Skip to Content

Je Ne Perds Jamais, Soit Je Gagne, Soit J’apprends : Comment Adopter Ce Mantra

Je Ne Perds Jamais, Soit Je Gagne, Soit J’apprends : Comment Adopter Ce Mantra

Citation du jour :

« Je ne perds jamais, soit je gagne soit j’apprends. » Nelson Mandela

Concentrez-vous sur cette belle citation de Nelson Mandela pendant une seconde, vous l’avez déjà sûrement entendu ou lu parmi les affirmations positives ou citations célèbres sur Internet.

Il ne fait aucun doute que Nelson Mandela était un grand homme et qu’il a laissé son empreinte dans l’histoire. La phrase en elle-même transmet un message très positif : celui d’aller de l’avant, de voir le bon côté des choses et d’être positif !

En effet, tout le monde commet des erreurs ou traverse de mauvaises expériences de temps en temps. Ceci dit, la question qui se pose, c’est : de quelle manière allez-vous réagir face à ces choses difficiles qui vous arrivent ?

Très souvent, vous avez le choix. Vous pouvez soit vous laisser abattre, soit vous dire que vous allez en tirer une leçon. De cette manière, la prochaine fois que quelque chose de difficile se produira, vous serez encore plus fort(e).

Aujourd’hui, on vous défi de penser différemment la prochaine fois que quelque chose de difficile vous arrivera. On vous invite à considérer cela comme un cadeau ! Si on ne rencontrait aucune difficulté dans la vie, on ne pourrait évoluer et grandir en tant qu’être humain.

Alors, comment faire pour gagner et/ou apprendre comme Nelson Mandela, plutôt que de répéter simplement les mêmes erreurs ?

« Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends » : qu’est-ce que ça veut dire ?

une femme souriante aux longs cheveux bruns

Avant de nous lancer dans le vif du sujet, nous allons d’abord analyser cette citation de Nelson Mandela pour mieux comprendre le message qu’elle nous envoie.

Lorsque Nelson Mandela dit « Je ne perds jamais », qu’entend-t-il par là ?

Eh bien, il veut dire tout simplement que la vie est remplie d’obstacles, d’erreurs et d’échecs, mais que nous pouvons faire le choix conscient et délibéré de ne pas regarder le verre à moitié vide, mais de nous concentrer sur les bonnes choses qui en proviennent.

En effet, même dans les pires situations, il y a toujours quelque chose de positif à trouver. Même dans une erreur que nous avons commise, même dans une situation difficile comme une rupture amoureuse, une séparation, un deuil ou autre, il y a toujours une lumière au bout du tunnel qui nous attend.

Et le message qui se trouve dans la citation de Mandela, c’est que nous devons justement nous concentrer sur cette lumière qui se trouve au bout.

Lorsque Nelson Mandela dit « Je gagne », qu’entend-t-il par là ?

En termes simples, lorsque vous mettez toute votre énergie à atteindre de nouveaux objectifs, vous en sortez forcément vainqueur.

Même si vous n’atteignez pas complètement votre objectif principal, tout ce que vous avez appris en cours de route est une leçon essentielle que vous emporterez avec vous pour le reste de votre vie.

Le chemin traversé est donc déjà une victoire en soi !

Lorsque Nelson Mandela dit « J’apprends », qu’entend-t-il par là ?

Les leçons de vie ne se trouvent pas seulement dans notre succès ou dans notre réussite. Nos échecs sont aussi un moyen de travailler sur notre développement personnel, d’évoluer et de devenir une meilleure version de soi-même.

Après tout, quand on y pense, si on ne tombe pas, on n’apprend pas !

Ce qui compte, c’est de toujours garder la tête haute et d’aller de l’avant, quelles que soient les difficultés que l’on rencontre en chemin.

Personnellement, je crois que cette citation peut être une bonne leçon de vie pour tous ceux et celles qui ont tendance à prendre la vie du mauvais côté.

Concentrez-vous sur votre énergie positive et ne permettez pas aux ondes négatives de baisser vos chances de réussite et de trouver ce qui vous procure du bonheur et du bien-être.

Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprends : comment adopter ce mantra ?

une belle femme est allongée sur le canapé et boit du café

Quand on y pense, cette citation nous semble tellement logique et évidente, mais quel est donc le problème pour l’appliquer au quotidien ?

Le problème est que cette phrase peut être interprétée de façons différentes, ce qui conduit à des échecs répétés plutôt qu’à des succès.

Elle peut vous mettre dans un état d’esprit où vous pensez que vous pouvez faire autant d’erreurs que vous le désirez, tout simplement parce qu’à chaque fois, en fait, vous apprenez.

La question qui se pose en fait, c’est : sommes-nous vraiment capables d’apprendre à chaque fois que l’on perd ? Si oui, pourquoi la plupart des gens ont-ils tendance à répéter les mêmes erreurs à maintes reprises ?

On pourrait également se dire : « Je vais ignorer cette petite erreur, puisque de toute manière, ce n’était pas vraiment une erreur », vous voyez ce que je veux dire ?

Alors, au lieu de voir les choses uniquement de cette manière, il est peut-être utile de considérer également la citation suivante : « Apprenez des erreurs des autres. Vous ne vivrez jamais assez longtemps pour les faire toutes par vous-même. ».

En fait, l’idéal serait de voir la citation de Nelson Mandela comme un moyen de toujours trouver la force de se relever à chaque fois que l’on tombe. Cependant, par où faut-il commencer ?

Considérons ces 2 points :

1. Assurez-vous que vous apprenez de vos propres erreurs

Mais, qu’est-ce que cela veut dire au juste ?

Eh bien, si vous désirez devenir encore plus conscient(e) de vous-même, vous devez absolument apprendre à reconnaître vos erreurs, même s’il s’agit de le faire publiquement ou devant un groupe de personnes ou devant votre partenaire de couple.

Après quoi, vous devez faire une analyse de toutes vos pensées et identifier la cause profonde de vos erreurs afin de pouvoir les éviter la prochaine fois.

Ce n’est qu’en appliquant ces deux choses que vous serez réellement en mesure d’apprendre de vos erreurs, et d’éviter de les répéter la prochaine fois.

Il en va de même pour les erreurs des autres : nous devons tous être capable d’apprendre des erreurs des autres. Ce qui nous amène à la deuxième partie.

2. Apprenez des erreurs des autres

Revenons sur cette belle citation : « Personne ne vit jamais assez longtemps pour faire toutes les erreurs qui existent par soi-même ». Par conséquent, si vous voulez réussir dans la vie et éviter de faire des erreurs, vous devez absolument être capable d’apprendre des autres.

Ceci dit, une fois que vous avez identifié les raisons d’une erreur, comment faire en sorte qu’elle ne se reproduise plus ? Voici 13 conseils pour vous aider à tirer profit de vos erreurs et de celles des autres.

13 façons d’exploiter les leçons précieuses

une femme est assise près de la fenêtre et lit un livre

1. Apprenez des autres. Il existe des tonnes de livres, de belles phrases célèbres et de podcasts qui traitent du comment et du pourquoi des échecs. Tirez-en de précieuses leçons.

2. Ne réinventez pas la roue. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, demandez-vous si cela n’a pas déjà été fait – et appliquez les leçons apprises.

3. Célébrez l’apprentissage. Ne blâmez pas, et au lieu de cela, apprenez. Traitez chaque expérience comme une occasion d’apprendre, en tolérant les erreurs, en accueillant les commentaires et en considérant les échecs comme des obstacles plutôt que des barrières.

4. Apprenez et passez à autre chose. Ne vous culpabilisez pas d’avoir commis une erreur. Tout le monde est humain et nous le prouvons chaque jour.

5. Vivez et apprenez. Demandez-vous si une erreur est répétée. Il est acceptable de faire une erreur. Cependant, ne la laissez pas revenir pour un rappel.

6. Mettez les gens à l’aise. Lorsque vous analysez des problèmes, concentrez-vous sur l’acte, et non sur l’individu.

7. Creusez sous la surface. Plusieurs facteurs contribuent souvent à un échec. Par conséquent, ne soyez pas impatient(e) et ne fermez pas la discussion après avoir identifié la première cause.

8. Passez de la parole aux actes. Comme le dit le dicton populaire : « Un gramme d’action vaut une tonne de théorie ».

9. Évitez de faire preuve d’étroitesse d’esprit. Souvent, une leçon dans un domaine peut être appliquée à un autre. Par exemple, une leçon de sport peut être appliquée au monde des affaires et à nos partenaires de travail.

10. Optimisez l’expérience d’apprentissage. Trouvez un équilibre entre le moment où vous examinez une situation et celui où vous attendez si longtemps que vous en oubliez les détails.

11. Gardez les leçons apprises à l’esprit. Vous pouvez le faire en tenant par exemple un journal intime. Si vous vous souvenez des leçons apprises d’une semaine à l’autre, vous risquez d’en oublier beaucoup avec le temps.

Gardez également à l’esprit que, si vous faites partie d’une organisation, il ne suffit pas d’apprendre une leçon – il est essentiel de partager cette leçon avec vos collègues. Voici deux idées à prendre en considération.

12. Créez une base de données de connaissances. Lorsque des personnes quittent une organisation, que ce soit pour prendre leur retraite ou par attrition, elles emportent avec elles une expérience précieuse.

Par conséquent, créez un processus pour capturer les connaissances institutionnelles auxquelles d’autres pourront accéder à l’avenir.

(Par exemple, quelles sont les 10 choses que vous avez apprises et qui ne devraient jamais être oubliées ? Quelles sont les 10 choses que vous êtes le/la seul(e) à savoir et que les autres devraient également savoir) ?

13. Partagez vos connaissances dans le monde entier. Créez un système permettant de recueillir les leçons importantes et d’y accéder facilement.

Par exemple, faites en sorte qu’une leçon apprise en Nouvelle-Zélande soit saisie et partagée avec un collègue en Belgique, en temps réel.

50 citations de Nelson Mandela qui nous inspirent à adopter une nouvelle vision du monde

une belle femme debout avec les bras tendus dans le parc

1. J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.

2. Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse.

3. Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.

4. La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

5. Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.

6. Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé.

7. Un gagnant est juste un rêveur qui n’a jamais cédé.

8. Être amoureux est une expérience que chaque homme doit connaître. Pour moi, c’est une expérience extraordinaire. On devrait être reconnaissant de vivre une expérience pareille.

9. Ce qui compte, ce ne sont pas les individus mais le collectif.

10. Prenez sur vous, où que vous viviez, de donner de la joie et de l’espoir autour de vous.

11. Une tête bien faite et un bon cœur forment toujours une formidable combinaison.

12. En amour, contrairement à la politique, en général la prudence n’est pas une vertu.

13. Il est sage de persuader les gens de faire des choses et de les amener à penser que l’idée venait d’eux.

14. Ne me jugez pas sur mes succès, jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et où je me suis relevé à nouveau.

15. Même quand j’étais enfant, j’ai appris à vaincre mes adversaires sans les humilier.

une femme aux cheveux bruns souriante avec des lunettes sur la tête

16. J’ai toujours pensé que l’exercice physique est la clef non seulement de la santé du corps mais aussi de la paix de l’esprit.

17. En faisant scintiller notre lumière, nous offrons aux autres la possibilité d’en faire autant.

18. L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde.

19. L’honnêteté, la sincérité, la simplicité, l’humilité, la générosité, l’absence de vanité, la capacité à servir les autres, qualités à la portée de toutes les âmes, sont les véritables fondations de notre vie spirituelle.

20. La curieuse beauté de la musique africaine vient de ce qu’elle vous transporte même quand elle raconte des choses tristes. On peut être pauvre, avoir une maison branlante, avoir perdu son travail, mais les chansons redonnent espoir.

21. Ce qui compte dans la vie, ce n’est pas seulement d’avoir vécu. C’est la différence faite dans la vie des autres qui définit le sens de la vie que nous avons menée.

22. Aujourd’hui encore, nous continuons de perdre les meilleurs d’entre nous parce que les lumières du monde développé brillent plus fort.

23. La loi a fait de moi un criminel, non à cause de ce que j’ai fait, mais en raison de ce qui me poussait à me lever, de ce que je pensais, de ma conscience.

24. L’heure est venue de laisser derrière nous ce terrible passé qui a fait de notre pays l’objet de la haine des nations à travers le monde.

25. Médire en parlant des autres est certainement un vice ; quand on parle de soi, c’est une vertu.

26. Car pour être libre, il ne suffit pas de se libérer de ses chaînes, il faut vivre en respectant et en augmentant la liberté des autres.

27. Je suis fondamentalement optimiste. Je ne saurais dire si c’est dans ma nature ou si je l’ai cultivé. Une partie de ce qui fait un optimiste, c’est de garder la tête tournée vers le soleil en mettant un pied devant l’autre.

28. Prenez sur vous, où que vous viviez, de donner de la joie et de l’espoir autour de vous.

29. Ce ne sont pas leurs buts qui les ont rendus criminels, dit Hanson, ce sont seulement les moyens auxquels ils ont eu recours.

30. Nous ne sommes pas encore libres. Nous avons seulement atteint la liberté d’être libres.

une femme souriante aux longs cheveux blonds

31. J’en avais retenu que le caractère se mesurait dans les situations difficiles et qu’un héros ne se pliait pas, même dans les circonstances les plus dures.

32. Un être humain, c’est un être de lumière libre, qui se fait braiser quand il tombe, qui se fait incendier quand il se relève.

33. La prison et les autorités conspirent pour dépouiller chacun de se dignité. Cela en soi m’a permis de survivre… Je suis fondamentalement optimiste… se laisser aller au désespoir mène à la défaite et à la mort.

34. La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute.

35. L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde.

36. L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité. Quand j’ai franchi les portes de la prison, telle était ma mission : libérer à la fois l’opprimé et l’oppresseur.

37. J’ai toujours su qu’au plus profond du cœur de l’homme résidaient la miséricorde et la générosité. Personne ne naît haïssant une autre personne à cause de la couleur de sa peau, ou de son passé, ou de sa religion.

38. Une tête bien faite et un bon cœur forment toujours une formidable combinaison.

39. J’ai découvert ce secret : après avoir gravi une colline, tout ce que l’on découvre, c’est qu’il reste beaucoup d’autres collines à gravir.

40. L’espoir est au combattant de la liberté ce que la bouée de sauvetage est au nageur : la garantie qu’il ne se noiera pas, qu’il restera à l’abri du danger.

41. Même aux pires moments de la prison, quand mes camarades et moi étions à bout, j’ai toujours aperçu une lueur d’humanité chez un des gardiens, pendant une seconde peut-être, mais cela suffisait à me rassurer et à me permettre de continuer.

42. Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le cœur de l’homme que son contraire.

43. Penser avec le cerveau, pas avec le sang.

44. La victoire d’une grande cause ne se mesure pas seulement en atteignant le but final. C’est déjà un triomphe de se montrer à la hauteur de ses attentes au cours de sa vie.

45. Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès.

une belle femme avec des lunettes dans une robe blanche marche dans la rue

46. La prison, loin de nous décourager, a renforcé notre détermination à poursuivre cette lutte jusqu’à la victoire.

47. Les jeunes doivent se prendre en main et s’assurer qu’ils reçoivent le meilleur enseignement possible, afin de pouvoir bien nous représenter à l’avenir.

48. Je serai toujours bouleversé par la haine raciale et je reprendrai la lutte contre les injustices jusqu’à ce qu’elles soient définitivement abolies.

49. Il existe un doux euphémisme pour l’autosatisfaction : on nomme cela une autobiographie, et l’auteur y insiste souvent sur les défauts des autres pour souligner combien ses propres réussites sont dignes d’éloges.

50. La plupart des hommes accomplis sont sujets à une certaine forme de vanité. Au cours de leur vie, il arrive un moment où ils se laissent aller à l’égotisme et se vantent en public de leur exceptionnelle réussite.

Si vous avez aimé ces belles citations vous aimerez aussi notre article : Citation Réussite : +130 Citations Inspirantes Pour Vous Motiver !