaines personnes parlent de séparation lorsqu’elles veulent une pause définitive dans leur relation ou quand elles ont besoin de prendre du recul. Parfois, pendant cette pause, une personne peut décider de demander le divorce. Néanmoins, toute séparation n’est pas le prélude à un divorce.

Pour certains couples, la séparation s’avère être une chance d’arranger les choses tout en obtenant l’espace dont ils ont bien besoin. Un conseil important pour la séparation du mariage. Quelle que soit l’issue, se séparer de son conjoint n’est pas une décision à prendre à la légère. Si vous envisagez de vous séparer et que vous vous demandez comment vous préparer pour cela, voici tout ce qu’il faut savoir :

1. Les règles de base sont importantes

un homme et une femme sont assis dans un café à une table et parlent

Vous aviez l’habitude de passer de bons et de mauvais moments ensemble. Alors, pour vous séparer de votre conjoint, cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Gardez à l’esprit que quand vous vous préparez à la séparation, cela doit tout le temps être fait correctement afin d’éviter les discordes persistantes qui pourraient affecter votre vie plus tard.

Les règles ne sont probablement pas la première chose auxquelles vous pensez quand vous avez envie de recommencer une nouvelle vie.

Toutefois, certaines doivent quand même être respectées lors des séparations et cela peut faire toute la différence, mieux exercer une bonne influence sur vos objectifs. Vous devrez avoir des conversations compliquées lorsque vous vous séparerez de votre homme.

Bref, décidez ensemble qui vivra où, et si vous aurez ou non des contacts pendant la séparation.

Dans le cadre des démarches de séparation, mettez-vous d’accord sur la manière de traiter les questions difficiles comme les modalités de visite pour les enfants et si vous continuerez à sortir en famille ou pas.

2. Soyez conciliante tout en gardant vos limites

La séparation est difficile pour les deux partenaires. Si vous espérez une réconciliation après vous être séparée, ou même si cela ne vous intéresse pas, vous devez absolument penser à vos enfants.

Il est essentiel d’être compréhensive au maximum. C’est l’une des choses à considérer avant une séparation.

Plus l’animosité et la colère entrent dans votre existence, moins vous pourrez obtenir les choses dont vous avez besoin.

Dites clairement et simplement que vous n’êtes plus capable de vivre ensemble et évitez de revenir sur d’anciennes discussions.

Vous pouvez vous montrer conciliante tout en gardant vos limites. Si votre conjoint est cruel ou déraisonnable, le mieux est de vous éloigner de lui.

3. Le soulagement est une réaction normale

une femme avec un chapeau sur la tête est assise sur l'herbe

Si votre mariage est devenu tellement tendu que vous avez envie de vous séparer de votre mari, il est parfaitement normal d’éprouver du soulagement quand la séparation se produit réellement.

Au bout du compte, vous commencerez à vous retrouver dans un espace de combat émotionnel. Donc, la séparation vous fera pousser un gros ouf de soulagement.

Évitez de considérer cela comme un signe qui met en avant que vous devez vous séparer définitivement. Cela ne signifie pas qu’être avec votre conjoint est le mauvais choix, mais que la situation actuelle n’est pas tenable et que quelque chose doit changer.

4. Il y a beaucoup de considérations pratiques

Vous envisagez de vous séparer de votre mari ? Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut penser avant de réellement penser à une séparation.

Où allez-vous vivre ? Comment allez-vous subvenir à vos besoins ? Le fait de vous séparer de votre mari affectera-t-il votre capacité à travailler ? Vous devez :

1. Vous mettre à jour sur les finances du mariage.

2. Régler votre situation financière et votre situation de vie le plus tôt possible afin de ne pas avoir à subir le stress supplémentaire de les gérer une fois la séparation en cours.

3. Ne pas oublier de faire attention aux petites choses, comme qui paie la facture d’Internet ou à qui appartient la facture d’eau.

4. Mettre tout en ordre et vous assurer d’avoir votre propre compte bancaire personnel dès que possible. Ne pas oublier que les conséquences d’une séparation ou d’un divorce sont différentes pour les deux sexes.

5. La solitude peut être bon et aussi mauvais

une triste femme aux cheveux blonds est assise

La solitude est primordiale pour se remettre d’aplomb et pour découvrir votre vrai visage en dehors du mariage. Après votre séparation, prévoyez des instants de solitude de temps en temps, qu’il s’agisse d’une petite soirée tranquille devant un bon film ou d’un week-end à la plage.

Cependant, vous pouvez faire trop d’une bonne chose.

Passer énormément de temps seule peut vous faire sentir isolée et déprimée. Veillez à sortir et à voir vos amis et votre famille, ou participez à des événements sur votre lieu de travail ou dans votre communauté locale.

6. Quand vous avez un bon réseau de soutien

Votre réseau de soutien est une bouée de sauvetage pendant le processus de séparation d’avec votre conjoint. Avoir de bons amis ainsi que de la famille sur lesquels s’appuyer rendra la situation beaucoup plus facile à gérer.

Confiez-vous à ceux en qui vous avez confiance et n’ayez pas peur de demander de l’aide quand vous en avez besoin.

Choisissez soigneusement votre réseau de soutien. Tenez-vous à l’écart de ceux qui ne cherchent qu’à faire des commérages ou à vous dire les choses que vous devez faire.

Pour que les choses soient plus faciles, vous pouvez également envisager de consulter un thérapeute. Il peut vous écouter et vous aider à surmonter les difficultés.

7. Une séparation de couple donne l’opportunité d’arranger les choses

un homme et une femme s'assoient et parlent

La séparation, physique ou juridique, ne mène pas toujours au divorce. Parfois, elle peut être un instant de pardon et d’engagement renouvelé.

De nombreux couples se séparent dans l’espoir de sauver leur mariage, et parfois, cela peut fonctionner. Après tout, le simple fait de prendre de la distance par rapport à une situation douloureuse et antagoniste.

C’est une situation qui peut vous donner suffisamment de recul pour revenir ensemble des semaines ou des mois plus tard et arranger les choses.

Une séparation donne l’occasion de mettre en revue nos forces et nos faiblesses. Elle nous donne l’opportunité de travailler sur notre personne et nous permet de comprendre si nous pouvons continuer à vivre ensemble.

8. Décidez de ce que vous allez faire de votre logement

Il y a très peu de circonstances dans lesquelles votre partenaire peut vous obliger à quitter votre logement. Il ne peut pas changer les serrures ou vous forcer à partir, alors essayez de prendre le temps de déterminer ce que vous voulez et des choses qui vous sont nécessaires.

Normalement, vous devrez décider si :

1. L’un de vous reste dans le logement tandis que l’autre déménage.

2. Vous déménagez tous les deux et mettez fin à votre location, ou vous vendez votre logement.

3. L’un d’entre vous rachète le bien et devient propriétaire du logement.

4. Vous restez tous les deux dans le logement et vivez séparément.

Ce que vous ferez dépendra de ce que vous pouvez vous permettre et si vous avez des enfants. Cela peut également dépendre du fait que vous ayez le droit de rester dans le logement après votre séparation.

9. Gestion de votre argent

la femme parle

Il se peut que vous et votre ex-partenaire parveniez à vous mettre d’accord sur le partage de votre argent. Même si c’est le cas, c’est une bonne idée de parler à un avocat quand vous avez décidé de ce que vous voulez faire.

Lorsque vous décidez de la répartition de votre argent, vous devez calculer le montant de vos comptes bancaires, de vos économies ou de vos investissements. Vous devrez également inclure toutes les dettes que vous partagez, comme les cartes de crédit ou les prêts.

10. La séparation n’est pas forcément la fin du mariage

Certains mariages passent de la séparation au divorce et il n’y a pas de honte à cela. Toutes les unions ne sont pas faites pour durer. Cependant, il y a des couples qui parviennent à se remettre d’une séparation et à devenir plus forts que jamais.

Une séparation est exactement la chose dont vous avez besoin afin de déterminer vos vraies attentes du mariage aussi bien que de votre vie. Et éventuellement, si vous vous êtes engagés pendant ce laps de temps, vous saurez quelle voie tracer.

11. Ne partagez pas trop de choses sur les réseaux sociaux

une femme assise sur une jetée

Aussi tentant ou libérateur que cela puisse être d’ouvrir son cœur au monde entier, la séparation doit être un instant de discrétion absolue sur Facebook, Instagram et Twitter. Ne parlez pas de votre séparation sur les réseaux sociaux. Ce moment douloureux se passe entre vous et votre partenaire, pas avec le monde entier.

Vous vous préparez à vous séparer de votre mari ? Il est préférable d’éviter d’afficher votre statut de relation sur les plateformes de réseaux sociaux si vous envisagez vraiment de vous séparer de lui.

12. Ne tombez pas dans les limbes de votre séparation

Si vous voulez en finir, légalisez votre séparation avec une simple annulation de mariage. Du moment que vous avez pris la décision de divorcer, vous pourrez finalement respirer. Si vous n’êtes plus mariés depuis un bon bout de temps, vous devez éviter d’être satisfaite de cette séparation.

Quand vous la rendrez légale, cela marquera un tournant essentiel dans votre existence. Il est également important pour toute la famille de se remettre et de commencer à reconstruire une nouvelle vie, sans fantasmer sur une éventuelle réconciliation.

13. Même les émotions négatives sont permises

une femme imaginaire assise près de la fenêtre

Vous ressentirez beaucoup d’émotions complexes pendant la séparation, et c’est tout à fait naturel. Vous vous demandez peut-être : « Dois-je me séparer de mon mari ? » Si vous vous séparez de l’homme de votre vie, l’étape suivante, c’est quoi ?

Évitez d’être surprise si votre colère devient subitement de la peur, passe par la tristesse aussi bien que la jalousie. Si vous ressentez plusieurs émotions en même temps, ne paniquez pas. Laissez libre cours aux sentiments quand vous décidez de vous séparer de votre conjoint. Notez-les et cela vous aidera à les traiter.

Essayez de gérer la colère en étant consciente que ce n’est pas une tâche facile, par exemple, vous pouvez pratiquer un sport ou faire de la méditation. Permettez-vous d’être triste parfois et appréciez les moments heureux. Soyez douce et prenez votre temps. Vous verrez que lors d’une rupture c’est très utile d’affronter tous ses sentiments pour aller mieux.

La séparation est-elle bonne pour le mariage ?

une femme avec un chapeau sur la tête est assise sur la plage

La séparation est souvent considérée comme quelque chose de négatif, mais ce n’est pas forcément le cas. Il existe trois types de séparation. La première est la séparation d’essai, ensuite, la séparation permanente et finalement, la séparation légale.

Alors qu’une séparation permanente ou légale signifie généralement que la relation est terminée, une séparation à l’essai est généralement une période pendant laquelle le couple décide de rester ensemble ou de se séparer. Il s’agit d’examiner la relation dans son ensemble afin de déterminer si le couple est toujours sur la même voie et si les partenaires sont prêts à faire des compromis.

La séparation permet de créer un petit espace et de soulager les sentiments de conflit, de déception, de colère ou de tristesse. Lorsque ces sentiments sont omniprésents dans une relation, il peut être épuisant, tant sur le plan émotionnel que physique, de continuer dans cet espace.

La séparation peut donc être nécessaire pour réfléchir clairement à la direction que prend le mariage. Une séparation peut même être bénéfique pour le mariage si les personnes ont des objectifs similaires pendant la séparation et qu’elles font des efforts pour travailler sur le mariage et réparer les ruptures qui se sont produites ou pour divorcer à l’amiable.

Est-ce qu’il existe des règles de séparation ? Est-ce qu’il y a des choses que vous devez faire et ne pas faire ? Il existe plusieurs mesures que l’on peut prendre pour rendre une période de séparation saine et efficace :

1. Connaître les lignes directrices d’une séparation

un homme et une femme se tiennent debout et parlent

Lors d’une séparation, ce n’est pas le moment de dire du mal de votre partenaire ou de lui jouer des tours. Vous devez être franche sur ce qui vous convient et ce qui ne vous convient pas, et le communiquer clairement à l’autre personne. Pensez-y plutôt comme si votre conjoint et vous étiez confrontés à cette question de la meilleure séparation et que vous trouviez le meilleur plan, plutôt que vous contre votre conjoint.

Les lignes directrices sont essentielles lorsqu’on décide d’un type de séparation, non seulement pour les individus dans la relation, mais aussi pour les enfants et la famille. Plus la séparation est structurée, moins les personnes concernées risquent de se sentir anxieuses, en colère et tristes. Quelques éléments que les lignes directrices devraient couvrir pendant une séparation :

• L’étendue des contacts entre eux. A quelle fréquence allez-vous vous parler ? Quand et quels moyens de communication allez vous utiliser ?

• Limiterez-vous les discussions aux enfants et aux questions ménagères, ou allez-vous espérer poursuivre les conversations sur l’état du mariage ?

• Est-ce que les sorties ou l’intimité sexuelle avec d’autres personnes seront autorisées ? Il est important de discuter également de la façon dont les applications de rencontre et l’engagement sur les réseaux sociaux jouent un rôle dans ce domaine.

• Si des enfants sont impliqués, comment la séparation leur sera expliquée, comment leur temps sera partagé et quelles seront les nouvelles conditions de vie ? De plus, qu’est-ce qui sera partagé avec la famille et les amis au sujet de la séparation et de votre relation ?

2. Ne prétendez pas que cela va rester un secret

Les gens vont parler. C’est inévitable, mais en reconnaissant ce fait, vous êtes en mesure de repositionner ce qui est important pour vous et votre partenaire, c’est-à-dire, votre relation.

Si vous essayez de prendre des décisions en fonction de facteurs externes, il est fort probable que vous ne serez jamais satisfaits ou heureux de vos propres vies.

Votre bien-être global et celui de votre conjoint ne consiste pas à faire plaisir à d’autres personnes qui ne sont pas elles-mêmes au milieu de ce processus.

3. N’oubliez pas de prendre en compte d’autres facteurs liés à votre mariage

une femme imaginaire assise sur un canapé

La religion joue-t-elle un rôle dans votre mariage ? Existe-t-il des restrictions ou des règles culturelles liées à la fin du mariage ? Y a-t-il des questions de santé, des avantages et des régimes d’assurance à prendre en compte ?

Dès le moment que vous vous mariez, vous devez considérer plus que deux personnes. Il s’agit de tout ce qui a été apporté au mariage et créé pendant celui-ci. Considérez votre situation unique et agissez en conséquence.

4. Prenez le temps qu’il vous faut

L’emploi du temps est différent pour chacun, et certaines personnes peuvent avoir besoin de plus de temps que d’autres. Forcer la réconciliation ou la réunification avant que le travail nécessaire ait été fait, c’est mettre le couple sur la voie de la séparation ou du divorce. Elle recommande de fixer un délai et de vérifier l’évolution de la situation à ce moment-là.

5. Ne vous mettez pas la pression pour trouver une réponse tout de suite

Vous le saurez quand vous le saurez. Si une séparation favorise la réconciliation, les signes en seront l’amélioration de la communication, la diminution des conflits, la volonté de faire des ajustements pour améliorer le mariage et la volonté des deux parties de suivre une thérapie de couple, si cela est justifié.

D’autre part, les signes indiquant qu’un mariage se dirige vers le divorce comprennent généralement des conflits continus ou croissants, la difficulté à rétablir la confiance, la difficulté à voir votre partenaire sous un jour positif et le refus de travailler sur les problèmes qui ont mené à la séparation.

Conclusion : séparation de couple

À bien des égards, une séparation est une perte et devrait donc impliquer, au moins partiellement, un processus de deuil. C’est la perte de rêves d’avenir, d’une vie stable, d’amis, de membres de la famille et de stabilité financière. Mais plus encore, c’est une perte de confiance, la perte d’espoir et d’un sens de la vie.

S’accorder l’espace nécessaire pour faire le deuil de vos pertes et se traiter avec gentillesse sera crucial pour votre processus de guérison.