S’il Fait Ces 6 Choses, C’est Un Manipulateur Toxique

Je suis passée par là. Je ne fais pas que réécrire des choses qui ont été écrites des millions de fois sur Internet. J’ai vraiment vécu ça. J’ai vécu cette horreur, 3 ans d’horreur pour être plus précise.

On s’est rencontrés et on est tombés amoureux, du moins pour ma part. C’était comme un conte de fées, presque trop beau pour être vrai.

J’aurais dû savoir dès le début que la vie ne marche jamais comme ça. J’aurais dû savoir que quelque chose tournerait mal.

J’aurais dû savoir que j’étais au bord d’une falaise. La vue était magnifique, mais un pas de plus et j’étais à la rencontre d’une mort certaine.

Oui, c’est ainsi que j’appelle la vie avec lui, une mort certaine. En fait, mourir était une belle pensée en comparaison de ce qu’il me faisait.

La mort était une issue facile que j’ai refusé de prendre, bien que je fus bien tentée.

Vous savez, quand on vous enseigne la différence entre le bien et le mal, certains disent qu’il faut se méfier du diable parce qu’il se présentera comme quelque chose dont vous avez envie, quelque chose à quoi vous ne pourrez pas résister.

Le mal vous consume et vous séduit rapidement, et lui, c’était mon mal. C’était le diable qui m’a ensorcelée et qui a essayé de me détruire.

Mais mon âme blessée a trouvé la force de se guérir et de s’éloigner de lui !

Il était si parfait, prévenant, aimant. Je pensais que j’avais tout, que la vie m’avait donné le don de l’amour.

Je pensais que la vie m’avait enfin donné la chance d’être heureuse jusqu’à la fin des temps. Mais ce n’était qu’un test.

Maintenant, je réalise que son âme toxique a été attirée par moi pour me rendre plus forte, pour m’apprendre à résister, pour m’apprendre à me battre pour moi-même.

Cela m’a apporté des milliers de larmes et un énorme chagrin d’amour, mais j’ai appris la leçon et j’ai gagné.

C’était un putain d’artiste. Il savait se déguiser tellement bien que personne ne douterait jamais, même pas une seconde, de sa gentillesse et de ses faux sourires.

Il jouait le rôle d’un bienfaiteur bienveillant depuis bien trop longtemps et tout le monde y avait cru.

Je suis tombée dan le panneau jusqu’à ce qu’on ait commencé à vivre ensemble, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus cacher son vrai visage.

Quand j’ai appris à m’opposer à lui et que j’ai su me défendre moi-même, sa colère et son intérieur toxique n’ont fait que grandir et se renforcer.

Quand j’ai appris à m’opposer à lui et que j’ai su me défendre moi-même, sa colère et son intérieur toxique n’ont fait que grandir et se renforcer.

Ses gestes étaient devenues encore plus nocifs. Il sentait qu’il perdait son emprise sur moi et il devint encore pire.

Il y a eu des moments où j’ai cru qu’il allait me laisser tomber et me laisser tranquille, mais il est devenu encore plus obsédé par moi parce qu’il ne supportait pas le fait que j’allais le quitter.

Il y a eu des moments où j’ai cru qu’il allait me laisser tomber et me laisser tranquille, mais il est devenu encore plus obsédé par moi parce qu’il ne supportait pas le fait que j’allais le quitter.

Il ne pouvait pas accepter le fait d’avoir perdu cette bataille. Et puis, j’étais censée payer le prix pour ma liberté et pour une vie sans abus.

Voici ce qu’il m’a fait subir, et comment il a démasqué sa couverture et prouvé qu’il était un manipulateur toxique :

1. Il a joué la victime

Quand on se disputait, quand j’en avais assez de ses mensonges et que je le confrontais, il jouait la carte de la victime.

D’une façon ou d’une autre, il faisait toujours ça. Il savait exactement quand allumer son charme et prétendre qu’il était désolé, qu’il avait fait une erreur et que maintenant il se sentait comme une merde.

Je tombais dans le panneau à chaque fois. Je pensais qu’il était vraiment désolé, qu’il avait réalisé ce qu’il me faisait et, surtout, qu’il ne l’avait pas fait exprès.

Je me sentais coupable de l’avoir coincé et accusé d’être un connard manipulateur. J’avais pitié de lui et je lui donnais une autre chance.

Il y avait des centaines de situations semblables et je lui ai donné des centaines de nouvelles chances, mais rien n’a changé.

C’est sa manière de jouer avec moi pour que j’ai pitié de lui, de sorte qu’à la fin de chaque dispute, je finissais par m’excuser et j’oubliais la raison pour laquelle j’étais en colère contre lui au départ. Ce qui était son plan depuis le début.

2. Il a fait semblant de me respecter

Comme je l’ai déjà dit, il a été gentil et aimant dès le début. Il voulait m’offrir le monde entier. Il  écoutait tout ce que je disais et il réalisait tous mes souhaits.

Il était l’homme avec qui je rêvais de passer le restant de mes jours. N’étais-je pas stupide et aveugle ? Au début, il écoutait vraiment tout ce que je disais.

Quand je parlais, il prêtait attention, mais pas parce qu’il se souciait de moi et qu’il s’intéressait à ce que j’avais à dire, mais parce qu’il voulait s’en servir à l’avenir.

Il m’écoutait parce qu’il voulait utiliser toutes les informations qu’il pouvait pour me manipuler quand il le voudrait.

Son plan était de faire de moi une marionnette obéissante, une femme sans opinion, sans colonne vertébrale. Il voulait que je danse à son air. Et pendant un moment, il y était parvenu.

3. Il m’a fait culpabiliser

Il était toujours à mes côtés, veillant sur tout ce que je faisais et il trouvait toujours un défaut. Même quand je faisais de mon mieux, il venait pour chier dessus.

Je croyais que rien de ce que j’avais fait n’était bon. Je pensais que j’étais incapable de vivre, et encore moins capable de faire quoi que ce soit.

Alors, j’avais pris toute ma confiance et je l’ai mise en lui, pensant qu’il allait m’aider et m’apprendre à réussir enfin. C’était ma plus grosse erreur et son plus grand triomphe.

Quand je voulais faire quelque chose pour moi, il me laissait faire, mais il s’assurait toujours que je me sente coupable de le faire.

Et quand je sortais sans lui, je ne m’amusais pas. Je ne pensais qu’à lui et au fait qu’il était seul à la maison pendant que je m’amuse.

Alors j’abandonnais tout et rentrais à la maison pour être avec lui, je retournais à la misère et à la douleur. Ce qu’il voulait depuis le début.

4. Il a fait plein de promesses

Si vous aviez entendu ses discours et ses promesses, vous auriez pensé que vous étiez la fille la plus chanceuse du monde.

Il a fait des promesses et les a empilées les unes sur les autres sans jamais en réaliser aucune.

Ce n’étaient que des paroles en l’air, lancées sans but, si ce n’était pour me rendre aveugle et me garder sur le chemin qu’il voulait, et sous son emprise.

Je n’ai jamais eu ce qu’il m’avait promis et ce n’était jamais censé être le cas. Ces choses ont été dites pour me tromper et me faire attendre patiemment que quelque chose de bien arrive.

Et vous savez quoi ? Il ne s’est jamais rien passé de bien, seulement ce que lui voulait qu’il se passe, mes sentiments n’ont jamais compté.

Il était la chose la plus importante dans notre relation et tant qu’il était heureux, “tout allait bien”.

5. Il a fait semblant de vouloir m’aider

Il a fait semblant de s’inquiéter pour moi. Il m’a menti et a fait semblant de tenir vraiment à moi, alors qu’il n’avait jamais rien fait pour m’aider avec mes problèmes.

Ce n’étaient que des paroles qui n’étaient pas suivies d’actions. Même quand il ” voulait ” m’aider, il choisissait un moment choisi pour le faire.

En général, quand je n’avais pas besoin de son aide, ou quand je savais que je ferais mieux que lui.

Et le problème, c’est qu’il le savait. Il y a eu des situations où il a délibérément fait les choses d’une mauvaise manière juste pour s’assurer que je ne lui demanderai plus jamais de l’aide. Il avait tout prévu à l’avance et je n’avais aucune chance contre lui.

6. Il me critiquait et me jugeait tout le temps

Il s’était assuré que je connaisse ma place. Il s’était assuré que je ne pense jamais pouvoir faire ce que je veux. Car j’en avais la possibilité, puisque j’étais meilleure que lui et qu’il le savait.

C’était sa plus grande crainte. Alors il voulait me dégrader et me faire sentir comme si je n’étais pas assez bien pour quoi que ce soit.

Il voulait s’assurer que je n’allait jamais rien essayer en me convainquant à l’avance que j’échouerai.

Il jugeait tout ce que je faisais et il critiquait même les choses que je faisais bien. Ça me tuait de l’intérieur. Petit à petit, mon amour-propre et ma confiance en moi ont commencé à disparaître.

Je n’avais plus confiance en moi parce que je me croyais incompétente. Croyez-moi, après un certain temps, on commence vraiment à penser de sorte de soi-même.

Vous commencez à croire que Dieu vous a mis sur terre sans aucun but, et alors vous cédez. Vous vous donnez à lui complètement parce que vous pensez qu’au moins il saura quoi faire de vous.

C’est là que son comportement manipulateur vous amènera jusqu’à vous haïr vous-même.

Maintenant, je suis enfin libérée de cet enfer, mais je suis loin d’aller bien. C’est juste une phrase que je dis aux gens pour qu’ils me laissent tranquille.

Je leur mens, mais je ne me mens pas à moi-même.

Je sais ce que j’ai survécu, mais je ne sais pas comment me débarrasser de toute cette douleur et de cette humiliation. Mais je ne me mens pas à moi-même. Je sais que ça sera difficile.

Je suis en train de m’effondrer parce que j’ai survécu à la bataille la plus dure que la vie m’ait livrée et maintenant je guéris et je compte mes bienfaits.

Il faudra du temps avant que je revienne à la vie. L’amour ? Je ne sais pas s’il existe, mais je ne le rayerai pas de ma liste.

J’ai juste besoin d’un peu de temps pour remettre tout en place et pour retrouver la vieille moi, qu’il m’a fait abandonner si facilement.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voici Ce Que Vous Pouvez Attendre De Votre Vie Amoureuse En Juin, En Fonction De Votre Signe Astrologique

Quelles Sont Vos 3 Pires Habitudes En Fonction De Votre Signe Astrologique