Skip to Content

Comment Reconnaître Et Faire Face À Une Mère Toxique?

Comment Reconnaître Et Faire Face À Une Mère Toxique?

Tout au long de votre vie, il y aura des personnes qui vous soutiendront et vous aideront chaque fois que vous en aurez besoin. D’autres, en revanche, prendront plaisir à vous briser ou à vous faire souffrir.

Cela peut être particulièrement décourageant et difficile lorsqu’une personne toxique comme celle-ci s’avère être votre belle-mère, votre beau-père ou pire encore lorsqu’il s’agit de votre génitrice, soit votre propre mère.

Les relations toxiques (quelles qu’elles soient) ne sont jamais faciles à gérer et procurent beaucoup de mal-être à la personne qui en est victime, dans l’enfance tout aussi bien qu’à l’âge adulte.

Le fait de grandir dans un tel climat de stress et de confusion peut également rendre très difficile l’acquisition d’une saine estime de soi, de sorte à porter plus tard un lourd bagage émotionnel.

Alors, si vous pensez que vous avez affaire à des relations familiales toxiques et que vous êtes victime d’une mère au comportement pervers narcissique, vous êtes au bon endroit!

Aujourd’hui, dans notre article, on vous apporte nos meilleurs conseils pour retrouver le bien-être au sein de la vie personnelle et atténuer les effets nocifs des parents toxiques envers leurs propres enfants.

Dans un premier temps, nous allons voir ce qu’est exactement un parent toxique, puis, ce que vous pouvez faire afin de progresser vers la guérison des blessures émotionnelles d’une enfance traumatisante.

Nous nous pencherons en particulier sur les relations mère-fille, qui sont de nos jours, les plus dysfonctionnelles.

Alors, pour en savoir plus, continuez à lire et découvrez sans plus attendre les conseils de nos meilleurs psycho analystes qui vous aideront à lâcher prise et à reprendre votre vie en main!

Qu’est-ce qu’un parent toxique?

mère criant à sa fille en se tenant à l'intérieur

Qu’une chose soit claire, le terme « parent toxique » n’est pas un terme médical ni un concept clairement défini.

Lorsque les gens parlent de parents toxiques, ils décrivent généralement des parents qui se comportent constamment d’une manière qui provoque un sentiment de culpabilisation, de peur ou d’obligation chez leurs propres enfants.

Leurs actions ne sont pas forcément des événements isolés, mais des modèles de comportement qui façonnent négativement la vie de leurs enfants.

Le fait est que les parents sont des êtres humains comme tout le monde.

Cela signifie qu’ils ont le droit de faire des erreurs, comme par exemple, trop crier ou faire des choses potentiellement dommageables à leurs enfants, même sans le vouloir.

Cependant, l’instinct primaire de tout parent (et particulièrement d’une bonne mère), devrait être de faire mieux et d’arranger les choses pour faciliter la vie de son enfant.

Au lieu de cela, un parent toxique se préoccupe davantage de ses propres besoins que de savoir si ce qu’il fait est nuisible ou dommageable pour le bien-être de son enfant.

Les parents toxiques s’excusent rarement et n’admettent pas que ce qu’ils font est mal, ce qui fait que les mauvais traitements et la négligence ont tendance à être permanents ou progressifs.

Les caractéristiques principales des parents toxiques

mère hurlant sur sa fille avec un smartphone

Le terme « parent toxique » est un terme générique pour les parents qui présentent certaines ou toutes les caractéristiques suivantes:

Des comportements égocentriques

Votre parent peut être émotionnellement indisponible, narcissique ou peut-être indifférent lorsqu’il s’agit de choses dont vous avez besoin.

Vous pouvez avoir l’impression que toutes les situations reviennent à la même question: « Et moi, alors? ».

De la violence physique et verbale

La violence ne se traduit pas toujours par des coups, des cris, des menaces ou quelque chose de totalement évident.

Vous pouvez être confronté à des abus plus subtils tels que: les injures, le chantage affectif, le rejet de la responsabilité, le traitement de silence ou le lavage de cerveau.

Des comportements de contrôle

Les parents toxiques peuvent envahir votre vie privée ou ne pas vous laisser prendre vos propres décisions. Ou encore, ils sont trop critiques et contrôlent vos décisions, même à l’âge adulte.

Des comportements manipulateurs

Votre parent peut essayer de vous contrôler en utilisant les sentiments de culpabilité ou de honte pour jouer avec vos émotions.

Les parents toxiques peuvent même utiliser le temps, l’argent ou d’autres éléments comme pions dans leur jeu de manipulation.

Pas de limites

Les parents toxiques ont tendance à pousser, pousser et pousser pour arriver à leurs fins.

Et une fois qu’ils parviennent à vous pousser à bout, vous cédez tout simplement à leurs idées ou aux situations par épuisement ou par frustration.

Les débordements et les mauvaises journées sont parfaitement normaux pour tout le monde, y compris pour les parents.

Cela dit, si les comportements dont vous vous souvenez de votre enfance sont constants ou présentent un certain type de schéma, vous devriez peut-être examiner de plus près l’impact qu’ils ont eu sur la personne que vous êtes devenue.

Repensez à votre enfance et posez-vous les questions suivantes:

– Mes parents m’ont-ils maltraité(e) émotionnellement? M’ont-ils dit que je ne valais rien ou que j’étais tout simplement mauvais(e)?
– M’ont-ils maltraité(e) physiquement sous prétexte de discipline?

– Avais-je peur de mes parents ou de leurs actions? Avais-je peur de leur montrer ma colère ou ma frustration?
– Mes parents me traitent-ils comme si j’étais encore un enfant?

– Me culpabilisent-ils pour obtenir ce qu’ils veulent? Ou utilisent-ils du chantage affectif ou d’autres stratégies de manipulation, comme donner ou refuser de l’argent?
– Est-ce que j’ai l’impression que je ne serai jamais à la hauteur des attentes de mes parents?

Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs de ces questions, il se peut que vous ayez un parent toxique dans votre vie. Prenez quelques minutes pour y réfléchir.

Ma mère est-elle toxique?

mère parlant à sa fille debout à l'intérieur

Tout d’abord, il est important de noter que ce n’est pas votre faute si vous avez une mère toxique. De nombreuses personnes sont confrontées à des dynamiques familiales complexes.

Nous allons énumérer ci-dessous quelques caractéristiques des mères toxiques.

Il est également important de se rappeler que de nombreuses mères sont coupables de quelques-uns, voire de tous les traits suivants, au moins de temps en temps et il n’y a rien d’anormal à cela, car le plus souvent, c’est anodin.

Une mère toxique, cependant, affichera constamment ou régulièrement deux ou plusieurs des caractéristiques suivantes.

Et si vous êtes toujours en lien avec elle aujourd’hui, comprenez que ce n’est pas de votre faute si elle se comporte de manière abusive envers vous, car c’est elle qui a le choix de se comporter d’une certaine manière.

Comportement type d’une mère toxique:

– Critique constante
– Comportement de contrôle
– Culpabilisation et manipulation
– Humiliation
– Invalidation de vos émotions
– Agressivité passive
– Manque de respect des limites personnelles
– Relation unilatérale

Les caractéristiques d’une mère toxique

Il ne s’agit pas ici de diaboliser les mères, ni d’alimenter des sentiments de haine envers la vôtre.

Or, il serait contre-productif, voire nuisible, de trouver des excuses à son comportement et de sous-estimer l’ampleur des effets de son comportement potentiellement toxique sur vous.

Notez également que cette liste de traits de caractère n’est pas exhaustive.

Une mère toxique est une mère qui ignore systématiquement les limites que vous avez fixées, qui refuse de vous aimer ou qui invalide vos sentiments de quelque façon que ce soit, et qui présente des traits de caractère toxiques, qui peuvent se manifester de plusieurs façons.

1. Critique en permanence – ajoute du stress et de la toxicité à votre vie

mère critiquant sa fille alors qu'elle est assise sur un canapé

La phrase « Rien n’est jamais assez bon pour maman » vous semble-t-elle vraie? C’est souvent le cas non seulement pour vous, mais aussi pour la plupart des gens et des choses dans sa vie.

Elle est perpétuellement désapprobatrice et perfectionniste, car les choses semblent rarement répondre à ses normes exigeantes. Votre critique intérieure lui ressemble probablement!

Dans votre enfance, vous avez probablement été critiqué souvent et sévèrement.

Les formes plus subtiles de critique comprennent les taquineries ou les étiquettes apparemment affectueuses, telles que: « Elle est intelligente mais paresseuse » ou « Elle est têtue comme un âne et chiante comme un poux ».

Cette mère toxique est également susceptible de repérer la tâche dans une offre par ailleurs parfaite, et son perfectionnisme vous fera sentir que vous n’êtes jamais vraiment assez bien, quoi que vous fassiez.

2. Control freak – qui contrôle vos comportements

mère et fille discutant assises sur un canapé

Le comportement de la mère constamment critique s’accompagne parfois de tendances contrôlantes. Elle a souvent une personnalité forte, voire dominante, avec des qualités de leader.

Cependant, elle continue probablement à vous donner des instructions sur la façon de vous comporter, de vous habiller et de faire quoi que ce soit, même si c’est totalement inapproprié pour votre âge.

Elle émet également des avis sur de nombreux aspects de votre vie et se considère comme une experte en la matière, malgré des protestations bien fondées.

Le ton de sa voix est souvent tout ce qu’il faut pour vous paralyser ou vous galvaniser dans une action automatique à chaque visite!

Cette mère toxique a probablement l’habitude d’obtenir ce qu’elle veut des gens, ce qui lui permet de faire preuve d’un comportement de contrôle toxique dans la plupart de ses relations.

3. Maître de la culpabilisation et manipulation toxique

mère et fille triste avec un mouchoir en papier assises sur un canapé

Toutes ces caractéristiques comportementales sont intrinsèquement manipulatrices, mais certaines mères toxiques font preuve de compétences alarmantes dans l’art obscur de la manipulation négative.

Votre mère s’efforce activement de vous faire sentir coupable ou responsable de son mauvais comportement, le plus souvent lorsqu’elle n’arrive pas à ses fins.

Il est probable qu’elle soit experte quand il s’agit de repérer vos points faibles, soit vos « boutons » émotionnels, comme un missile, pour qu’elle puisse jouer de façon magistrale avec vos émotions.

Après tout, elle vous connaît très bien.

Est-ce que vous trouvez, par exemple, qu’en dépit de vos meilleures intentions, vous réagissez parfois simplement à ce qu’elle dit ou fait? Car, si c’est le cas, c’est très probablement la manipulatrice qui est en train de tirer les ficelles.

Elle peut aussi, indirectement ou directement, vous rendre responsable de ses problèmes, ou vous tenir pour responsable de ses échecs dans la vie.

4. Humiliation et sabotage – ne pense jamais à vos émotions et à votre santé mentale

une mère parle à sa fille en se tenant près d'une fenêtre

Cela peut être subtil ou assez brutalement direct.

Cette mère toxique fera régulièrement des commentaires négatifs ou des blagues sur vous devant votre famille et vos amis, sans se soucier de la façon dont ses paroles peuvent affecter votre confiance en soi.

Si vous la confrontez, la réaction de la mère toxique est généralement de vous reprocher d’être trop sensible ou incapable de supporter une blague/critique, etc.

5. Invalide vos émotions négatives ou vous empêche de les manifester

mère hurlant sur sa fille alors qu'elle est assise à l'intérieur

Ce trait de caractère est lié au dernier point ci-dessus, c’est à dire lorsque vous êtes rabaissée ou critiquée pour avoir exprimé votre mécontentement à l’égard de la façon dont vous êtes traitée, ou pour avoir exprimé une émotion négative à son égard.

En particulier, il n’est pas permis d’exprimer de la colère à son égard, ou vous risquez d’être punie par une sévère agression passive. Vous pouvez même être critiquée pour vous sentir mal, quelle qu’en soit la raison.

Tout cela risque de vous donner l’impression que vous feriez mieux de ne pas partager de sentiments négatifs avec elle.

6. Agressivité passive – vous rabaisse dans la conversation

mère et fille discutant assises sur un canapé

L’agression passive peut être définie comme « une agression non verbale qui se manifeste par un comportement négatif ».

Une mère toxique n’exprimera pas extérieurement sa colère ou son ressentiment à votre égard, mais pourrait, par exemple, retarder délibérément un événement, se présenter en retard à un rendez-vous important, ou se montrer morose et maussade envers vous sans raison apparente.

La mère toxique ne réagit pas bien à la confrontation et a tendance à éviter à tout prix l’intimité émotionnelle. Elle est souvent aussi une maniaque du contrôle.

7. Ne respecte pas vos limites personnelles – absence de limites saines

femme utilisant un ordinateur portable en se tenant debout dans une cuisine

Vous vous êtes rendue chez votre mère. Vous êtes en train de prendre une douche lorsque votre mère toxique entre dans la salle de bains et vous propose de vous laver le dos.

Cela peut sembler innocent, mais ça ne l’est pas si vous êtes, par exemple, un adulte valide. Dans ce cas, son comportement est très inapproprié.

Parmi les autres manifestations de ce trait de caractère, on peut citer le fait qu’elle ouvre et lise votre courrier privé sans autorisation, qu’elle pirate votre ordinateur ou votre téléphone pour lire vos textos, qu’elle contacte vos amis ou votre patron pour discuter de vous de manière inappropriée, ou qu’elle se présente chez vous à tout moment et sans prévenir.

Une mère toxique comme celle-ci, qui ignore vos demandes de limites ou d’intimité dans votre vie d’adulte, est une mère toxique avec des problèmes d’attachement et un manque de respect.

8. Vous êtes sa meilleure amie et sa confidente la plus proche

mère et fille discutant dans un café

Ce n’est pas toujours une caractéristique de la mère toxique, car il existe de bonnes et étroites relations entre mères et filles.

Cependant, si elle présente également des traits de contrôle, de manipulation et d’agression passive, le fait d’être sa meilleure amie peut représenter un lourd fardeau pour vous.

De nombreuses mères toxiques n’encouragent pas la réciprocité et insistent pour que vous vous concentriez exclusivement sur ses sentiments. Il s’agit d’un trait narcissique.

Par ailleurs, lorsque vous partagez des intimités émotionnelles comme elle le fait, la mère toxique n’hésite pas à trahir votre confiance ou à vous manipuler lorsqu’elle ne peut pas vous contrôler autrement.

Comment le fait d’avoir une mère toxique affecte-t-il vos relations?

femme triste en haut noir assise sur le sol

Il va sans dire que la relation entre vous et une mère toxique a peu de chances d’être saine ou enrichissante.

Les relations toxiques mère-fille, en particulier, sont très courantes, les relations toxiques mère-fils étant un peu plus rares.

Le dysfonctionnement de cette connexion primaire affecte tous les aspects de la psyché et de la vie d’une personne, et la prise de conscience de ce problème, en particulier chez les femmes, semble être en hausse.

Bethany Webster, une psychologue et coach de vie, a inventé l’expression « Mother Wound » (blessure de la mère), qu’elle définit comme « La douleur d’être une femme transmise par des générations de femmes dans des cultures patriarcales ».

Essentiellement, elle affirme que les caractéristiques ci-dessus, ainsi que d’autres caractéristiques d’une mère toxique, sont le résultat de mécanismes d’adaptation dysfonctionnels dans les cultures patriarcales.

Cela rappelle sobrement que la mère toxique est elle-même le produit, non seulement de son éducation dysfonctionnelle, mais aussi d’une société largement dominée par les hommes.

Cela dit, les hommes ne sont pas exempts de ces problèmes.

En développant la définition, la blessure de la mère peut très bien être appliquée pour expliquer les expériences de vie de nombreux hommes également.

Une blessure maternelle non traitée donne lieu à des sentiments de:

– Ne jamais être à la hauteur
– Honte ou le sentiment constant que quelque chose ne tourne pas rond chez vous
– D’atténuation ou le sentiment que vous devez vous faire petite pour être aimée
– De culpabilité persistante de vouloir plus que ce que vous avez actuellement

Ces sentiments et le sentiment intérieur de déresponsabilisation et d’inutilité sont en fin de compte ce qui façonnera toutes les relations dans la vie d’une personne adulte.

Il n’est pas nécessaire de faire preuve d’imagination pour comprendre que cette influence n’est pas positive et qu’il est urgent d’y remédier. Webster décrit les conséquences suivantes sur les relations :

– Ne pas se permettre d’être soi-même pour éviter de menacer les autres
– Une tolérance élevée aux mauvais traitements de la part des autres
– Une prise en charge émotionnelle
– Le besoin constant d’être en compétition avec d’autres femmes
– Autodestruction
– Le besoin d’être trop rigide et dominateur
– Des troubles de l’alimentation, la dépression et les dépendances.

Que faire face à une mère toxique?

mère et fille prenant un café assises sur un canapé

Bien que vous ne puissiez pas changer le comportement de quelqu’un d’autre, fixer des limites peut limiter les interactions que vous avez avec les parents toxiques.

Cela peut également vous aider à prendre le contrôle de la situation et à ressentir un certain pouvoir là où vous vous sentiez peut-être impuissante auparavant.

À l’âge adulte, il se peut que vous soyez encore influencée ou accablée par votre mère. Vous pouvez même avoir l’impression d’attendre que quelqu’un vous donne la permission d’échapper à cette influence.

Mais voilà: vous êtes cette personne qui peut vous donner la permission. Vous êtes cette personne qui peut décider de changer et de reprendre votre vie en main. Et vous pouvez commencer dès aujourd’hui en établissant un plan.

Fixez des limites claires

L’un des meilleurs moyens de commencer c’est de fixer des limites claires. Une limite est simplement une ligne invisible que vous vous fixez et que vous laissez personne franchir.

Il peut s’agir d’une limite physique ou émotionnelle. Et c’est à vous de voir où vous allez la placer exactement.

Sharon Martin, psychothérapeute californienne, donne trois conseils pour fixer des limites avec les personnes toxiques:

1. Soyez direct avec les limites que vous définissez – et ne les laissez pas sujettes à interprétation.

Même si votre mère toxique n’est pas heureuse qu’on lui dise ce qu’elle doit faire (en fait, le fait de dépasser vos limites est probablement l’une des raisons pour lesquelles elle est toxique), elle ne pourra plus vous pousser au-delà de votre point de rupture.

2. Faites en sorte que la communication sur les limites soit claire et cohérente.

Tenez-vous-en à vos principes. Il est normal de dire NON à votre mère si elle est allée trop loin.

En même temps, restez calme et évitez de blâmer et d’être trop sur la défensive (certaines personnes toxiques se nourrissent de cette énergie).

3. Faites souvent un bilan intérieur. Votre mère respecte-elle enfin vos limites? Si ce n’est pas le cas, vous devriez peut-être trouver un plan B, même si cela veut dire couper les liens pendant un certain temps.

La guérison

femme en sweat-shirt gris assise près de la mer

Il est important de prendre le temps de réfléchir aux expériences de votre enfance et à la façon dont elles vous ont façonnée. Asseyez-vous avec elles. Pensez à ce que vous ressentez. Pensez à la façon dont elles vous poussent à agir.

Il peut être utile d’écrire ce que vous ressentez ou de parler avec un membre de votre famille ou une amie en qui vous avez confiance.

Pour certaines d’entre vous, ce processus peut être accablant. Vous n’êtes pas obligée de vous lancer seule sur le chemin de la guérison. Envisagez de prendre rendez-vous avec un professionnel qui vous guidera par où vous devez commencer.

Et si vous jamais voyez certains des comportements toxiques se manifester dans votre propre rôle de parent, essayez ces conseils d’experts:

– Dressez une liste des choses que vous voulez changer.
– Écrivez à côté de chaque comportement la façon dont vous aimeriez vous comporter/ressentir à la place.
– Classez la liste par ordre de priorité si vous le souhaitez, puis choisissez un comportement par lequel commencer.
– Pratiquez le comportement que vous souhaitez à la place de celui que vous voulez changer.
– Une fois que vous avez maîtrisé un comportement, vous pouvez descendre dans la liste et vous attaquer aux autres.

À lire aussi: Une Mère Narcissique: Comment Faire Face À Cette Vipère?

Le Syndrome De Peter Pan: Quand Les Gens N'arrivent Pas À Grandir
← Previous
Comment Quitter Son Mec De Longue Date En Toute Délicatesse ?
Next →