Skip to Content

L’épuisement Émotionnel, Une Étape Désagréable De La Vie

L’épuisement Émotionnel, Une Étape Désagréable De La Vie

L’épuisement émotionnel peut survenir lorsqu’une personne connaît une période de stress excessif dans sa vie professionnelle ou personnelle. Quand cet individu est épuisé sur le plan émotionnel, il peut se sentir épuisé, accablé et fatigué.

Ces sentiments ont tendance à s’accumuler sur une longue période, même si les gens ne remarquent pas toujours les signes avant-coureurs.

Cela peut avoir des conséquences importantes sur la vie quotidienne, les relations et le comportement d’une personne.

Si en plus des troubles sociaux, vous êtes confronté à un emploi stressant, à un stress financier ou à la pauvreté, cela peut poser un problème.

C’est à ce moment précis que vous vous demandez ce qui vous attend ou ce que vous allez endurer dans un futur proche. L’épuisement émotionnel génère un mal être chez les gens et les rend irritable.

De ce fait, ils peuvent avoir du mal à se concentrer et à se motiver. Ils se sentent piégés ou coincés car ils sont épuisés sur le plan émotionnel.

Si vous voulez en savoir plus sur les symptômes, les causes, les facteurs de risque, les techniques de prévention et les traitements disponibles pour ce type d’épuisement, lisez l’article suivant.

Qu’est-ce que l’épuisement émotionnel ?

Femme en détresse couvrant le visage avec des paumes alors qu'il était assis devant un ordinateur portable

L’épuisement émotionnel est considéré comme un état d’épuisement résultant du taux de stress qui est accumulé dans la vie professionnelle ou personnelle, ou un mix des deux.

La fatigue mentale et la fatigue physique aussi bien que mentale sont les signes avant coureur de cet état. Les personnes qui ont souvent l’impression de ne pas avoir de pouvoir ou de contrôle sur leur vie sont épuisées émotionnellement.

Elles ont l’impression d’être coincées ou piégées dans une prison. Le manque d’énergie, les troubles du sommeil et une réduction de motivation vont rendre la lutte difficile la lutte contre ce genre d’épuisement.

Graduellement, cet état de stress chronique peut engendrer des dommages à votre santé. Tout individu souffrant de stress prolongé peut être épuisé et dépassé au niveau du plan émotionnel.

Lors des moments difficiles, l’épuisement émotionnel peut s’installer subrepticement, mais vous pouvez trouver de l’aide à n’importe quel moment.

Si vous avez un intérêt légitime pour le sujet, allez sur le site web de l’INRS qui s’occupe de la prévention de ce syndrome en France.

Quelles sont les causes de l’épuisement émotionnel ?

femme pensive assise sur le lit et regardant de côté

Il est normal de ressentir un certain niveau de stress et un peu d’anxiété au quotidien. Néanmoins avec le temps, le stress chronique peut faire des ravages dans l’organisme et pourrir notre bien-être.

L’épuisement émotionnel et l’épuisement physique sont chacun causés par une longue période de stress constant dans la vie, qu’il s’agisse d’épuisement professionnel ou de fatigue dans la vie privée qui peut être lié à une personne toxique dont il faut s’éloigner à tout prix. 

Ce genre d’épuisement déclenché diffère d’une personne à l’autre. Une situation peut être stressante pour une personne et la même situation peut être parfaitement gérée par une autre.

Un stress prolongé ou extrême peut déclencher un épuisement émotionnel. Différents facteurs peuvent contribuer à cette forme d’épuisement chez les gens, en fonction de leur tolérance au stress et d’autres facteurs de leur vie du moment.

Voici quelques exemples d’éléments qui peuvent le déclencher :

• un changement de vie important, tel qu’un divorce ou le décès d’un être cher

• un travail comme soignant

• une situation de stress financier

• avoir un bébé ou élever des enfants

• être sans abri

• osciller entre plusieurs tâches tout le temps, comme le travail, la famille et l’école

• vivre avec une maladie chronique

• travailler de longues heures ou à horaires décalés

• travailler dans un bureau où la pression de travail est grande

En général, le syndrome d’épuisement professionnel se produit lorsqu’une personne se sent dépassée par les facteurs de sa vie au travail. C’est la même chose pour la vie en général.

L’individu fini par croire qu’il n’a pas le contrôle de sa vie ou qu’il ne parvient pas à trouver le bon équilibre entre la gestion de ses émotions et les exigences de la vie.

Les symptômes de l’épuisement émotionnel

une femme embrassant un genoux assis sur le lit

L’épuisement émotionnel entraîne des effets physiques et émotionnels qui, à leur tour, peuvent affecter le comportement d’une personne.

Les symptômes peuvent s’accumuler au fil du temps et avec un stress répété, bien que les gens puissent ne pas reconnaître les signes avant-coureurs. Il est nécessaire de rechercher et de reconnaître les symptômes qui épuise votre être.

C’est ainsi que vous pourrez commencer à prendre des mesures pour améliorer votre état de santé. Vous prendrez connaissance de certains symptômes courants de l’épuisement émotionnel ci-dessous :

1. Le changement d’humeur

une femme de mauvaise humeur avec les bras croisés debout dans le bureau

L’épuisement émotionnel affecte l’humeur et la santé mentale d’une personne quelque soit sa géolocalisation. Au début, les gens peuvent remarquer qu’ils se sentent un grand niveau d’irritabilité ou deviennent plus pessimistes que d’habitude.

Ils peuvent perdre leur motivation pour travailler, socialiser ou accomplir des tâches simples, une dépersonnalisation totale. Ces sentiments peuvent finir par devenir plus forts et faire en sorte que les personnes se sentent piégées ou déconnectées.

2. Les difficultés au niveau de la mémoire

Femme stressée regardant un ordinateur portable essayant de se souvenir de quelque chose

Les personnes souffrant d’épuisement émotionnel peuvent connaître des changements au niveau de la pensée et de la mémoire. Certaines qualifient ces symptômes de brouillard cérébral.

Ils comprennent la confusion, les difficultés de concentration, l’oubli, le manque d’imagination et la perte de mémoire.

Les recherches suggèrent que l’épuisement professionnel, qui implique une fatigue émotionnelle, est lié à un déclin dans 3 principaux domaines cognitifs.

Ces derniers sont les fonctions exécutives, comme la planification et l’organisation, puis l’attention et la mémoire.

Les changements cognitifs peuvent être particulièrement difficiles lorsqu’une personne essaie de jongler avec des situations stressantes, notamment la pression du travail ou des tâches exigeantes au niveau émotionnel.

3. Les troubles du sommeil

Femme avec insomnie couchée dans son lit avec les yeux ouverts

Pendant les périodes de stress de la vie, il peut être difficile de maintenir un rythme de sommeil régulier.

Les personnes souffrant d’épuisement émotionnel se sentent physiquement fatiguées et peuvent avoir des difficultés à s’endormir ou à rester endormies la nuit. Souvent, ces gens peuvent se retrouver à dormir au delà de l’heure du réveil.

La mauvaise humeur et le brouillard cérébral peuvent rendre les matins difficiles ou parfois, même la journée. Contrairement au syndrome de bore-out, c’est un problème qui existe parce que la personne est psychologiquement trop dynamique.

4. Les effets sur le travail et les relations personnelles

Une femme pensive assise sur le lieu de travail à tout droit

Les changements physiques, émotionnels et cognitifs peuvent affecter les relations d’une personne et sa capacité à fonctionner dans son foyer et sur son lieu de travail.

Par exemple l’incapacité à communiquer avec les autres sur le plan personnel ou émotionnel aussi bien qu’un taux accru d’absence au travail.

Ils se caractérisent également par un manque d’enthousiasme professionnellement et la vie personnelle, une faible estime de soi, l’incapacité de respecter des délais, les mauvaises performances professionnelles et un retrait social par rapport aux autres.

Quelle est la différence entre l’épuisement émotionnel et le burnout ?

Une femme frustrée touchant la tête avec les mains assis devant un ordinateur portable

Les psychologues ont commencé à utiliser le terme burnout dans les années 70 pour décrire les effets d’un stress important sur les professionnels tels que les médecins et les infirmières.

Aujourd’hui, on utilise le terme burnout pour décrire les résultats d’un stress chronique sur n’importe qui. Malgré cela, il n’existe pas de définition claire de l’épuisement professionnel. La fatigue émotionnelle est l’un des symptômes du burnout.

La fatigue ainsi que l’épuisement peuvent tous deux se traduire par un sentiment d’épuisement mental et physique.

L’épuisement peut être causé par divers facteurs, du mode de vie à l’environnement, tandis que l’épuisement est dû à des périodes prolongées de stress et de frustration émotionnels.

La méthode d’évaluation psychologique du burnout est le Maslach Burnout Inventory (MBI.

8 façons de savoir que nous sommes émotionnellement épuisé

Une femme pensive appuyée sur le fauteuil et regardant le sol

1. Si vous souriez moins souvent qu’avant, même dans des situations que vous aurez généralement trouvé drôles, c’est un signe qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans votre vie.

2. Si vos sens sont diminués, la nourriture vous semble tout le temps fade, la musique ne vous fait plus bouger, les massages ne donnent plus aucun plaisir, et vous avez tendance à porter des vêtements noirs ou gris.

3. Si vous n’arrivez pas à dormir.

4. La socialisation est difficile et vous n’avez plus de rendez-vous.  Lorsque vous êtes avec des amis ou la famille, vous vous sentez déconnecté et vous avez du mal à faire attention à ce qu’ils disent.

5. Vous êtes facilement surpris par les bruits, les mouvements et vous avez un niveau élevé d’hypersensibilité. Vous vous sentez nerveux et agité.

6. Vous êtes plus irritable qu’avant, surtout dans les files d’attente, en ligne et au téléphone.

7. Votre niveau d’anxiété est plus élevé que d’habitude, et la foule et le trafic vous rendent claustrophobe.

8. Vous pleurez plus facilement, en particulier pendant les films, les reportages tristes, les histoires sentimentales et même les émissions qui se terminent bien.

Les signes de l’épuisement émotionnel

Une femme se sentant faible assise sur le canapé à la maison

Si vous êtes émotionnellement épuisé par un stress incessant, il est probable que vos principales hormones du stress passent la plupart du temps à la vitesse supérieure.

Bien que ces hormones de stress soient utiles dans les moments de grande détresse, si votre corps n’a jamais de véritable répit, vous serez vistime de certains risques psychosociaux.

Vous retrouverez dans une boucle de stress constante qui interférera probablement avec votre immunité, votre sommeil et votre métabolisme. En cas d’épuisement émotionnel, vous pouvez présenter des symptômes physiques tels que :

• la sensation de fatigue chronique

• les maux de tête

• les maux de ventre

• le rythme cardiaque rapide

• les changements d’appétit et de poids

• l’insomnie ou les excès de sommeil fréquents

Vous pouvez aussi avoir des symptômes mentaux et émotionnels, comme :

• vous sentir dépassé, coincé, impuissant ou désespéré

• l’irritabilité extrême

• une diminution du sentiment de joie et de plaisir

• l’impression que votre verre est toujours à moitié vide

• la dépression ou l’anxiété

• des difficultés à se concentrer au travail ou à l’école

• le brouillard cérébral et l’oubli

• vous vous tournez vers l’alcool ou la drogue

• vous vous adonnez à des fantasmes pour échapper à la vie quotidienne

• vous vous isolez des amis et des proches

Comment traiter l’épuisement émotionnel ?

une femme sérieuse se regardant dans le miroir en pensant

L’épuisement émotionnel peut être traité en reconnaissant les facteurs de stress que vous êtes en mesure de minimiser ou d’éliminer.

Lorsque vous êtes incapable de changer un facteur de stress parce qu’il est hors de votre contrôle, il est important de vous concentrer sur le moment présent.

Dans votre moment actuel, il y a beaucoup d’événements neutres ou positifs qui se produisent. Lorsque vous vous concentrez sur ce type d’événements, vous mettez en perspective ce qui se passe autour de vous.

Le stress est souvent interprété comme une menace pour la survie. Lorsque cela se produit, il augmente la libération d’hormones de stress par votre cerveau et ça contribue encore plus à votre épuisement des émotions.

Quand vous êtes capable de vous concentrer sur de petits événements neutres ou positifs, votre cerveau peut comprendre que la menace n’est pas aussi grave qu’elle peut le paraître à première vue. La quantité d’hormones de stress libérée est réduite.

Ainsi, cela vous permet de vous sentir plus équilibré sur le plan émotionnel. Apporter de légers changements à vos habitudes au quotidien et avoir du soutien social peut aider à atténuer les symptômes et aussi pour prévenir l’épuisement émotionnel.

1. Éliminez les facteurs de stress au boulot

Malgré que ce ne soit pas tout le temps possible, une excellente manière de gérer le stress, c’est de les éliminer à la source. Si l’atmosphère au travail est la cause de votre épuisement émotionnel, essayez de changer de travail ou d’entreprise.

Si votre supérieur ou votre boss en sont la cause, vous pouvez essayer de changer de département ou de supérieur.

2. Mangez un peu plus sainement

Choisir un repas sain, fort en légumes, fruits, céréales complètes et viandes non grasses, tout en arrêtant les en-cas sucrés et les plats transformés ou frits.

Les gens doivent tout le temps manger sainement, et ça peut engendrer une grosse différence lorsque vous êtes stressé.

Ce type d’alimentation procurera des vitamines et des minéraux à votre corps, et elle améliorera la qualité de sommeil, la digestion ainsi que le niveau d’énergie. Tout cela a des chances de créer un effet domino sur vos émotions.

3. Les activités physiques

Toute forme d’activité physique augmente les niveaux d’endorphines aussi bien que de sérotonine. Ça a des chances d’améliorer les choses émotionnellement. L’exercice physique aide également à se libérer des problèmes émotionnels.

Commencez à faire une activité physique au moins 30 minutes tous les jours, même si c’est seulement une longue marche.

4. Diminuez votre consommation d’alcool

L’alcool peut temporairement stimuler l’humeur, mais cette sensation s’estompera vite, vous laissant bien plus anxieux ainsi que déprimé qu’auparavant.

L’alcool perturbe également votre sommeil. Si vous voulez ressentir le bien-être, limitez votre consommation.

5. Dormez suffisamment

Le sommeil c’est essentiel pour la maintenir une bonne santé émotionnelle. Il est plus efficace lorsque vous planifiez de vous coucher à presque la même heure toutes les nuits. Visez 8 à 9 heures de sommeil chaque nuit.

Si vous établissez une routine pour l’heure du coucher, ça vous aidera à acquérir plus de détente et à assurer une qualité de sommeil excellente. La limitation de la caféine a la capacité d’avoir un impact plus positif sur la qualité de votre sommeil.

6. Essayez les exercices de pleine conscience

De nos jours, c’est un terme qu’on entend souvent. Toutefois, les techniques sont bien plus qu’une simple mode. Elles sont scientifiquement reconnues pour diminuer le stress, l’anxiété et sont souvent la solution pour équilibrer les émotions.

Les exercices de pleine conscience aident à s’engager tout de suite. C’est une chose qui permet de détourner votre attention sur les pensées négatives.

7. Connectez-vous à un ami de confiance

Parler avec un pote est une excellente façon d’évacuer le stress. L’individu qui écoute n’a pas forcément besoin de trouver des solutions pour vos problèmes. Il suffit qu’il ait une bonne oreille.

Un proche qui inspire la confiance va probablement vous écouter attentivement sans porter de jugement.

Si vous n’avez personne de proche à qui vous confier, vérifiez si au travail, il existe un programme d’aide et de conseils pour les employés.

8. N’oubliez pas de faire une pause

Nous avons tous besoin de faire des pauses dans notre vie. Que vous preniez des vacances, que vous alliez au cinéma, chaque petit pas compte. Faites un break afin de vous sentir mieux et pour combattre l’épuisement émotionnel efficacement.

9. Consultez un professionnel

Mise à part changer de train de vie, c’est primordial de demander une aide professionnelle pour traiter l’épuisement émotionnel. Un thérapeute est capable de vous aider à surmonter les périodes stressantes de votre vie efficacement.

Une technique assez courante utilisée par plusieurs professionnels est la thérapie comportementale et cognitive. C’est une méthode de psychothérapie, aussi connue comme thérapie de la parole. Ensuite, il existe aussi les techniques appliquées de relaxation.

L’épuisement émotionnel : la conclusion

une femme visitant un thérapeute conseiller et assise sur le canapé

L’épuisement émotionnel peut être géré facilement. La meilleure manière de le traiter est d’éliminer l’élément ou l’événement stressant.

Si par exemple l’épuisement émotionnel provient de votre travail, il est probablement temps d’envisager de changer de profession ou de bureau.

Si vous ne parvenez pas à éliminer le facteur de stress, profitez de toutes les ressources qui sont disponibles pour affronter la difficulté. Vous pouvez aussi consulter un pro de la santé psychologique pour trouver des moyens de gérer l’anxiété et le stress.

 

Croire En Soi Est-il Aussi Difficile Que Chacun Le Pense ?
← Previous
Astro : On Vous Révèle Tout Sur L’homme Vierge Amoureux !
Next →
Comments are closed.