Je voulais juste quelqu’un qui m’aime comme je le mérite. Je voulais un homme qui me voie telle que je suis et qui décide que je suis digne de son amour. Je voulais un homme qui ne projette pas ses problèmes sur moi et qui apporte une valeur ajoutée à ma vie.

Je voulais quelqu’un qui connaisse ma valeur. Je voulais un homme qui voie ce que je fais dans ma vie et qui me soutienne. Je voulais un homme qui me respecte et qui me voie aussi comme une personne capable d’apporter de la valeur ajoutée à sa vie.

Je voulais quelqu’un qui ne voie pas uniquement mes défauts et mes erreurs. Je voulais quelqu’un qui voie que mes bons côtés sont plus nombreux que les mauvais. Je voulais quelqu’un qui ne me donne pas l’impression d’être folle, qui ne joue pas avec mon cœur et avec ma confiance. Je voulais quelqu’un qui me voie comme un être humain et décide de m’aimer.

Je voulais que nous soyons une équipe. Je voulais que nous soyons présents l’un pour l’autre. Je voulais que tu assures mes arrières, pendant que j’assure les tiennes. Je voulais pouvoir compter sur toi, tout autant que tu aurais pu compter sur moi. Parce que dès que tu aurais eu besoin de moi, je serais accourue. J’aurais toujours été là pour toi. Mais tu as décidé de ne pas être là pour moi.

Plutôt que de te battre pour moi et pour me protéger des misères, tu es devenu le pire de mes démons. Plutôt que de te battre pour moi, tu t’es battu contre moi. Tu t’es battu contre moi et tu n’as eu de cesse de m’enfoncer.

En tombant amoureuse de toi, j’ai appris à ne plus m’aimer.

Je te voulais et je voulais toutes ces choses pour nous. Mes souhaits se sont retournés contre moi. Je me suis brûlé les doigts parce que parmi toutes les choses dont je rêvais, tu étais celle que je n’aurais jamais dû souhaiter. Mais jamais je n’aurais cru que les choses puissent se terminer ainsi.

Au fil de tes essais constants de me mettre à terre, j’ai oublié qui j’étais. J’ai oublié ma valeur et j’ai oublié que j’en valais la peine. J’ai commencé à croire que je n’étais rien et je me suis contentée de toi. Je pensais que tu étais celui qui me connaissait le mieux et si tu disais que je n’étais rien, alors tu avais certainement raison.

Il n’existe pas une seule chose en ce monde que tu n’aies pas utilisée pour me mettre à terre. Tu n’étais pas difficile dans ton choix d’outils pour me faire me sentir mal dans ma peau. Plus ça me faisait du mal, mieux tu te sentais, non ?

Tu n’a cessé de me faire des choses horribles et tu n’as cessé de me donner l’impression d’être folle, simplement de penser que tu serais capable de me faire du mal. Tu ne faisais qu’essayer de m’aider, n’est-ce pas ce que tu disais tout le temps ? Ou quelque chose du genre ! Tu ne m’étais d’aucune aide, tu me détrusais jusqu’à ce que je finisse par ne plus m’aimer. Jusqu’à ce que je finisse par me voir à travers tes propres yeux. Jusqu’à ce que tu me convainques que je ne méritais pas d’être aimée.

Jamais une fille ne devrait se sentir indigne d’être aimée. Jamais elle ne devrait avoir l’impression de ne pas être assez bien.

Tu ne me voyais pas uniquement comme quelqu’un qui n’était pas assez bien, tu me donnais l’impression de ne pas être assez bien. Et ce sentiment est resté en moi pendant très longtemps.

Tu m’as donné l’impression de ne pas être assez bien et je t’ai laissé faire. Je voulais t’aimer mais tu étais incapable de m’aimer. Je voulais être ton amie, mais tu es l’un de ces hommes qui ne savent que poignarder leurs amis dans le dos. Et même si je t’aimais, mon amour était malsain. Et tu étais malsain. Tu n’as pas idée …

J’aurais dû pouvoir m’appuyer sur toi, mais en tentant de m’appuyer sur toi, je me suis violemment écrasée au sol. Tu m’as poussée à ne plus rien vouloir, ni personne pour le reste de ma vie.

Je regrette que tu sois ne serait-ce qu’entré dans ma vie. Oui tu as été une leçon de vie et je ferai plus attention la prochaine fois, si jamais je décide d’essayer et d’aimer à nouveau. Mais tu as été cette leçon que j’aurais aimé éviter d’apprendre. Malheureusement, c’est trop tard et il n’y a plus rien que je puisse faire.

Je voulais juste que tu saches que quel que soit le temps qui s’est écoulé, même si j’ai quelqu’un d’autre dans ma vie, que tu regrettes ou non toutes les choses que tu m’as faites, je ne te pardonne pas et je ne te pardonnerai jamais de m’avoir donné l’impression de ne pas être assez bien.

Je ne te pardonnerai jamais de m’avoir poussée à détester mes souhaits.

Je ne te pardonnerai jamais de ne pas t’être battu pour moi.

Je ne te pardonnerai jamais de ne pas m’avoir aimée ou d’avoir juste utilisé mon amour.

Je ne te pardonnerai jamais de m’avoir fait douter de moi-même et de m’avoir poussée à oublier ma valeur.

Je ne te pardonne pas de m’avoir mise à terre.

Je ne te pardonne pas de m’avoir donné l’impression de ne pas être assez bien.

Et je ne te souhaite pas de vivre ce que j’ai vécu parce que je ne pense pas que tu sois capable d’endurer la même douleur que celle que tu m’as infligée.