Cette lettre s’adresse à tous les enfants qui ont rompu avec leur père toxique et qui ont réussi à trouver leur bonheur loin d’eux.

Chaque mot vient du fond de mon cœur et je pense tout ce que je dis. Je sais que beaucoup d’entre vous n’ont pas eu une enfance agréable. Je sais que vous vous attendiez à beaucoup de choses de la part de votre père, et que vous ne les avez pas eu.

Et je sais que ça vous a énormément blessé. Je sais qu’un père est censé être une personne qu’on aime plus que le monde entier, mais le problème c’est que votre père ne vous a jamais montré son amour de cette manière.

Il était trop égoïste et faisait autre chose quand vous aviez besoin de lui. Il n’était pas là pour vous quand vous étiez triste d’avoir échoué à un examen. Il n’était pas là quand il aurait dû vous apprendre à conduire.

Il n’était pas là quand vous vouliez lui parler de choses dont on peut uniquement parler avec son père.

Et le pire, c’est que tous les autres enfants autour de vous avaient des super papas qui passaient du temps avec eux, et leur donnaient l’amour et le soutien dont ils avaient besoin. Malheureusement, vous n’aviez pas cette chance.

Et la vérité c’est que vous n’en avez jamais trop demandé. Vous vouliez juste que votre père soit présent à votre match de foot ou à une compétition où vous avez gagné la première place. Vous vouliez juste que votre père soit fière de vous et de vos exploits.

Parce que même si ce n’étaient pas grand choses, ces choses comptaient tellement pour vous. Vous n’étiez qu’un enfant qui pensait qu’un père devrait être quelqu’un qui vous protège de toutes les mauvaises choses qui pourraient vous arriver.

Mais votre papa n’était jamais là, à chaque fois que preniez sa main quand vous aviez peur de quelque chose, il la lâchait en disant que vous deviez affronter vos peurs tout seul.

Chaque fois que vous vouliez un câlin ou un bisou, quand vous ne l’aviez pas vu depuis un certain temps, il vous disait de monter dans la voiture sans rien vous demander.

Il ne voulait pas savoir ce que vous ressentiez, les choses que se passaient dans votre vie et vos sentiments envers lui.

Il était froid et distant. Il agissait comme si ce n’était pas votre père. Il faisait comme s’il ne voulait pas de vous. Et à cause de tout ça, votre coeur s’est brisé en mille morceaux. A cause de son attitude froide, vous pensiez que vous n’étiez pas assez bon.

Vous pensiez que le problème était en vous, alors que c’était votre père, le problème. Vous pensiez que vou ne valiez rien et vous vous demandiez si votre père serait plus heureux s’il avait quelqu’un d’autre pour fils ou pour fille.

Vous vous êtes toujours posé la question si vous faisiez quelque chose de travers et pourquoi votre père ne vous donnait pas l’amour que vous méritiez.

Vous avez passé tellement de nuits blanches à pleurer jusqu’à vous endormir et à souffrir en silence.

Mais vous savez quoi?

Même si vous pensiez que tout était de votre faute, sachez que ce n’était pas le cas. Vous avez eu la malchance d’être l’enfant d’un homme émotionnellement indisponible, quelqu’un qui ne pouvait aimer personne correctement, quelqu’un qui avait déjà baissé les bras sur la vie avant même de mourir.

Vous n’étiez qu’une victime de plus d’un père toxique, qui vous voyait souffrir, mais qui ne vous a jamais donné la main. Alors, soyez en colère, balancez des choses contre le mur, pleurez, faites tout ce que vous voulez. Laissez cette colère sortir à la surface!

Que toute cette toxicité et cette colère qui sont en vous sortent à jamais. Parce que si ça reste en vous, ça pourrait vous tuer. La frustration de ne pas obtenir l’amour dont vous rêviez est si grande, qu’elle pourrait vous tuer émotionnellement.

Et ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas? Vous ne voulez pas que votre père voit qu’il vous a détruit, vous ne voulez pas qu’il voit cette flamme dans vos yeux s’affaiblir. Vous voulez qu’il vous voit sur pieds et la tête haute, malgré toutes ces mauvaises choses qu’il vous a faites.

Vous ne voulez pas qu’il s’aperçoive que vous avez été sa victime et que vous allez porter des cicatrices sur le cœur toute la vie. Non, ce n’est pas ce que vous voulez.

C’est pour ça que vous devez être malin. Vous devez bien réfléchir à la manière de comment réussir à surmonter vos problèmes. Et quoi que vous fassiez, n’essayez pas de vous venger de lui.

Car vous savez, le karma est une salope et votre père devra payer pour tout ce qu’il vous a fait un jour ou l’autre. Un jour, il vous réclamera un peu d’amour, il vous demandera de lui serrer la main fermement pendant qu’il dira ses dernières paroles.

Un jour, il se sentira comme vous, comme un petit enfant en besoin d’amour et de pardon. Ce jour-là, vous vous souviendrez que vous lui avez demandé de vous tenir la main quand vous aviez peur.

Et vous vous souviendrez comment il a lâché votre main, vous disant que vous devriez affronter vos peurs tout seul. Ce souvenir vous poignardera le cœur, mais vous lui donnerez quand même votre main.

Vous lui pardonnerez tout ce qu’il vous a fait. Vous lui montrerez que vous êtes une personne plus grande qu’il ne l’était. Mais vous ne vous accrocherez pas plus que ça. Parce que s’accrocher à quelque chose qui n’a jamais été réel n’a pas de sens.

Et si vous repensez à votre père, si quelque chose vous fait penser à lui et que vous aimeriez qu’il soit là, ne décrochez pas le téléphone pour l’appeler. Oui, c’est votre père, c’est lui qui vous a fait, mais c’est aussi l’homme qui vous a blessé quand vous étiez le plus vulnérable.

Vous avez le droit de l’aimer. Mais aimez-le de manière à ce qu’il ne l’apprenne jamais. Ne lui donnez pas la satisfaction de gagner à la fin.