Skip to Content

Croyances Limitantes : Comment Avoir Une Vie Epanouissante

Croyances Limitantes : Comment Avoir Une Vie Epanouissante

Est-ce que parfois vous vous remémorez vos premiers souvenirs d’enfance? Aviez-vous des croyances limitantes? Non!

À vrai dire, il est fort probable que vous n’aviez peur de rien à cette époque. La curiosité vous transportait même dans des endroits où vous n’osez plus aller au quotidien.

En vieillissant, vous avez été confrontée à une liste interminable de règles sur ce que vous devez dire, comment vous devez être et ce que vous auriez dû faire.

Au fil du temps, ces règles vous ont probablement amené à créer des croyances limitantes.

Si vous avez l’impression que vous devriez atteindre de plus hauts sommets mais que vous êtes vous-même en travers de votre chemin, ne paniquez pas.

Vous lisez en ce moment un des derniers articles qui vous expliquera comment identifier et dépasser vos pensées limitantes.

Quelles sont les croyances limitantes?

femme triste en veste verte appuyée sur un mur

Ces croyances sont des pensées négatives et erronées qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs aussi bien que nos désirs.

Elles peuvent vous empêcher de faire des choses importantes, comme postuler pour l’emploi de vos rêves ou créer la relation que vous voulez.

Ces convictions peuvent également vous empêcher de faire des activités excitantes, comme sauter en parachute.

Elles peuvent aussi vous faire douter que vous pouvez manger une glace inhabituelle qui est au beurre de cacahuète et au citron.

Ces pensées fixent des frontières et des limites à ce que nous percevons comme un comportement raisonnable. Par conséquent, nous pouvons dire que toutes les croyances limitantes ne sont pas négatives.

En fait, nous avons aussi besoin de certaines pensées limitantes pour nous empêcher de faire des choses stupides.

Cependant, certaines de ces pensées négatives nous empêchent de devenir ce que nous voulons. Elles nous maintiennent en place sans même que nous nous en rendions compte.

Une croyance limitative est un état d’esprit, une conviction ou une croyance que vous pensez être vraie et qui vous limite d’une certaine manière.

Cette conviction limitante peut concerner votre personne, vos interactions avec d’autres personnes ou le monde.

Les croyances limitantes se présentent généralement sous trois formes:

• Elles sont sur vous-même et vous font penser que vous ne pouvez pas agir parce qu’il y a quelque chose d’intrinsèquement mauvais en vous qui vous en empêche.

• Ce sont des croyances sur le monde qui vous donnent l’impression que vous ne pouvez pas faire quelque chose.

• Elles peuvent être des pensées négatives qui vous font croire que vous ne pouvez pas faire quelque chose parce que c’est trop difficile.

Les croyances limitantes peuvent avoir un certain nombre d’effets négatifs sur vous. Elles peuvent vous empêcher de faire de bons choix, de saisir de nouvelles opportunités ou de réaliser votre plein potentiel.

En fin de compte, ce genre de croyances peut vous maintenir dans un état d’esprit négatif et vous empêcher de vivre la vie que vous désirez vraiment.

Les pensées limitantes empêchent les gens de sortir de leur zone de confort, d’être heureux, bref, d’être humain!

Pourquoi limitons-nous nos croyances?

1. À cause de notre expérience passée

femme triste en t-shirt noir assis près de la fenêtre

L’un des principaux moyens par lesquels nous formons nos croyances et la prise de conscience est notre expérience de la vie.

Nous agissons, quelque chose se produit et nous tirons des conclusions. Souvent, ces croyances sont utiles, mais elles peuvent aussi être très limitantes.

Lorsque nous sommes jeunes et que nous avons peu d’expériences, nous pouvons tirer des conclusions fausses et limitantes.

La nature nous construit de cette manière pour nous mettre à l’abri du danger. Nous apprenons et construisons des croyances plus rapidement à partir d’expériences nuisibles.

Si vous collez votre doigt sur un four chaud, cela vous fera très mal. C’est de cette manière que vous pouvez finir par croire que tous les fours sont dangereux.

Nos propres croyances peuvent parfois être dangereuses, surtout quand elles sont négatives!

2. Notre éducation nous demande de le faire

Femme pensive en chemisier blanc assis sur un banc

Lorsque nous formons nos perceptions du monde, nous ne pouvons pas dépendre des expériences pour tous. Donc, nous lisons et écoutons nos parents ainsi que nos enseignants nous expliquer comment le monde fonctionne.

Nous apprenons aussi comment nous comporter dans la vie, surtout notre vie privée.

Parfois nous devons reconnaitre que nos enseignants ne sont pas toujours aussi bien informés. Nous apprenons également de ce que nos partenaires nous disent et à quel point nous sommes infectés par leur système de croyances.

Ces dernières peuvent souvent être très restrictives.
L’éducation est une arme à double tranchant car elle nous dit ce qui est bien ou mal. Elle aide à survivre et à grandir.

Ce n’est pas parce qu’on vous a conditionné que vous ne devez jamais avoir votre propre expérience. Vous devez oser découvrir le sens que la vie a pour vous.

C’est comme ça que vous ne passerez jamais à côté d’expériences et de connaissances qui sont agréables aussi bien qu’utiles.

3. Nous avons une logique erronée

femme pensive avec foulard assis sur un fauteuil

Lorsque nous prenons des décisions, la première étape est de faire des estimations. Ensuite, nous serons capables de calculer notre niveau d’investissement en temps, en efforts et en argent.

Une petite voix nous dira si les chances de réussite sont faibles ou si les chances d’échec sont élevées. Si nous sommes lésés d’une manière ou d’une autre, le retour pourrait même être négatif.

Les gens commettent de nombreuses erreurs de décision, par exemple sur la base d’une mauvaise estimation des probabilités.

Les expériences passées sont composées de bonnes et mauvaises choses. Nous prenons quelques données et les généralisons à tout.

Et si c’était une erreur de se fier à des intuitions qui reposent davantage sur des espoirs et des craintes subconscientes que sur la réalité?

Le mot parce que peut être étonnamment dangereux. Lorsque nous l’utilisons, nous avons l’impression d’avoir une bonne raison, mais ce n’est pas forcément le cas.

Nous aimons comprendre les relations de cause à effet. Souvent, nous ne remettons pas en question les raisonnements qui utilisent les mécanismes de l’argumentation rationnelle.

4. Nous avons tendance à trop nous excuser

Femme pensive aux cheveux bouclés regardant à travers la fenêtre

Il existe des raisons pour lesquelles nous utilisons une logique erronée et formons des croyances limitantes. L’une d’entre elles, c’est pour nous excuser de ce que nous percevons comme des échecs.

Lorsque nous faisons quelque chose et que cela ne fonctionne pas, nous sombrons dans la justification. Souvent, nous expliquons notre échec en formant et en utilisant des croyances qui justifient nos actions.

Nous pensons qu’en agissant ainsi, cela nous laisse sans reproche. Mais ce faisant, nous n’apprenons rien et risquons de nous mettre de plus en plus au pied du mur. Ainsi, nous limitons nos pensées et ce que nous ferons à l’avenir.

Essayez-vous de trouver une solution pour ce genre d’attitude? C’est une mauvaise habitude qui peut être contrôlée en assistant à des sessions de développement personnel.

5. Nous avons tout le temps peur

triste, femme, debout, près, mer, pendant, coucher soleil

Les croyances limitantes sont souvent motivées par la peur. Elles sont bloquées par la crainte que nous allons à l’encontre d’elles, nos besoins profonds seront lésés.

Si une personne qui a le syndrome de l’imposteur est dans notre entourage, cela pourrait nous faire beaucoup de mal.

Une personne qui a des convictions limitantes et qui ne gère pas ses croyances convenablement aura des incertitudes. Elle sera déboussolée surtout en présence d’un individu qui croit qu’il a la vérité absolue!

Il y a souvent une forte composante sociale dans nos décisions et la pensée de la critique, du ridicule ou du rejet par les autres. Tout cela peut suffir à nous inhiber puissamment de croyances limitantes.

Comment identifier vos croyances limitantes?

Femme assise sur le rebord de la fenêtre à l'extérieur

Alors, vous vous demandez toujours comment identifier les croyances limitantes ? Il existe plusieurs façons de le faire, et la plupart nécessitent une réflexion personnelle.

Comme elles ne sont peut-être pas facilement identifiables, voici quelques méthodes que vous pouvez essayer pour les faire remonter à la surface.

Commencez à noter vos croyances

Pour identifier les croyances qui vous limitent, commencez par écrire toutes vos croyances générales. Notez les croyances sur tout ce qui vous tient à cœur et celles qui influencent votre vie quotidienne.

Regroupez-les en différentes catégories comme les finances, la famille, les relations ou la santé.

Une fois que vous avez fait cela, examinez celles qui vous aident à vous développer et celles qui pourraient vous limiter.

Évaluez votre comportement

Une autre approche que vous pouvez adopter pour identifier les croyances limitantes consiste à évaluer votre comportement. Pensez à des scénarios dans lesquels vous avez agi de manière négative ou toxique.

Par la suite, réfléchissez aux raisons qui vous ont poussé à agir ainsi. Si vous examinez de près vos comportements toxiques, vous pourriez découvrir que la cause sous-jacente est constituée de pensées limitantes.

Par exemple, si vous avez du mal à dire ce que vous pensez lorsque quelqu’un vous a offensé, vous savez que vous avez des limites.

Vous avez probablement la conviction qu’être en conflit, c’est tout le temps mauvais et pas autrement ! C’est une manière de penser qui pourrait vous empêcher d’avoir des relations intimes.

Vous êtes incapable de dire ce que vous pensez et d’avoir des confrontations saines.

Notez les domaines dans lesquels vous vous sentez mis au défi

Si vous avez remarqué que vous avez des difficultés récurrentes dans certains domaines de votre vie, cela peut être le signe de croyances limitantes.

Vous n’arrivez peut-être pas à décrocher un emploi bien rémunéré, ou vous n’avez jamais de chance en amour. Ces défis peuvent simplement être le sous-produit de croyances erronées que vous avez adoptées comme des vérités.

Lorsque vous passez en revue chaque défi que vous écrivez, notez également quelles sont vos croyances qui se rapportent à ce challenge.

Ainsi, si vous avez toujours du mal à gagner suffisamment d’argent, découvrez ce que vous pensez de l’argent et dans quelle mesure il vous est accessible.

Les astuces pour surmonter les croyances limitantes

Ce qui est bien avec les croyances limitantes, c’est que vous avez le pouvoir de les changer à tout moment. Cela ne signifie pas que le processus sera facile.

De plus, l’engagement et une meilleure connaissance de soi peuvent rendre la chose possible. Les suggestions ci-dessous peuvent vous aider à surmonter les pensées limitantes que vous avez.

1. Trouvez la source de la croyance

Femme pensive en chemise blanche assise sur un canapé

Une fois que vous avez identifié la croyance limitante, réfléchissez à la source originelle, l’instance où la croyance s’est formée. Rappelez-vous cet événement avec autant de détails que possible.

Une fois que vous vous souvenez pleinement de l’événement, identifiez chaque élément pertinent. Ce sont des faits avec des preuves et des parties qui sont une histoire que vous avez créée.

2. Remettez en question votre propre croyance

femme pensive aux cheveux bouclés assis sur le lit

Maintenant que vous avez reconnu qu’il s’agit simplement d’une croyance, plutôt que d’un fait fondé, remettez là en question. Posez-vous des questions telles que:

• Cette croyance est-elle vraiment fondée?

• Quels sont les faits qui l’étayent? Ai-je toujours pensé de cette façon?

• Si ce n’est pas le cas, qu’est-ce qui a changé ? Est-ce qu’il y a des preuves qui contredisent mes croyances?

• Qu’est-ce que cela donnerait si j’avais des pensées contraires à mes croyances limitantes?

• Cette conviction m’aide-t-elle à progresser vers mes objectifs?

• Que penserais-je de cette situation si j’étais quelqu’un d’autre?

Beaucoup de ces questions peuvent sembler étranges, mais elles sont conçues pour vous aider à élargir votre perspective sur le sujet. Il s’agit d’exercices de réflexion hors des sentiers battus.

En argumentant contre votre propre pensée initiale, vous pourrez vous rendre compte que ce n’est pas tout à fait ce que vous pensiez.

C’est cela qui vous amènera à changer le paradigme pour quelque chose de plus positif et encourageant.

3. Adoptez une nouvelle croyance

femme en haut de dentelle blanche souriant en plein air

Choisissez un élément nouveau auquel vous pouvez croire, quelque chose qui vous aidera à améliorer votre vie. Cette transition ne peut pas être facile.

Adoptez une nouvelle croyance selon le temps que vous avez passé à réfléchir. Vivez les choses qui vous amèneront à être positive. Cela peut avoir créé un lien émotionnel extraordinairement fort et enraciné la croyance très fortement.

Si vous voulez aller de l’avant et changer, vous devrez avoir la force et le courage d’opérer ce changement de pensée et d’adopter la nouvelle croyance. Si vous avez des croyances limitantes, essayez les affirmations positives.

4. Organisez votre environnement

femme, tenue, tasse, quoique, debout, près, miroir

Croyez-le ou non, votre environnement peut avoir un effet sur vos croyances. Vivre dans une atmosphère bien organisée et spacieuse pourrait améliorer votre santé mentale et encourager la pensée positive.

Lorsque votre espace sera bien rangé, vous pourrez mieux réfléchir et avoir les idées plus claires.

Pour créer un meilleur environnement, débarrassez-vous du désordre que vous avez accumulé chez vous. Vous pouvez même aller jusqu’à réaménager votre espace pour en améliorer la fluidité de votre flot de pensées.

Vous pouvez aussi envisager d’utiliser le feng shui, dont le principe de base est de canaliser le flux d’énergie positive en plaçant les objets d’une certaine manière.

C’est un bon moyen de faire circuler de l’énergie bienfaisante dans votre maison. Espérons que cela influencera votre état d’esprit et vous aidera à vous concentrer sur des croyances positives.

5. Écrivez vos croyances négatives

femme écriture séance sur herbe

Écrivez la croyance négative que vous avez, verbalisez-la et acceptez que c’est l’une de vos peurs. Le simple fait d’assumer cette croyance à l’écrit et à voix haute vous aidera à déterminer vos blocages.

À chaque fois que vous vous sentez coincée, dites vous : « Qu’est-ce qui m’empêche d’avancer ? »

Voici quelques exemples de croyances négatives :

• Je suis sûre qu’en entendant mes soucis, vous vous sentirez un peu mieux par rapport aux vôtres.

• Si je change l’orientation de mon activité, je repars de zéro et je ne rattraperai jamais mon retard sur les autres.

• Je ne peux pas rencontrer le bon gars à ce stade de ma vie, j’ai besoin d’être plus établie.

• Si je partage trop d’informations personnelles sur mon blog ou sur les réseaux sociaux, les gens me jugeront.

Au lieu de rester bloquée dans des croyances limitantes, tentez de trouver des croyances aidantes!

6. Essayez le minimalisme

femme détendue à la maison

Adopter le minimalisme peut vous aider à vous débarrasser des fausses croyances qui vous freinent. Les principes de base du minimalisme sont la clarté, l’honnêteté et le détachement des choses matérielles.

Par exemple, si vous constatez que vous êtes accro à l’idée d’encombrer votre garde-robe de nouveaux vêtements, cela peut être dû à une croyance limitante concernant votre apparence physique.

L’exemple d’une telle croyance serait : « Je ne serai pas attirante si je ne porte pas une robe tendance. »

Étant donné que le minimalisme est une question d’état d’esprit et de résistance à la pression des pairs, il pourrait vous aider à inverser les croyances limitatives et à adopter un mode de vie plus significatif.

7. Déterminez ce qui a suscité ces croyances

femme pensive en haut blanc assis près de la fenêtre

Nous sommes influencés par de nombreuses choses, mais surtout par les gens. Les nouvelles, les médias, les amis, les collègues et la famille influencent tous fortement ce que nous croyons être vrai.

Parfois, nos peurs les plus profondes proviennent de rencontres traumatisantes, de souvenirs d’enfance et des peurs d’autres personnes projetées sur nous.

L’étape suivante pour vous débarrasser de vos croyances limitantes consiste à en découvrir la source.

Les réseaux sociaux sont comme une grande bande dessinée. Tout le monde affiche ses meilleurs moments et laisse de côté le fait que la vie n’est pas toujours parfaite.

Personne ne voudrait travailler avec quelqu’un qui n’a pas une vie bien organisée, n’est-ce pas?

De nos jours, avoir des sentiments ou éprouver des émotions négatives est un signe de faiblesse selon les gens. Il existe tellement de manipulateurs autour de nous, que nous n’osons pas exprimer nos insécurités.

Ce sont des pensées limitantes assez lourdes, n’est-ce pas ? Essayez de déterminer la source de vos croyances erronées et vous avancerez un peu plus!

8. Essayez d’en savoir plus

femme avec sac à dos marron debout près du bâtiment

Comme nous l’avons mentionné précédemment, les croyances limitantes peuvent être le résultat d’un esprit fermé. Pour vous aider à ouvrir votre esprit, apprenez à vous laisser guider par la curiosité.

Lorsque vous cédez à la curiosité, vous êtes plus encline à explorer le monde qui vous entoure et à sortir de votre zone de confort. Cela peut contribuer à vous ouvrir au monde et à vous faire remettre en question vos croyances.

La curiosité donne également l’occasion de découvrir les croyances d’autres personnes et d’observer de nouvelles idées.

Certains moyens d’exploration consistent à avoir des conversations avec des gens qui ont des antécédents différents des vôtres.

Les voyages sont une autre méthode efficace que vous pouvez essayer. Voyager donne l’occasion d’entrer en contact avec des cultures et des modes de vie différents.

9. Mettez-la en pratique

femme, faire, pilates, sur, tapis rouge

Passez à l’action et commencez à mettre en œuvre les choses qui soutiennent votre nouvelle croyance. Si votre pensée limitante vous dit que vous êtes trop vieille pour commencer à faire de l’exercice, ressaisissez-vous!

Commencez plutôt à adopter une autre croyance : « Il n’est jamais trop tard pour commencer à faire du sport. » Puis, commencez à faire une marche de quinze minutes par jour et créez une habitude à partir de là.

Afin de vous conditionner à vos nouvelles croyances, vous devez créer dans votre esprit la réalité que vous souhaitez. Visualisez les résultats que vous voulez obtenir. La visualisation est un excellent moyen de créer de l’anticipation.

Vous ferez mentalement l’expérience du résultat que vous voulez atteindre. Ainsi, vous enverrez des signaux cohérents à votre cerveau qui par la suite travaillera pour vous.

10. Prenez rendez-vous avec un thérapeute

Femme parlant au thérapeute assis sur le canapé

Si vous avez du mal à changer vos pensées limitantes par vous-même, vous pourriez prendre rendez-vous avec un thérapeute.

Si vos croyances limitantes déclenchent d’autres troubles, comme l’anxiété ou la dépression, vous avez vraiment besoin de l’aide d’un professionnel.

En effet, les conseillers et les thérapeutes disposent des ressources et des connaissances nécessaires pour vous aider à surmonter les difficultés.

Ces spécialistes peuvent vous aider à vivre une vie plus satisfaisante. Ils sont capables de vous aider à repérer ces types de pensées et vous donner les outils dont vous avez besoin pour les dépasser.

Par conséquent, les thérapies comportementales et positives soutenues par la gamification peuvent être très efficaces.

La technologie a rendu l’accès aux services de conseil et de santé beaucoup plus facile, car vous pouvez télécharger des applis liées au soutien émotionnel. De nos jours, vous pouvez communiquer avec certains thérapeutes en ligne.

Il existe également des traceurs de santé mentale qui peuvent être utilisés. Ils font office de moniteurs d’anxiété, suivent les états émotionnels et analysent vos progrès au fil du temps.

Tout cela fait que vous n’êtes pas seule sur votre chemin pour éliminer les croyances limitantes.

Le mot de la fin : les croyances limitantes

femme en maillot de bain blanc assis sur un rocher

Le monde est rempli de croyances limitantes, et tant qu’il y aura différents types de personnes, cela ne changera pas. Cependant, vous devez déterminer quelles croyances vous aident à vivre la vie dont vous avez toujours rêvé.

Toutes les convictions qui vous empêchent de vivre cette vie sont limitatives et vous devez vous en débarrasser. En faisant cela, vous vous donnez une chance de créer une vie qui dépasse vos attentes.

Elle Ne Répond Pas : 10 Explications Pour Son Silence Radio
← Previous
Comment Savoir Si Elle M'a Déjà Trompée Sans Aucun Scrupule ?
Next →