Skip to Content

Triste Vérité : Pourquoi Certains Enfants Détestent Leurs Parents ?

Triste Vérité : Pourquoi Certains Enfants Détestent Leurs Parents ?

Les enfants qui détestent leurs parents auront des difficultés dans leurs relations amoureuses plus tard.

Il y a peu de choses au monde qui blessent plus un parent que d’entendre son enfant dire : « Je te déteste. » Ces mots peuvent les couper comme un couteau bien affûté. L’enfant que vous aimez tant et pour lequel vous avez fait tant de sacrifices vous déteste maintenant ?

Combien d’entre nous ont entendu ces trois petits mots et ont eu envie de pleurer ? La phrase « Je te déteste » est si lourde de sens et si mortifiante pour son destinataire que nous répugnons à admettre que l’expression est prononcée. Entendre un enfant dire qu’il déteste un parent est pourtant bien plus courant que nous ne l’admettrons jamais. Et si un enfant ne l’a pas dit à haute voix, il y a au moins pensé une fois.

Il est important de se rappeler que lorsqu’elle vient d’un enfant, la haine ne se traduit pas par l’aversion passionnée que nous comprenons en tant qu’adultes. C’est un mot impulsif qui signifie la frustration ou la perte de contrôle. Ce qu’ils veulent dire, c’est : « Je ne peux pas gérer cette situation et je n’ai pas les compétences nécessaires pour réagir de façon plus mature. »

De plus, il suffit de peu de choses pour que les enfants ressentent l’effet des mots et ils peuvent s’extasier devant le pouvoir qu’ils peuvent exercer. La phrase redoutée a des implications légèrement différentes dépendant si elle vient d’un tout-petit ou d’un ado, et l’art de la réponse doit varier en conséquence.

Qu’est-ce que les mots blessants signifient vraiment ?

mère discipliner sa fille sur le canapé en lui criant dessus

Il est très important de comprendre que les mots blessants que votre enfant utilise ne vous concernent pas du tout. Le fait de le prendre personnellement entraîne souvent une forte réaction émotionnelle de votre part, ce qui renforce le mauvais comportement. Cela indique à votre enfant qu’il est puissant et qu’il a du pouvoir sur vous. C’est cela qui l’aide à poursuivre son comportement à l’avenir. Après tout, qui n’a pas envie de se sentir puissant au moins une fois de temps en temps ?

Les enfants prononcent souvent des mots blessants comme ceux-là lorsqu’ils ont un problème qu’ils ne savent pas résoudre, qu’ils soient en colère, stressés ou qu’ils se sentent mal à cause de ce qui s’est passé à l’école ce jour-là. Le fait de ne pas être capable de gérer ses problèmes conduira votre enfant à se sentir mal à l’aise. Et le fait de vous pousser à bout et d’obtenir une forte réaction émotionnelle de votre part l’aide à compenser ces sentiments de malaise.

Ne vous méprenez pas, votre enfant n’en est pas conscient dans la plupart des cas. Néanmoins, le fait de vous bouleverser l’aide à compenser son incapacité à gérer le problème auquel il est confronté à ce moment-là. Certains enfants disent également des choses blessantes pour essayer d’obtenir ce qu’ils veulent. S’ils peuvent vous blesser, vous risquez de vous sentir mal ou de douter de vous et de céder. Dans certains cas, c’est un moyen d’atteindre un objectif plus tangible.

En tant que parent, vous devez également noter que les enfants utilisent souvent des raisonnements erronés pour justifier leur comportement. En d’autres termes, ils pensent que s’ils perçoivent quelqu’un comme étant méchant ou si quelque chose leur semble injuste, qu’il est normal d’être blessant envers l’agresseur.

Pourquoi certains enfants détestent leurs parents ?

garçon assis sur le sol recroquevillé

Vous vous demandez pourquoi ils ne reviennent pas à la maison pour les vacances ? Vous êtes contrarié parce qu’ils ne répondent jamais à vos lettres, appels ou textos ? Les enfants dont vous avez toujours voulu être l’ami sont non seulement résolument inamicaux, mais aussi en colère à cause de quelque chose dont vous ne vous souvenez même pas ? Pour en savoir plus, continuez la lecture.

Les parents s’impliquent trop

Les parents oublient souvent qu’un enfant a toujours besoin d’être guidé et soutenu, mais ils ne peuvent pas toujours mettre leur nez dans les affaires des enfants. Les enfants adultes estiment que leur vie leur appartient. Ils n’aiment pas que l’on se mêle inutilement de leurs affaires. Les parents doivent dire aux enfants leurs limites, et les laisser faire et tenter leur chance. Vous ne pouvez pas être au courant de chaque secret ou conversation, acceptez-le. Si l’enfant veut vous dire quelque chose, soyez toujours disponible, mais ne l’interrogez pas toujours sur ses amis et autres. Demander est une chose, interroger en est une autre !

Vous insistez pour avoir raison sans cesse

Nous avons tous des histoires différentes sur le passé, même celles que nous avons partagées. Mais tant que vous insistez sur votre version, ils n’ont pas le droit d’avoir la leur. Acceptez leurs histoires comme étant vraies pour eux.

Ce n’est pas parce que vous êtes un adulte que vous avez toujours raison et surtout, vous n’avez pas les meilleures expériences !

Ne soyez pas trop stricte

On dit souvent que les parents qui sont trop strictes transforment certainement leurs enfants en rebelles. Voyons les choses sous un autre angle. Toute personne enchaînée risque fort d’essayer, encore et encore, de se libérer. Cela ne veut absolument pas dire qu’il faut être absolument insouciant et facile à vivre avec les enfants, mais il faut être strict avec modération.

La sévérité, dans une certaine mesure, est acceptable et constitue un attribut d’une bonne éducation. Mais la froideur et la sévérité accompagnées d’un manque d’affection et d’attention ne sont pas la bonne façon ou la façon justifiée.

Vous ne savez pas qui ils sont maintenant

petite fille assise sur un canapé serrant son ours en peluche

La vie leur a appris des choses que vous ne connaissez peut-être pas. Vous n’avez pas la science infuse n’est-ce pas ? Leur leçon de la vie a été différente. Ils ne sont plus les mêmes personnes que lorsqu’ils étaient enfants, même si vous pensez qu’il est toujours votre petit bébé.

Alors, ne supposez pas que vous savez toujours ce qu’ils pensent et ressentent ! C’est compliqué votre relation.

Les parents ne savent pas tout

Comme expliqué plusieurs fois, les parents ne peuvent pas toujours savoir ce qu’il faut faire ou avoir raison. C’est vrai que les parents qui ont plus d’expérience et sont plus exposés à diverses choses que leurs enfants font « soient plus au courant ». Mais est-ce qu’avec l’expérience, vient le droit d’avoir toujours raison ?

Non ! Les parents peuvent aussi se tromper parfois et ils devraient avoir la capacité de l’accepter sans que cela se répercute sur leur ego. La plupart des parents disent : « Nous, les parents, avons beaucoup d’expérience. Ne nous dites pas quoi faire ! » Ceux qui pensent ainsi ont tout faux !

La génération d’aujourd’hui sait presque tout. Ils sont des encyclopédies ambulantes, courtoisie des avancées technologiques. Soyez donc heureuse si vos enfants savent quelque chose que vous ne savez pas et apprenez d’eux. Une fois que votre ego aura disparu, le lien avec vos enfants s’améliorera certainement.

Vous les avez enfermés dans des rôles d’enfants dépassés

« Ma fille était dépensière. », « Mon fils était un bon à rien. », « Elle était la gentille fille. », « Je me souviens qu’il était celui qui encourageait ses amis à s’excuser. » Mais aujourd’hui, peut-être que votre enfant gère un budget d’un million d’Euros, il a peut-être un poste à responsabilités, mais il n’arrive pas à avoir une vie personnelle épanouie. Votre enfant se retrouve au cœur de toutes les disputes familiales.

Cessez de les enfermer dans des rôles d’enfants dépassés. Donnez-leur une chance de vous montrer qui ils sont maintenant. Vous pourriez être surprise !

Toujours avec des règles dépassées

Il existe un grand fossé générationnel entre les parents et leurs enfants. Par exemple, lors d’une dispute, ce que les parents appellent répondre, les enfants l’appellent expliquer ! En fait, ce fossé des générations est le résultat du fossé des interactions.

De plus, la génération iGen d’aujourd’hui, la génération Alpha, veut vivre sa vie selon ses propres règles. Alors que les parents attendent d’eux qu’ils suivent ce qu’ils ont fait. Ce n’est tout simplement pas possible.

La façon de faire les choses doit changer d’une époque à l’autre. Les parents ne devraient pas imposer leurs règles dépassées aux enfants et ces derniers devraient prendre conseil et essayer de suivre autant qu’ils le peuvent. Enfin, il faut toujours se rappeler que toutes les générations ont des valeurs et des notions similaires. Elles agissent et les expriment simplement différemment !

Vous pensez encore que le divorce ne les dérange pas ?

filles tristes détournant les yeux pendant que ses parents se battent

C’est possible que vous vous trompiez. Une fois encore, essayez d’expliquer à votre enfant que ce n’était pas leur faute. Admettez votre incapacité à empêcher cet échec marital. Reconnaissez leur douleur, même si elle remonte à loin. Laissez-les vous dire comment c’était pour eux sans être sur la défensive. Exprimez vos regrets. Et dites-lui que vous espérez qu’il pourra aller de l’avant, car vous l’avez fait.

N’occultez pas le fait qu’un divorce peut avoir des effets néfastes sur la vie des enfants !

Vous ne respectez pas les limites de votre enfant

Chaque personne a besoin de ses propres limites. Autant vous aimez votre cocon solitaire, autant votre enfant aime le sien aussi. Laissez-le être et respectez aussi ses règles. Votre travail en tant que parent est d’être toujours disponible. Vous devez faire de votre mieux pour le soutenir et de pouvoir le rattraper avant qu’il ne sombre dans une spirale de confusion.

Soyez leur soutien, leur force et leur personne de référence. Et cela n’est possible que si vous respectez leurs limites. Gardez le secret de leurs secrets, de leurs journaux intimes et de leurs affaires. Laissez-les voir que vous êtes là et laissez-les venir vous voir avec leurs problèmes. Évitez de seulement les entendre. Vous devez les écouter !

Vous intervenez avant qu’ils n’aient terminé

Vous leur dites au lieu de leur demander. Vous ne les respectez pas quand ils essaient de communiquer avec vous. Vous avez tendance à toujours couper les conversations. Ce n’est pas la meilleure chose à faire.

Restez silencieuse et laissez-les s’exprimer avant de leur répondre. Si vous ne comprenez pas quelque chose, demandez-lui de vous l’expliquer à nouveau.

Vous les comparez aux autres

Beaucoup de parents ont la mauvaise habitude de comparer leurs enfants à ceux de leur entourage. Ce n’est pas une attitude vraiment positive. Évaluer votre enfant en fonction des autres n’est pas une évaluation correcte. Chaque enfant est différent et la réalité d’un enfant parfait est une farce.

Tout le monde a des lacunes, et tout le monde n’est pas un surperformant. Ne tombez pas dans le piège de la comparaison. Connaissez plutôt les particularités et les qualités de votre enfant et appréciez-les, même si elles semblent bizarres. Acceptez le fait que chaque enfant a la chance d’être unique et laissez-le l’inculquer à sa manière.

Vous triangulez pour le manipuler

parents parlant à leur fille dans la cuisine

Si vous n’arrivez pas à obtenir ce que vous voulez d’un enfant, vous essayez de passer par des chemins détournés pour y arriver. Vous essayez même d’utiliser votre conjoint pour arriver à vos fins. Vous lui demandez de vous aider à manipuler votre petit. Désespérée, vous pouvez parfois faire intervenir une troisième personne dans un problème qui ne concerne que vous deux ou qui devrait le concerner seulement.

Trianguler pour contrôler la vie de votre enfant n’est pas du tout une bonne idée. Alors, arrêtez !

Vous choisissez et jouez le favoritisme entre frères et sœurs

Si la maison abrite des frères et sœurs, il y a généralement de fortes chances que l’un d’entre eux soit vilain envers ses parents. Comme énoncé précédemment, les parents ont l’habitude de comparer les frères et sœurs et de les juger. Malheureusement, ils finissent par choisir un favori. Et cela, c’est le pire coup porté à l’ego et à la confiance en soi de votre enfant !

Non seulement vous l’avez laissé sans surveillance et sans soins, mais vous avez aussi choisi l’autre comme votre préféré. C’est l’une des principales raisons pour lesquelles vos enfants vous détestent et détestent leurs frères et sœurs. Les parents devraient féliciter chaque enfant individuellement pour ce qu’il est. En tant que parents, vous pouvez voir à travers les capacités et les individualités de nos enfants, alors pourquoi ne pas les apprécier de la même manière, comme au point zéro.

Aucune disparité et aucun jeu de favoritisme entre leurs propres enfants ne devrait désormais être la devise de tout parent sain d’esprit. Mettez tous vos enfants au même niveau. Ne faites pas de différence entre leurs soins, leur amour, leurs besoins, leurs désirs, leurs responsabilités ou, en général, n’importe quoi d’autre.

Vous prenez des libertés auxquelles vous n’avez pas droit

Ce n’est pas parce que vous êtes encore leur parent que vous devez vous immiscer dans leur vie privée. Vous devez vous retirer et attendre qu’on vous demande votre aide, votre opinion et votre compréhension. Imaginez qu’il y a une porte entre vous et eux. Si vous avez de bonnes manières, vous frapperez avant d’entrer, n’est-ce pas ?

Ne vous immiscez jamais dans la vie privée de votre enfant sans que vous ayez été sollicitée. N’oubliez pas, même si l’exemple de la porte n’est qu’une métaphore, vous devez toujours frapper avant d’entrer !

Vous ne vous excusez pas du tout

Ce n’est pas parce que vous êtes un parent que vous avez le droit de commettre des erreurs et de vous échapper sans vous excuser. Avant de faire des gestes aussi audacieux, rappelez-vous que vos enfants sont en fait ce que vous êtes, vos répliques exactes. Ils vous prennent pour modèle et apprennent et copient les choses en conséquence.

Si vous n’avez pas l’audace de vous excuser après une erreur, il est fort probable que votre enfant ne le fera pas non plus. C’est le début d’un mauvais enseignement. Soyez un exemple. Même si vous devez vous excuser auprès de votre enfant pour une raison valable, faites-le. Non seulement cet aspect vous aidera à former votre enfant, mais il lui apprendra aussi à reconnaître ses erreurs et à s’excuser.

En outre, cela contribuera également à renforcer votre relation.

Une relation parent-enfant doit être baignée d’amour

heureuse mère et enfant allongé sur le lit

L’argent ne peut pas acheter l’affection d’un enfant. Donc, donnez à votre enfant du temps et toute votre attention. Pour être dans les bons souvenirs de vos enfants demain, vous devez être dans leur vie aujourd’hui.

Jouez avec eux, allez au cinéma, organisez simplement une soirée jeux ou engagez une conversation avec eux et vous découvrirez la raison pour laquelle votre enfant vous déteste. Passez suffisamment de temps avec lui. Il est très important qu’il sache que les détails sur leurs amis, leur vie et leurs problèmes sont essentiels pour vous.

Une dernière chose, traitez l’enfant comme s’il était déjà la personne qu’il est capable de devenir. En tant que parent nous devons juste savoir que nous ne pouvons pas protéger le monde des enfants, mais nous pouvons protéger l’enfant du monde.