La dépression amoureuse est quelque chose dont tout le monde a expérimenté au moins une fois dans sa vie.

Pour certains, il s’agit d’une déprime passagère, tandis que pour d’autres c’est un véritable mal-être avec des conséquences bien réelles pouvant causer des dégâts importants.

Il est souvent difficile de rester soi-même après un chagrin d’amour intense.

Même s’il ne s’agit pas vraiment d’une maladie, la déprime amoureuse s’accompagne de véritables symptômes qui sont tout aussi contraignants pour une personne.

triste jeune femme au soleil

Celui ou celle qui en souffre ne s’en rend pas toujours compte.

Pourtant, il est important de la déterminer rapidement, car une dépression sentimentale peut être fatale au souffrant.

Une fois le diagnostic confirmé, la personne devra être accompagnée au quotidien.

Heureusement, il existe des signes qui ne trompent pas et qui aident à confirmer ce mal chez quelqu’un.

Ces symptômes de la dépression amoureuse sont assez flagrants.

De ce fait, en prenant connaissance de ceux-ci, vous n’aurez aucun mal à tenir votre conclusion.

C’est pourquoi voici quelques pistes à suivre pour reconnaitre ces signes.

Nous en parlerons ensemble tout au long des prochains paragraphes de cet article.

Ils vous permettront de venir en aide à vos proches ou de reprendre conscience si c’est vous-même qui en souffrez.

1. La perte d’appétit

femme triste, manger dans la cuisine

Se nourrir est la dernière chose à laquelle on pense quand on est touché par la dépression amoureuse.

On n’a rien envie de faire entrer dans notre bouche, car notre estomac est noué.

Seulement, notre corps a besoin d’énergie et ces problèmes de nutrition l’impactent beaucoup.

Dans certains cas, il arrive que celle qui en souffre se mette à vomir après avoir mangé quoi que ce soit.

La raison à cela est que l’organisme est en désordre à cause du choc émotionnel.

Le fait est qu’une déception amoureuse a presque les mêmes impacts que la perte d’un être cher.

Pourtant, la mauvaise alimentation occasionne d’autres effets négatifs sur le bien-être.

Cela commence par une grosse fatigue qui n’est jamais bonne pour quelqu’un.

fatigué, jeune, blond, femme, divan

Les troubles de l’appétit favorisent aussi naturellement une importante perte de poids.

Une personne qui manque d’appétit maigri a vu d’œil et perd sa vitalité. Cela fait peine à voir, car les carences alimentaires favorisent également différentes maladies.

Ceux qui en souffrent deviennent donc fragiles et vulnérables à tout virus extérieur.

Il peut également arriver que ce soit le contraire qui se manifeste. Dans un état dépressif, quelqu’un peut sévèrement souffrir de boulimie.

Elle se traduit par un excès de consommation de nourriture même en l’absence de faim. Une fois pleine, la personne vomira tout par la suite.

Néanmoins, une alimentation trop irrégulière doit être observée chez un médecin. Les carences seront déterminées afin de les combler grâce à une alimentation saine et équilibrée.

Notez que cela ne peut se faire qu’une fois que la dépression est passée.

2. Une tristesse continue

jeune femme solitaire sur un quai

Les émotions ne sont pas au mieux de leur forme post rupture. N’importe qui est fragile émotionnellement durant cette période.

La tristesse est encore très présente et l’on ne peut retrouver facilement la joie.

De plus, les souvenirs de la relation amoureuse sont toujours là.

Quelqu’un traversant une dépression amoureuse pleure facilement. C’est un phénomène qui se produit souvent quand on se trouve dans un état de tristesse absolue.

Souvent, cela se passe sans qu’aucun évènement externe ne se produise.

La souffrante ressent alors une grande impuissance. Il s’agit d’une sensation de perte de contrôle de soi-même.

On se laisse aller allant parfois jusqu’à présenter des symptômes de folie à cause de l’accablement dont on souffre.

Quand on est triste dans le cadre d’un chagrin d’amour, on ne parvient plus à se maîtriser.

frustré, jeune femme, à, ordinateur portable

Le sujet devient donc irritant et peu éclater de colère sans aucune véritable raison.

Ces vagues de violences sont généralement accompagnées de sanglots et de grandes amertumes.

Comme il s’agit d’une tristesse continue, celle-ci agit partout et à tout moment.

Peu importe où elle se trouve, une personne souffrant de déprime amoureuse ne parvient à dissimuler son mal-être.

D’ailleurs, les nombreuses pensées négatives qui l’accompagnent ne peuvent qu’empirer les choses.

Effectivement, en pensant toujours au pire, le moral est au plus bas. Cela empêche le courage et la persévérance de prendre le dessus.

C’est pour cette raison que beaucoup de dépressifs amoureux connaissent l’échec dans leur vie.

Ils sont confrontés à de grandes difficultés dans leur vie professionnelle, dans leur parcours académique et même dans leur vie sociale.

3. Les troubles du sommeil

triste femme solitaire au lit

Les troubles du sommeil sont au même titre que la perte d’appétit un important signe de la dépression amoureuse.

Par ailleurs, ils possèdent également des répercussions sévères sur le corps humain et reste dangereuses pour le sujet.

La raison est que le corps a besoin de récupérer de la fatigue incessante qu’il endure.

L’incapacité du sujet à s’endormir accentue l’épuisement. De plus, la fatigue qui en résulte cumule et occasionne par la même occasion une perte de lucidité.

Cette insomnie se traduit par une forte somnolence durant la journée, mais des difficultés à fermer les yeux la nuit.

On ne parvient pas à trouver la détente nécessaire pour permettre à notre corps de trouver la paix et de se reposer.

L’esprit est le principal responsable de cela. En effet, on ne parvient pas à faire des nuits de qualités, car notre tête travaille constamment.

jeune femme blonde fatiguée

Elle est remplie de pensées négatives qui bloc le processus d’endormissement.

Au fil du temps, cette incapacité à dormir entraine un stress qui se déclenche au moment de se coucher.

Le dépressif craint alors de ne pas avoir un sommeil de qualité et cela l’empêche d’avoir la sensation de somnolence nécessaire pour s’assoupir.

Il est important de surveiller ces troubles du sommeil. La raison est qu’ils peuvent avoir des répercussions fatales sur une personne.

C’est pourquoi il est important de se rapprocher d’un spécialiste si cela persiste. Souvent, des somnifères sont prescrits aux patients pour les aider.

4. Des cauchemars récurrents

frustré, jeune femme, dans lit

Bien que les troubles du sommeil dont on souffre nous empêchent de nous endormir, les rares fois où l’on y parvient ne sont pas faciles.

La raison est que notre esprit continue à travailler même quand on n’est plus dans un état de conscience. On fait alors des cauchemars agités.

Revivre la scène de la rupture figure parmi les cas classiques de mauvais rêves que l’on fait post rupture.

Dans ce songe, on se retrouve confronté à celui que l’on aime. Tout comme ce qui s’est passé lors de la fin de la relation amoureuse, il dira que tout est fini.

Bien qu’il ne s’agisse pas de la réalité, les effets psychologiques de cela sont bien réels.

C’est un peu comme si l’on revivait ce scénario catastrophe plus d’une fois. Nos émotions sont alors soumises à de rudes épreuves.

Cette grande angoisse suite à un cauchemar pousse le souffrant à se réveiller en sursaut durant la nuit.

Il éclate alors en sanglots et ne parvient à se rendormir qu’après un long moment. Parfois, il n’y parvient plus par peur de refaire le même mauvais rêve.

femme triste, pleurer, dans lit

Les cauchemars se manifestent souvent quand on n’a pas l’esprit tranquille au moment de se coucher.

On peut alors faire différents mauvais rêves qui ont généralement une signification se rapportant à la situation.

En d’autres termes, leurs interprétations rejoignent le cadre de la rupture.

Les émotions négatives remplissent la vie consciente et inconsciente de la personne concernée.

Elle ne parvient pas à retrouver la sérénité lui permettant d’avoir l’esprit vide au moment de s’endormir.

C’est pour cette raison qu’elle fait régulièrement des cauchemars.

La dépendance affective affective qu’elle a envers quelqu’un imprime profondément son image dans un coin de la tête.

En fait, cette personne est très présente dans son esprit, c’est pour cette raison que le cerveau l’installe souvent dans ses rêves.

5. On n’a envie de rien

femme triste, regarder le coucher du soleil

Quand on souffre de dépression amoureuse, on ne veut plus sortir de chez soi. On considère notre maison comme un refuge et l’on ne veut plus le quitter.

On n’a plus envie de rien faire. Tout ce que l’on considérait comme passionnant est maintenant devenu ennuyant.

On n’a également envie de voir personne. Bien que beaucoup s’inquiètent pour nous, on ne veut discuter avec qui que ce soit. Premièrement, l’humeur n’est pas là pour cela.

Ensuite, on ne veut pas parler de la situation, car on évite le sujet au maximum.

Une perte d’intérêt pour les choses qui nous plaise s’installe alors dans notre vie.

Peu importe ce que l’on nous propose, on est toujours tenté de refuser quand on souffre d’une peine de cœur.

D’un autre côté, le souffrant peuvent refuser de peur à ce que cela lui rappelle des souvenirs.

triste jeune femme en manteau rouge

Tout ce que l’on cherche dans cet état psychique instable c’est de ne rien faire. Les rares choses que l’on peut avoir envie d’entreprendre sont également loin d’être positives.

Par exemple, on peut écouter des chansons tristes du matin jusqu’au soir.

Un arrêt temporaire important des activités quotidiennes est également possible. L’explication à cela est que l’on n’a plus le moral pour le faire et on préfère ne plus s’y rendre.

C’est un fait grave, car à ce niveau, la déprime amoureuse a des répercussions sur la vie quotidienne.

Il arrive même que certaines personnes quittent leurs professions ou arrêtent leurs études.

Ce sont des cas extrêmes où ce qui était à la base une simple déprime met en échec tout l’avenir d’une personne.

Ce sont des décisions à ne pas négliger, car le mal-être peut passer, mais cela est souvent irréversible.

6. Une anxiété permanente

femme triste, pleurer, dans, salle de séjour

Qu’est-ce qu’une anxiété permanente dans une dépression amoureuse ?

C’est tout simplement la peur qui nous hante en permanence suite à un traumatisme engendré par la séparation avec celui que l’on aime.

On se rend compte de l’importance qu’ont les personnes qui nous sont chères.

La personne qui vient de perdre l’amour de sa vie dans une rupture amoureuse est anxieuse, car elle pense toujours que c’est de sa faute.

Elle se juge alors comme maladroite socialement.

L’anxiété la plus présente est sans aucun doute celle de se retrouver seule. Cela peut être sur le long comme sur le court terme.

Effectivement, une personne traversant un deuil amoureux peut craindre de ne plus jamais retrouver l’amour et se retrouver seule jusqu’à la fin de ses jours.

Une autre forme de crainte est également la peur de se réjouir. On ne veut pas se laisser aller dans la joie par peur de se faire de nouveau mal.

On considère ce bonheur comme éphémère et on refuse de le faire durer par peur de la rechute et de retomber de nouveau dans la déception.

On peut donc être de bonne humeur même dans la déprime.

Cependant, l’anxiété de voir cette lueur d’espoir s’éteindre de nouveau influencera une personne à retourne dans son état de mal-être.

7. Des tendances suicidaires

femme, debout, dock, eau

La peine de cœur est grandement impliquée dans les cas de suicides.

Que ce soit chez les adolescents ou chez les adultes, les tendances suicidaires sont élevées après la fin d’une relation amoureuse quand on aime encore la personne.

Le désespoir remplit le cœur du souffrant et il ne trouve plus de raison de vivre. Sa dépression amoureuse l’influence à commettre l’irréparable.

Ne retrouvant plus goût à rien avec un moral au plus bas et des émotions en désordre, l’esprit rationnel ne peut plus prendre le dessus.

Comme on en a déjà parlé plus, certaines personnes se laissent mourir en refusant de se nourrir et de se reposer.

On peut déjà considérer cela comme une forme de suicide, car on prive se prive délibérément de ressources vitales importantes pour la santé de notre organisme.

triste jeune femme regardant par la fenêtre

Avec la prolifération d’idées noires dans leur tête, les personnes atteintes de cette dépression arrivent aux tentatives de suicide. Heureusement, beaucoup n’y parviennent pas.

Cependant, le fait d’y avoir songé et de passer à l’action est le signe d’un état psychologique critique.

C’est pour cette raison qu’il est important de bien encadré ceux qui sont à un stade important de la dépression post rupture.

Si vous avez un proche dans ce cas, n’hésitez pas à suivre ses faits et gestes.

Si vous jugez que la situation est au plus grave, envisagez de le faire consulter un professionnel de la psychologie.

8. Une estime de soi au plus bas

triste, femme, séance, train

Perdre l’estime de soi est un signe évident de ce type de dépression. L’explication à cela est que l’on ne se sent plus désiré et que l’on finit par ne plus s’aimer soi-même.

Celle qui perd son estime pour elle-même perd également son assurance.

La confiance en soi est un important moteur pour avancer sereinement dans la vie.

Toutefois, une personne déçue par l’amour suite à une rupture a du mal à la récupérer.

Généralement, cela est dû à la crainte de ne pas avoir été à la hauteur.

Elle remet alors tout en cause y compris son aspect physique. De plus, elle est dégoutée quand elle se regarde dans un miroir.

Tout ce que cela lui reflète, c’est l’image d’une personne abattue et repoussante.

La suite logique de cela est une perte de l’envie de prendre soin de soi.

Le souffrant se néglige pensant qu’il n’y a plus de raisons de perdre son temps à soigner son image.

triste jeune femme noire sur canapé

Certaines personnes parviennent même à détériorer davantage leur physique pour ne plus jamais plaire.

En tant qu’être humain, vivre un deuil amoureux est difficile. Tout ce que l’on considérait comme notre réussite est parti en éclat en peu de temps.

C’est pour cette raison que l’on ne se considère plus comme celle qui était forte et épanouie quelque temps plus tôt.

Cette perte d’estime de soi est un comportement disproportionné. En effet, ce qui n’était à la base qu’une simple déprime s’est transformée en un destructeur de personnalité.

Certaines personnes deviennent méconnaissables quand elle traverse ce genre de période difficile.

En gros, une rupture douloureuse peut enlever tout amour propre à quelqu’un.

Cette perte totale de confiance en elle ne s’applique pas qu’en amour. Effectivement, on ne se sent plus capable de faire des choses bien quand on est confronté à cette situation.

9. Une peur des relations amoureuses

femme blonde déprimée par fenêtre

Une telle dépression n’est pas sans conséquence sur la perception que quelqu’un peut avoir sur les relations amoureuses.

Le schéma le plus probable concerne la peur de s’engager de nouveau dans une nouvelle relation.

Toujours dans un état psychique instable, le souffrant ne se jugera pas capable d’entretenir une vie amoureuse avant un certain moment.

Par ailleurs, une petite pause ne lui fera pas de mal, car se précipiter entrainera un nouvel échec dû aux souvenirs fraîchement ancrés dans sa tête.

Dans un premier temps, une personne dépressive ne pourra même pas envisager de s’investir dans une vie à deux.

Elle devra passer par plusieurs étapes avant de s’estimer assez solide pour revivre une passion amoureuse.

La dépression post rupture engendre des séquelles importantes sur la vision que quelqu’un a de l’amour.

triste, jeune couple, étreindre

Ce dernier peut être agressif envers ce sentiment, car il n’y croit plus. Cependant, c’est une attitude normale et passagère.

Dans certains cas, la personne en question pense être prête à reprendre sa vie amoureuse.

Bien qu’elle paraisse solide, les effets de la dépression sentimentale peuvent être toujours présents et se manifestent par une phobie des rendez-vous.

En d’autres termes, des discussions se feront, mais pas question d’aller plus loin.

La relation potentielle peut donc ne jamais dépasser le stade du premier contact.

L’explication la plus simple à cela est une peur de l’attachement.

On a peur de s’attacher à une personne par peur de la voir de nouveau partir. On appréhende l’idée de revivre les moments difficiles que l’on a connus après la rupture.

Conclusion

jeune femme assise sur un canapé dans le salon

Bref, on peut dire qu’il est tout à fait normal de se sentir mal après la fin d’une relation.

Cependant, certains peuvent avoir du mal à digérer la rupture et tombent dans une dépression amoureuse intense.

Comme on a pu le voir, plusieurs signes permettent de la déterminer.

Cela ne fait que passer si l’on adopte rapidement les bons réflexes. Le meilleur moyen de s’en sortir reste de s’entourer des bonnes personnes.

Dans un stade plus élevé, vous pouvez également consulter un spécialiste pour vous accompagner.

Avec l’ère de la technologie, il est dorénavant possible de trouver du soutien auprès des réseaux sociaux.

Vous pouvez donc en guérir, mais avant il est important que vous preniez conscience si vous en souffrez.

Dépression Amoureuse 9 Signes De La Déprime Amoureuse