Skip to Content

Je Suis Forte, Mais Je Suis À Bout

Je Suis Forte, Mais Je Suis À Bout

Je perds le sol petit à petit sous mes pieds. Je n’ai plus de force. Il m’est impossible de décrire dans quel état je suis.

Il m’est impossible d’exprimer tous ces sentiments à voix haute. Je suis tellement fatiguée et mon âme s’effondre.

Je ne supporte plus toutes ces merdes qui m’arrivent tous les jours. J’en ai vraiment marre d’avoir ce sourire faux sur le visage.

J’en ai marre de faire semblant d’aller bien. J’en ai marre de rester forte.

N’ai-je pas le droit de m’effondrer? N’ai-je pas le droit de me laisser aller un peu, prendre du répit?

Oui, je suis forte. Et oui, je peux encaisser énormément, mais tout ça laisse des conséquences.

Ce sentiment de constamment devoir faire face aux problèmes et d’être obligée de tenir le coup, a laissé une trace énorme sur moi, et je ne sais pas combien de temps encore je vais pouvoir continuer ainsi.

Voir aussi : Tu N’étais Pas Mon Ame Soeur, Tu Étais Juste Une Leçon

femme regarder dehors océan fenêtre

Les femmes alpha fortes peuvent tout encaisser. N’est-ce pas?

Oui, bien sûr que oui, mais est-ce que quelqu’un prend le temps de penser à ce qui se passe dans sa tête, comment elle se sent, et s’il lui reste encore de la force?

J’en ai marre de jouer la comédie.

Je suis forte, mais mon corps est épuisé et mon esprit est fatigué.

Si vous grattiez un peu en dessous de la surface, et que vous preniez le temps de me regarder dans les yeux, vous vous en apercevrez.

Vous verrez que je suis en train de m’effondrer. Je n’ai jamais choisi d’être forte, mais la vie m’y a contrainte.

J’ai dû serrer les poings et affronter mes problèmes.

la femme sassoit et pense

Au lieu de me cacher et de fuir de mes cauchemars, j’ai dû y faire face.

J’avais si peur que pendant un moment, je me suis figée, je ne pouvais plus bouger, mais j’étais forcée de le faire.

C’était soit me battre pour survivre, soit subir une défaite. J’ai dû choisir. Et où cela m’a-t-il mené?

La seule chose que je ressens maintenant, c’est l’épuisement et la fatigue.

Je ne suis pas prête pour une autre bataille et croyez-moi, ce n’est pourtant pas la fin. Il y en a tellement d’autres à venir.

Comment vais-je trouver la force pour continuer toutes ces victoires?

Comment vais-je trouver le courage d’encore une fois faire semblant de sourir, alors que tout ce que j’aimerais faire, c’est ramper jusqu’à mon lit et pleurer?

une femme au bord de la rivière

Les autres m’ont toujours considéré comme quelqu’un d’intrépide et tout à fait imperturbable.

Les autres étaient toujours sûrs que je résoudrais n’importe quel problème qui se présenterait. Il me faisaient plus confiance que moi-même.

Ils savaient que j’avais la force, mais personne ne voyait la bataille que je menais en moi.

Personne n’a jamais su que mon âme était fatiguée et que j’allais m’effondrer. Je n’ai jamais laissé personne s’en apercevoir.

 

La vérité, c’est que j’ai vécu toute ma vie de manière indépendante. Je m’occupais de moi et je n’ai jamais demandé d’aide de personne.

Je pensais que je n’en avais pas besoin. Mais la réalité, c’est que j’en avais vraiment besoin.

une femme déçue regardant par la fenêtre

Je ne pouvais pas tout faire toute seule et je ne le peux toujours pas.

Maintenant, j’ai réalisé que peu importe à quel point je suis ou combien je voudrais être forte, à ce rythme, je risquais d’atteindre mon point de rupture.

J’en arriverais au moment où je n’y arriverais plus toute seule.

Après tout, aucun de nous n’est censé être complètement seul.

Nous avons tous besoin de soutien. Peut-être pas tout le temps, mais certainement dans les moments de faiblesse, dans les moments où nous ne voyons pas d’issue.

Nous avons tous besoin d’entendre des paroles encourageantes et de recevoir une tape dans le dos de temps en temps, peu importe notre force.

Je n’ai jamais voulu demander d’aide à personne. Je pensais que c’était signe de faiblesse.

une femme fatiguée regardant des bougies

Mais maintenant que je suis à bord de craquer, je comprends qu’il n’est jamais honteux de demander de l’aide quand on en a besoin.

De plus, votre grandeur et votre force se manifestent vraiment quand vous savez que vous ne pouvez plus continuer seul et que vous êtes prêt à accepter l’aide qui vous est offerte.

A partir de là vous pourrez vous considérez comme un vrai vainqueur.

Maintenant, après tout ce qui s’est passé, je veux vraiment que quelqu’un me prenne dans ses bras.

Peu importe à quel point je veux être forte, à la fin de la journée, je veux que quelqu’un me prenne dans ses bras et me serre fort.

Je n’ai pas besoin d’aide financière, je suis indépendante.

une femme triste sappuyant sur le canapé

Je n’ai pas besoin d’aide physique car j’arrive toujours à trouver une solution pour faire quelque chose que je veux faire par moi-même.

Mais parfois, j’ai besoin de soutien émotionnel.

J’ai besoin de quelqu’un qui va me gâter, et me dire que tout ira bien quand j’en doute et quand je n’en peux plus. Et il n’y a aucune honte à cela.

Nous avons tous besoin d’avoir quelqu’un qui sera là pour nous quand on en a besoin.

Nous ne pouvons pas marcher à travers la vie toujours tout seuls, et même si l’on y est obligé, si nous choisissons de le faire, alors ce n’est pas une vie qui vaut la peine d’être vécue.

C’est normal de se sentir faible de temps en temps.

C’est bien d’être solide pour les autres, mais il faut pouvoir s’accorder un peu de répit.

Je Suis Forte, Mais Je Suis À Bout

Pierrette

Monday 2nd of March 2020

Ça va bien aller Marie Mai!!

Chantal Arseneault

Sunday 1st of March 2020

J ai perdu mon fils en 2019 d une accident ca fait un an est je suis toujours comme ca tout seul dans mon coin et je pleure en silence a tout les jours depuis qu'il est parti moi aussi je suis forte mais a boute

Stevunfick

Saturday 12th of October 2019

Prix Du Cytotec Au Maroc purchase antabuse Propecia Soldeu