Skip to Content

Passif-Agressif : Comment Gérer Une Personne Négative ?

Passif-Agressif : Comment Gérer Une Personne Négative ?

Le comportement passif-agressif consiste à exprimer indirectement des sentiments négatifs et ne permet pas de les aborder ouvertement. Il y a un décalage entre ce que dit une personne passive-agressive et ce qu’elle fait.

En d’autres mots, les actions passives-agressives impliquent le fait d’agir de manière indirecte au lieu de directement agressive.

Les personnes qui sont passives-agressives font régulièrement preuve de résistance à des demandes ou à des exigences de leur entourage.

Elles remettent souvent les choses à plus tard, en faisant exprimer leur maussaderie ou en faisant preuve d’entêtement.

Si vous voulez en savoir plus sur la personnalité passive-agressive et comment gérer une telle personne dans votre vie privée ou au travail, continuez la lecture.

Les signes courants d’un comportement passif-agressif

un homme et une femme sont assis à une table et se disputent

Ce comportement peut être considéré comme le symptôme de certains troubles mentaux. Cependant, vous ne devez pas le considérer comme un problème de santé mentale distinct.

Ce type de comportement peut nuire à la capacité d’une personne à créer et à entretenir des relations saines. Ce type de communication non-violente déguisée peut causer des problèmes au travail.

Quels sont les signes de la passivité agressive ?

• L’amertume et l’hostilité envers les demandes d’autrui.

• La procrastination intentionnelle ou faire des erreurs dans le traitement des demandes d’autrui (l’immaturité).

• Une attitude cynique, pessimiste, maussade ou agressive.

• Le sentiment de persécution, les plaintes fréquentes, le manque d’estime de soi ou le sentiment de trahison constant.

• Les gens parlent des autres au lieu de parler avec les autres.

• La rancœur et l’opposition aux demandes des autres.

Bien que le comportement passif-agressif puisse être une caractéristique de divers problèmes de santé mentale, il ne peut pas être considéré comme une maladie mentale à part entière. Cependant, ce genre de comportement peut par moment nuire aux relations et causer des difficultés au travail.

Si vous avez tendance à faire de la résistance passive ou si vous pensez que vous êtes victime d’une forme d’agressivité passive, envisagez de prendre rendez-vous avec une psychologue clinicienne.

Quelles sont les causes de ce trouble de la personnalité ?

un homme et une femme se tiennent près de la fenêtre alors qu'il lui crie dessus

Les passifs-agressifs ont tendance à causer de gros problèmes au niveau relationnel. Leur comportement peut avoir des conséquences graves dans les vies amoureuses, familiales et professionnelles. Alors pourquoi est-ce que ce comportement fréquemment destructeur est si courant ?

La cause exacte des habitudes passives-agressives est inconnue. Cependant, plusieurs facteurs primaires tant biologiques que environnementaux contribuent au développement à la prévalence de cette manière passive-agressive.

• L’éducation : Certaines personnes suggèrent qu’une action passive-agressive peut provenir du fait d’avoir été élevé dans une atmosphère où l’expression des émotions était découragée ou non autorisée. Les humains peuvent avoir l’impression de ne pas pouvoir exprimer leurs véritables émotions plus ouvertement. Alors, ils peuvent trouver des méthodes pour canaliser leur frustration ou leur colère passivement.

• Les caractéristiques : La situation influence aussi le comportement des gens passifs-agressifs. Si l’agressivité se manifeste dans des situations qui ne sont pas acceptables socialement. Par exemple, pendant une réunion familiale, vous serez probablement plus enclin à réagir de manière cachée lorsqu’une personne vous énerve.

• Le choix de la voie de la facilité : Ce n’est pas tout le temps facile de s’affirmer et d’être ouvert sur le plan émotionnel. Lorsqu’il est compliqué, voire effrayant, de se défendre, l’agressivité passive peut vous donner l’impression que c’est une méthode plus simple de gérer vos émotions sans devoir affronter la source des frustrations. Les non-dits ne sont pas positifs.

Par ailleurs, le style parental (un parent tyrannique), la dynamique au sein de la famille et d’autres influences de l’enfance peuvent contribuer au problème. Les mauvais traitements infligés aux enfants, les punitions exagérées et la négligence peuvent également amener un individu à développer quelques manières passives-agressives. On pense également que la toxicomanie et une faible estime de soi peuvent aussi y contribuer.

Des soucis médicaux sous-jacents peuvent aussi entraîner des comportements ressemblant à de la passivité agressive. Certains problèmes de santé mentale peuvent présenter des symptômes qui sont interprétés à tort comme une habitude passive-agressive. Ces troubles comprennent :

• le trouble de l’attention avec hyperactivité

• le stress

• les troubles de l’anxiété

• la dépression

• le trouble du comportement

• le trouble oppositionnel décuplée de provocation

• la bipolarité

• la schizophrénie

• l’abus d’alcool

• le sevrage de la cocaïne

Comment identifier un comportement passif-agressif ?

la femme parle à un psychologue

Une habitude passive-agressive n’est en aucun cas un trouble médical. Donc, un médecin n’est pas capable de le diagnostiquer.

Néanmoins, un psychologue qualifié peut aider à l’identification de la source du problème et proposer un traitement.

Il vous posera des questions au sujet de vos symptômes aussi bien que de vos comportements. Ceux-ci serviront à analyser les problèmes et les effets que cela a sur votre existence en général.

Il essaiera aussi de comprendre votre enfance ainsi que les déclencheurs de ces symptômes. Dès qu’il identifiera les sources environnementales possibles de ces comportements passifs-agressifs, il pourra proposer une solution.

Un spécialiste peut vous conseiller un psychiatre s’il pense que vous souffrez d’un trouble nécessitant un traitement médicamenteux.

S’il soupçonne que le comportement est dû à un problème non psychiatrique, il pourrait vous référer à un médecin généraliste.

Ce dernier fera un examen physique incluant peut-être quelques tests neurologiques qui détermineront un problème médical sous-jacent contribuant à tout comportement passif-agressif.

Un test diagnostique consiste en des analyses de sang, des examens neurologiques et quelques tests d’imagerie.

Si vous remarquez un individu passif-agressif dans votre vie privée, il est probablement un pervers narcissique.

Donc, vous pouvez le conseiller de contacter un psychologue. Il est parfois difficile d’avoir une vie amoureuse stable avec une personne qui a un comportement passif-agressif. Donc, il est crucial de gérer cet inconvénient.

Comment faire face aux personnes agressives et passives ?

un homme et une femme discutent

L’agressivité passive découle souvent d’une colère, d’une tristesse ou d’une insécurité sous-jacente, dont la personne peut être consciente ou non.

Le comportement passif-agressif peut être l’expression de ces émotions ou une tentative de prendre le contrôle dans une relation.

Garder cela à l’esprit peut vous conditionner à réagir efficacement. Bien qu’il puisse être tentant de réagir en étant vous-même passif-agressif, exprimer sa colère ou sa frustration incitera probablement la personne à continuer à se comporter de la même manière.

Montrer que vous accordez de l’importance au point de vue de la personne passive-agressive peut être utile si vous répondez ainsi à un sentiment d’insécurité sous-jacent.

Cependant, vous ne devez pas vous excuser pour des offenses non fondées ni l’apaiser d’une autre manière.

Dans la mesure du possible, la meilleure solution consiste souvent à limiter le temps que vous passez en sa présence.

Mais si vous décidez que la confrontation est la meilleure solution, évitez d’être accusateur et expliquez calmement ce que vous ressentez face à ce comportement.

Comment est-ce que l’agressivité passive peut affecter votre lieu de travail ?

Les comportements négatifs des personnes passives-agressives peuvent avoir de graves conséquences.

Par exemple, si une personne envoie constamment des messages contradictoires sur ses intentions, votre équipe risque de ne pas respecter les délais, ce qui vous donne une mauvaise image.

Peut-être retient-elle des instructions ou d’autres informations essentielles pour empêcher les autres membres de l’équipe de progresser, et les projets en pâtissent ?

Ou encore, les membres de l’équipe doivent régulièrement reprendre son travail, ou sont soumis à ses commentaires sarcastiques. Cela peut affecter la productivité, mais aussi alimenter le ressentiment et nuire au moral.

Les stratégies pour gérer l’agressivité passive au travail

Il existe des solutions pour contrôler les comportements négatifs des membres passifs-agressifs sur le lieu du travail. Pour cela, vous devez :

1. Identifier le comportement

une femme est assise près de la fenêtre et écrit

La première étape de la gestion de l’agressivité passive consiste à la reconnaître, à l’aide des conseils ci-dessus. C’est souvent la partie la plus difficile, car elle peut être subtile et donc difficile à identifier.

Traitez le comportement passif-agressif immédiatement, afin d’éviter qu’il ne s’aggrave.

Prenez des notes sur les situations au fur et à mesure qu’elles se produisent, afin d’avoir des exemples précis de ce que le membre de votre équipe a fait, pour qu’il sache exactement de quoi vous parlez.

2. Créez un environnement sûr

Ensuite, faites savoir à la personne qu’elle ne risque rien si elle vous fait part de ses préoccupations et de ses problèmes ouvertement, plutôt que de manière cachée.

Expliquez-lui clairement qu’en tant que manager, vous ne tirez pas sur les messagers et que vous préférez qu’elle vienne vous parler de ses problèmes plutôt que de les laisser s’accumuler sous la surface.

Vous devez agir en ce sens, par exemple en encourageant, en félicitant et en soutenant les personnes qui vous signalent des problèmes.

3. Utilisez le langage avec précaution

une femme inquiète qui parle à un homme

Donnez un feedback précis et faites attention au langage que vous utilisez.

Par exemple, au lieu de vous plaindre que quelqu’un est tout le temps en retard, vous voudrez lui indiquer les heures exactes auxquelles il est arrivé au cours de la dernière semaine et lui donner l’occasion d’expliquer pourquoi.

Vous pouvez ensuite lui rappeler quand commence la journée de travail et lui demander d’arriver à l’heure à l’avenir.

Bien qu’il soit important d’être direct et d’aborder le problème de front, essayez d’éviter les déclarations comme VOUS ou TU.

Si vous évitez de commencer des phrases par Vous ou Tu, cela empêchera l’autre personne de se sentir attaquée et de se mettre sur la défensive.

Utilisez plutôt des pronoms à la première personne, comme Je, Nous et Notre, et expliquez l’effet que son comportement a eu sur vous et votre équipe.

Vous pouvez par exemple dire : « J’ai remarqué que le rapport avait deux jours de retard », au lieu de : « Vous n’avez pas respecté le délai ».

4. Restez calme

Vous risquez d’aggraver la situation si vous réagissez de manière émotionnelle à votre équipier. Elle peut se sentir menacée, se retirer davantage et se retrancher encore plus dans ses comportements négatifs.

Parlez-lui d’un ton mesuré et égal et restez calme. Il se peut qu’elle ne se rende même pas compte qu’elle est passive agressive, vous pouvez donc utiliser une approche empathique pour désamorcer son anxiété et sa colère.

Cependant, si elle se comporte de cette façon de manière répétée et que vous avez déjà soulevé le problème par le passé, vous devrez peut-être être plus ferme et envisager des mesures disciplinaires.

5. Identifiez la cause

une femme triste qui parle à un homme

Si une personne passive-agressive prétend qu’elle va bien alors que son comportement suggère le contraire, n’acceptez pas ses réponses telles quelles.

Apprenez à détecter ce mécanisme de défense. Sondez plus profondément en posant des questions pour identifier la racine du problème.

Donnez-leur la possibilité de s’expliquer, mais ne les laissez pas se renvoyer la balle.

Par exemple, si quelqu’un semble réagir négativement à une décision professionnelle décevante, il n’a peut-être pas été retenu pour une promotion.

Donc, demandez-lui si son comportement en découle. Expliquez-lui que vous voulez comprendre ce qu’il ressent et cherchez avec lui d’autres moyens de gérer la situation de manière plus constructive.

Par exemple, il pourrait améliorer une compétence particulière afin d’avoir de meilleures chances d’être promu la prochaine fois.

6. Proposez une formation

Envisagez de fournir un coaching individuel et aidez le membre de votre équipe à communiquer de manière assertive.

En particulier, faites des jeux de rôle sur la façon de soulever des problèmes, afin que les gens se sentent à l’aise pour le faire de manière confiante et non passive-agressive. Vous verrez que les gens parleront très vite de bien-être autour de vous !

7. Définissez des normes et des conséquences claires

une femme imaginaire assise derrière un ordinateur portable

Si votre membre de l’équipe détourne vos commentaires, par exemple en disant que vos normes sont trop élevées ou qu’il n’a pas réalisé quelles étaient vos attentes, il essaie peut-être de détourner l’attention d’elle-même.

C’est une forme de victimisation souvent utilisée sur le lieu du travail

Vous devez établir des normes claires et répéter régulièrement ce que vous attendez de lui, afin de pouvoir lui demander des comptes.

Il est également important d’expliquer que son comportement négatif ne sera pas toléré, et de définir les conséquences de ce qui se passera s’il dépasse à nouveau les bornes.

Confirmez par écrit toutes les discussions que vous avez sur les délais et les actions, en envoyant des courriels de suivi après les réunions ou en rédigeant un accord de performance.

Ainsi, votre collaborateur aura du mal à prétendre qu’il n’a pas compris ce que vous attendez de lui.

8. Ouvrez les canaux de communication

Les personnes passives-agressives manquent souvent de bonnes compétences en matière de communication, car elles ont du mal à exprimer ouvertement leurs émotions.

Elles peuvent préférer envoyer des courriels plutôt que d’aborder les problèmes en face à face, par exemple. Si tel est le cas, encouragez-les à acquérir les compétences et la confiance nécessaires pour s’adresser directement aux autres.

Si les membres de votre équipe savent que leurs idées et leurs opinions sont les bienvenues, ils seront plus enclins à parler des problèmes.

Soyez un bon modèle et communiquez régulièrement avec eux. Au fur et à mesure, vous devrez pouvoir développer des relations solides, instaurer la confiance et identifier les problèmes avant qu’ils ne s’aggravent.

Est-ce que vous connaissez bien vos comportements ?

une femme imaginaire aux cheveux crépus est assise à une table

Il est plus évident de détecter la passivité-agressivité chez autrui, mais qu’en est-il si c’est vous qui adoptez ce type de comportement ?

Faites de votre mieux pour relativiser et examiner votre comportement d’un œil objectif. Vous arrive-t-il souvent de bouder lorsque vous êtes irrité contre quelqu’un ?

Évitez-vous les gens avec qui vous vous énervez ? Vous arrive-t-il de ne plus parler aux autres lorsque vous avez une dent contre eux ?

Si vous avez l’impression que vos habitudes passives-agressives sont une nuisance, prenez des mesures pour changer votre façon de vous comporter avec autrui. Voici quelques moyens d’agir sur votre comportement :

• Améliorez votre taux de conscience interpersonnelle. Les habitudes passives-agressives arrivent souvent parce que vous ne comprenez pas la nature de vos contrariétés ou de vos sentiments. Commencez à prêter attention à vos réactions par rapport à de différentes situations et personnes.

• Prenez votre temps pour apporter des changements. La reconnaissance de chacun de vos comportements vous mènera graduellement au changement. Cela modifiera vos habitudes aussi bien que vos réactions même si cela prend un peu de temps.

• Exprimez-vous. Vous devez comprendre vos émotions pour apprendre à les exprimer de manière appropriée. C’est une étape cruciale pour stopper les comportements passifs-agressifs. Quand vous avez un conflit, sachez que cela fait inévitablement partie de notre existence. Toutefois, vous devez aussi savoir comment affirmer vos sentiments de manière efficace afin de trouver de meilleures solutions.

Nous utilisons tous des comportements passifs agressifs de temps en temps. Parfois par colère, parfois par défi, parfois par impuissance.

Tout cela est humain. Il ne devient problématique que lorsque les confrontations directes sont généralement évitées.

Une bonne indication pour reconnaître ses propres tendances agressives passives est d’examiner sa propre utilisation du langage. Le langage est un outil puissant et est souvent utilisé à des fins de manipulation.

Les traitements pour les personnes passives-agressives

femme boit des pilules

Quand il existe un lien entre la personnalité passive-agressive et un trouble de la santé mentale pouvant être diagnostiqué, les professionnels peuvent les traiter efficacement. De ce fait, ils doivent combiner des thérapies et des médicaments.

Les thérapies et les médicaments que les spécialistes utilisent généralement pour traiter les affections courantes associées à ce trouble de la personnalité sont les suivants :

• les médicaments contre l’anxiété

• les médicaments contre le déficit de l’attention

• les stabilisateurs d’humeur antipsychotiques

• la thérapie cognitivo-comportementale

• la thérapie de réduction des risques

• les programmes de lutte contre la toxicomanie en milieu hospitalier ou communautaire ou soutien par les pairs ou thérapie de groupe

Les thérapies utilisées pour traiter d’autres problèmes de santé mentale, y compris d’autres troubles de la personnalité, peuvent être utiles pour traiter les passifs-agressifs.

Pendant le traitement, les psychiatres, les psychologues ou les conseillers peuvent aider les personnes à apprendre à identifier et à traiter leurs schémas émotionnels et comportementaux négatifs et à réduire l’impact des comportements passifs-agressifs.

Les objectifs du traitement des passifs-agressifs sont les suivants :

• accroître l’efficacité et l’estime de soi

• améliorer la capacité d’une personne à exprimer des émotions négatives, comme la colère

• améliorer la capacité à s’engager efficacement et directement dans un conflit

• développer des sentiments neutres envers les autres, en particulier envers ceux qui ont du pouvoir ou qui sont considérés comme plus fortunés

• se forger des attentes plus réalistes envers soi-même, les autres et les relations interpersonnelles

• aborder les sentiments ou perceptions négatifs et apprendre à y réfléchir de manière plus objective ou neutre

• identifier les raisons potentielles de l’apparition de la personnalité passive agressive et essayer de déterminer comment y remédier ou aller de l’avant

• aborder et résoudre efficacement les conflits interpersonnels passés

• améliorer le sentiment de maîtrise de soi et réduire les sentiments de désespoir

• éliminer ou réduire les pensées suicidaires

Comment perturber une personne passive-agressive ?

Vous êtes souvent dérangé par cet individu plein d’immaturité. Que pouvez-vous faire ?

1. Confrontez-le

un homme crie après une femme

Une confrontation assertive, et non agressive, est le meilleur moyen de contrecarrer les objectifs d’une personne passive-agressive.

Les personnes passives-agressives détestent la confrontation. Ce n’est pas leur style. Lorsque vous les surprenez et que vous vous défendez avec assurance, vous les prenez au dépourvu.

Vous faites sauter leur couverture et exposez leur hostilité à nue. Cela les oblige à changer de style et à être plus directs.

2. Dites leur que vous savez ce qui les motive à réagir mal

la femme crie sur l'homme

Cela va un peu plus loin que la confrontation assertive. En fait, vous leur dites pourquoi ils font ce qu’ils font.

L’avantage de cette stratégie est que vous pouvez être aussi conflictuel que possible sans être agressif.

Par exemple, répondez au passif agressif “Je vais bien” par quelque chose comme : « Tu sais quoi : tu n’es pas obligée de faire ça. Tu peux me dire que tu ne vas pas bien quand ce n’est pas le cas ».

Cela expose non seulement leurs opérations mais aussi leurs motivations. Lorsque les motivations sont exposées, vous ne pouvez pas faire en sorte que la personne se sente plus nue.

3. Oeil pour oeil, dent pour dent

l'homme crie à la femme alors qu'elle lui tourne le dos

Le comportement passif-agressif réussit souvent à nous agacer. Nous ne pouvons pas exprimer ouvertement notre agacement dans la plupart des cas.

Au lieu de cela, nous pouvons jouer le même jeu en retour. Nous pouvons répondre à l’agression passive par l’agression passive.

L’avantage de cette stratégie, lorsqu’elle est bien exécutée, est qu’il s’agit d’une variation de la technique d’exposition des motifs.

En leur renvoyant le même jeu, vous leur montrez à quel point ils sont ridicules. Cela les oblige également à se mettre à votre place et leur fait réaliser à quel point leur agressivité passive doit vous ennuyer.

La clé pour bien exécuter cette stratégie est d’être passif agressif envers eux de la même manière qu’ils l’ont été envers vous.

Le seul inconvénient de cette technique, c’est que vous leur donnerez une certaine satisfaction du fait que leur agression passive a fonctionné. Si ce n’était pas le cas, vous ne seriez pas obligé de riposter de manière passive et agressive.

Cependant, les avantages de les agacer de cette manière peuvent dépasser la satisfaction qu’ils peuvent en retirer.

Cela les met dans une situation difficile. S’il riposte, vous pouvez être satisfait que votre contre-stratégie ait fonctionné.

4. La non-réaction

la femme parle confusément avec l'homme

Ne pas réagir au comportement passif agressif, sous quelque forme que ce soit, est le moyen le plus sûr d’agacer une personne passive-agressive.

Si cela peut être efficace pour l’énerver, ce n’est pas très bon pour votre propre santé mentale.

Le fait est que l’agressivité passive nous énerve, surtout lorsqu’elle provient de personnes qui nous sont chères. Si nous n’y réagissons pas du tout, nous leur apprenons que leur agressivité passive ne fonctionne pas.

Mais le problème avec cette stratégie passive, c’est que la douleur continue de s’accumuler. Vous pouvez afficher un visage calme et non réactif pendant un certain temps.

Mais s’il continue à être agressif passivement, vous risquez de céder et de craquer sous la pression, en recourant à l’agression.

Cette stratégie nécessite un travail intérieur important pour réussir. Vous devez avoir atteint un certain niveau de maîtrise de vos émotions.

Le mot de la fin

Les comportements passifs-agressifs sont parfois destructeurs, mais il y a de fortes chances que nous réagissions tous de cette manière à un moment ou à un autre.

En comprenant ce qui provoque de telles actions et comment y faire face, vous pouvez non seulement les aborder avec les personnes de votre entourage, mais aussi minimiser les dommages potentiels dans vos relations.

75 Citations Et Proverbes Pour Mieux Se Relever Après Un Échec
← Previous
D’où Vient Le Sentiment D’abandon ? Comment Y Faire Face ?
Next →