À toi que je ne reconnais plus,

C’est avec le plus grand ressentiment que je t’écris. J’aimerais pouvoir me souvenir de qui tu es vraiment et j’aimerais savoir où est-ce que tu es partie.

Certaines photos sont là pour me rappeler que tu étais une fille magnifique et forte, pleine de vie et de sérénité. Une fille tellement heureuse, tellement sociable et tellement libre en même temps.

Tu étais celle qui allait conquérir le monde, celle qui était censée réaliser tous ses rêves et répondre à toutes ses attentes. Tu étais tellement enthousiaste à propos de la vie et de ce que l’avenir te réservait.

Tu croyais en l’amour, aux contes de fées et à ton propre bonheur.

C’était, bien sûr, avant qu’il n’arrive et avant qu’il ne te vole toute ton existence. Tu étais tellement jeune et tellement naïve de croire que tout le monde est bon.

Il t’a apporté tellement d’excitation, tellement de joie, et de faux-amours… que tu n’as même pas su remarqué qu’il s’attaquait en fait, à ton petit coeur innocent.

Pour la première fois, tu te sentais désirée et tu t’es laissée emballer par ce nouveau mode de vie, par ce tout premier amour (du moins ce que tu pensais qu’était l’amour) ; que tu lui a permise de te dévorer tout crue.

Ce que toi tu croyais être une histoire d’amour parfaite, pour lui n’était qu’une histoire classée sans suite.

un homme est assis et regarde un album photo

Bien que tu n’aies pas pu le réaliser à l’époque, tu es consciente du fait que la jeune version de toi avait besoin d’aide, et que c’est avec l’âge que l’on devient plus conscient de la réalité.

J’aurais aimé pouvoir te dire stop à l’époque, pour que tu t’arrêtes et réfléchisses avant de te donner entièrement à cet homme qui ne te méritait pas.

J’aurais aimé pouvoir te dire de t’en aller tant qu’il en était encore temps. J’aurais aimé pouvoir le faire, car maintenant je vois combien il aurait fallu que je le fasse.

Tu vois, la fille que je suis devenue à présent, elle sait très bien où elle se trouve en ce moment – dans un trou dont elle pense qu’il est impossible de s’échapper. Elle ne te reconnaît plus.

Elle commence même à ne plus se reconnaître elle-même. Cette fille qui la regarde dans le miroir est devenue une étrangère.

Elle pleure tous les soirs avant de s’endormir net elle se réveille vidée mentalement, physiquement et émotionnellement à cause de sa réalité.

Elle ne pleure pas à cause de lui, elle pleure à cause de toi.

Seule et déprimée, elle est pleine d’anxiété et de peurs. Et bien que tout le monde la connaisse, ils ne voient pas son désespoir à cause du faux sourire qu’elle affiche sur son visage.

une femme se tient près de la fenêtre et pleure

Le maquillage couvre ses yeux qui ont gonflés à force de pleurer tous les jours, la gentillesse déborde de son corps justement à cause du fait qu’elle se sente tellement brisée de l’intérieur …. et justement parce qu’elle voudrait contribuer au bien-être de tout le monde.

Si elle pouvait se déchirer et laisser ses sentiments s’exprimer de manière libre, sa famille et ses amis seraient consternés.

Ils pensent qu’elle est fatiguée à cause de son travail, alors qu’en réalité elle est fatiguée de se battre pour protéger le peu qui lui reste d’elle-même.

Elle est vidée à cause de la manipulation, du contrôle et des batailles quotidiennes. C’est comme un cercle vicieux sans fin, des montagnes russes qui montent et qui descendent sans jamais s’arrêter.

Bien qu’ils soient rares, ses bons jours lui ont fait croire qu’il y avait peut-être une chance qu’il y ait du changement dans sa vie, mais au fond d’elle-même, elle sait que c’est peu probable.

Sa manière de se comporter envers elle a fait des ravages. Ses paroles l’ont tellement blessée qu’elles résonnent encore dans sa tête comme un alarme qui sonne constamment.

Elle a perdu son courage, sa passion, son espoir. Elle se sent comme une coquille vide – quelqu’un qui est juste présent, mais sans vie.

une femme confuse au travail est assise derrière un ordinateur portable

Ce n’est que lorsqu’il l’attaque à nouveau, ou qu’il montre sa colère, qu’elle sent son cœur battre à nouveau. Avec le temps, elle a appris à ne plus ressentir, à ne plus attendre, et à ne plus vouloir quoi que ce soit.

L’homme en qui elle avait confiance pour l’aimer, la protéger et l’épouser a détruit tout son être. C’est à cause de lui qu’elle s’est perdue.

Ce n’était pas de l’amour. C’était de l’abus. C’était de la folie, de l’insensé et tout simplement du mal.

Ainsi, je suppose que je vais terminer cette lettre en m’excusant auprès de toi (auprès de cette fille que je connaissais il y a longtemps de cela) pour tout ce que je t’ai fait subir.

Chaque jour, je m’efforcerai de me réveiller un peu plus forte que le précédent, je prierai pour qu’un jour tu reviennes vers moi.

Pour qu’un jour, je trouve le courage de te retrouver, de le quitter et d’aller à ta rencontre.

Je t’aimerai. Je te protégerai. Je me battrai pour un avenir heureux.

Je t’apprendrai à être forte, courageuse et confiante. Tu seras reconstruite, refaite et sécurisée.

De ces cendres, la beauté brillera à nouveau, et avec elle un avenir heureux. La vie sera belle, je te le promets.

Jusqu’à ce que nous nous rencontrions à nouveau,
Moi.

Une Lettre À La Fille Que Je Ne Reconnais Plus