Skip to Content

Voilà Pourquoi Je Fus Obligée D’envoyer Ce Message D’adieu

Voilà Pourquoi Je Fus Obligée D’envoyer Ce Message D’adieu

Je me suis toujours demandé pourquoi certaines femmes ont le besoin d’envoyer ces longs textos aux hommes. Cela me paraissait inutile.

Soit ils étaient ignorés, soit elles recevaient une réponse toute courte et encore plus frustrante. Je me posais justement la question juste avant d’en envoyer un moi-même.

Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je me suis assise et j’ai commencé à écrire :

Je ne suis pas une mauviette, tu sais, j’aurais voulue te dire tout cela en personne, mais tu ne m’avais pas vraiment laissé le choix. Tu es parti sans aucune explication et sans adieu. Est-ce que j’avais méritée que tu me traite de cette manière?

Je n’arrive pas à croire que quelqu’un qui est capable d’avoir autant d’émotions, puisse être tellement cruelle en même temps. Tu savais que ça me briserait.

Les adieux sont toujours difficiles, mais quand tout reste dans le flou et inexpliqué, c’est encore pire. Je suppose que tu ne m’as jamais assez apprécié pour pouvoir me traiter comme il se doit, pas même à la fin.

Je sais que j’ai été bête d’être tombée amoureuse de toi en premier lieu. J’ai cru voir quelque chose en toi que personne d’autre ne voyait. D’ailleurs, je pense toujours qu’il y a du bon au fond de toi. Juste dommage qu’il ne soit pas sorti.

J’ai fait de mon mieux šetre compréhensible même quand tu te comportais au-delà de toute compréhension. Quand tu ne rappelais pas ou ne répondais pas aux SMS pendant des jours, quand tu n’avais pas de temps pour moi, quand tu disais des choses blessantes.

Tu n’avais même pas à inventer des excuses, je le faisais pour toi. Je créais toujours les meilleurs scénarios possibles avant de penser au pire.

Je pense que j’étais même trop bonne. C’est pour ça que tu me prenais comme acquise. Tu comptais sur le fait que je serai là pour toi, quoi que tu fasses. A écouter, comprendre et soutenir.

A attendre. Et maintenant il me semble, que je passais mon temps à attendre le bon moment, attendre que tu sois prêt, que tu commences à mieux me traiter mieux à tous les niveaux. Et la triste vérité, c’est que si tu ne m’avais pas quitté, j’aurais encore été là à attendre.

C’est pourquoi je t’écris ceci, pour te remercier d’être parti comme tu l’as fait. Si tu ne l’avais pas fait, je serais encore en train d’attendre en vain. Mais de cette manière, tu m’as donné la chance de voir que je peux rester seule. Que je me sens bien mieux et plus paisible maintenant que tu n’es plus dans ma vie.

Alors merci et au revoir à jamais.

J’ai écrit tout cela d’un seul souffle et j’avais l’impression que j’allais m’évanouir après avoir appuyé sur le bouton “envoyer”. Je n’avais aucune idée que j’enverrai ce texto avant de l’avoir fait. Ca ne m’était jamais passé par la tête auparavant. Ce fut juste un de ces moments où l’on fait quelque chose d’idiot et irrationnel.

Pourtant, je me suis sentie tellement soulagée après l’avoir envoyé! Après avoir écrit tout ce qui m’accablait, mon âme brisée était enfin soulagée . Je me sentais mieux d’avoir dit toutes ces choses qui se cachaient à l’intérieur. J’avais l’impression que même le poids de mon cœur s’était allégé.

Quand j’ai finalement réalisé ce que j’avais fait, j’ai paniqué un peu. Je me demandais ce qu’il allait penser de moi.

Allait-t-il croire que je suis pitoyable d’avoir envoyé ça? Allait-t-il penser que je voulais le récupérer? Et d’un coup ça m’a frappé, je ne devais pas me soucier de ce que lui ou qui que ce soit pense de moi.

Je ne l’avais pas fait pour le faire revenir. Je ne l’avais pas fait par haine ou par amour. Je ne m’attendais pas à une réponse, qui d’ailleurs n’est jamais venue. J’ai fait ça pour moi-même. Pour boucler cette histoire. Pour lui dire à Dieu, ce que lui n’a pas eu le courage de faire.

 

Stevunfick

Tuesday 19th of November 2019

Amoxicillin 400 5 Ieson Propecia [url=http://hxdrugs.com]cialis without prescription[/url] Tadapox Pills Canadain Meds Safety Of Buying Viagra On Line