La dépendance c’est un énorme sentiment de manque. Un besoin qui va jusqu’à faire mal s’il n’est pas comblé.

Il s’agit d’un manque d’estime de soi qui provient de l’intérieur et que l’on cherche le plus souvent à combler par quelque chose de l’extérieur.

Une fois que l’on trouve cette chose qui nous permet de combler ce vide, elle devient indispensable pour notre bien-être et on en devient très vite dépendant.

À partir de là se créer une certaine sorte d’addiction semblable à une addiction de drogue ou d’alcool.

Toutes nos pensées sont orientées vers cette dépendance, et elle nous hante l’esprit tout le temps.

Il y a des personnes qui sont dépendantes des réseaux sociaux, du sport, de la nourriture, du sexe, etc…

Cela dit, quand il s’agit d’un manque affectif, soit émotionnel, la plupart du temps, c’est à travers quelqu’un d’autre que l’on réussit à combler ce manque en cherchant du réconfort dans de nouvelles relations amoureuses.

Seulement, ce n’est pas une bonne idée de combler ce vide par une relation amoureuse, car c’est exactement de cette manière que s’installe une dépendance affective dont il est très difficile de se sortir.

La dépendance émotionnelle c’est quand on vit pour quelqu’un d’autre et non pas pour soi-même.

Les dépendants affectifs sont la plupart du temps des personnes qui souffrent d’un manque de confiance en soi et qui se donnent entièrement à leur partenaire.

Elles cherchent l’approbation de leur conjoint à tous les niveaux et ressentent une grande peur de l’abandon ce qui fait que leur relation de couple n’est pas saine en soi.

couple se regardant

En effet, les personnes souffrant de dépendance affective ont tout le temps besoin d’être rassurées, elles ont besoin d’un partenaire qui leur dit souvent “je t’aime” et qui les aidera à construire une meilleure estime de soi.

Une personne dépendante affective a besoin d’amour bien plus que n’importe qui d’autre et bien souvent, quoi que l’autre personne puisse faire afin de combler ce manque d’amour, ce n’est malheureusement jamais suffisant.

Il faut une prise de conscience que, quand un problème vient de l’intérieur, il faut le régler de la même manière, c’est à dire de l’intérieur en faisant un travail de rétrospection sur soi et sur son développement personnel dans un premier temps.

Ce genre de dépendance est égale à celui d’un addict à la drogue, certaines personnes vont jusqu’à traverser des périodes de dépressions sévères.

Il s’agit de personnes qui sont la plupart du temps anxieuses et ont du mal à faire face aux changements dans la vie tels qu’une rupture amoureuse, la perte d’un être cher, finir sans boulot, etc…

On peut dire que nous somme tous plus ou moins des dépendants affectifs car nous avons tous besoin d’amour, besoin d’air, besoin de manger et de boire afin de pouvoir vivre une vie tout à fait normal.

Le problème, c’est quand cette dépendance devient une souffrance et se transforme en un sentiment d’abandon profond.

Quelles sont les causes de la dépendance affectives ?

Un couple s'embrassant dans un champ de maïs

La dépendance émotionnelle provient la plupart du temps de l’enfance.

Il s’agit en général de personnes qui n’ont pas reçu assez d’attention en étants enfants, ou bien qui ont été obligées de grandir trop vite et apprendre le sens des responsabilités trop tôt.

Dès le plus jeune âge, ces personnes ont pris l’habitude de faire passer les besoins des autres avant les leurs et de ne jamais se placer eux-mêmes au centre de l’attention.

Les dépendants affectifs ne vivent qu’à travers le regard des autres, leurs besoins sont toujours au second plan, ils ont souvent du mal à dire non à qui que ce soit, même quand il s’agit de rendre service, et ils sont incapables de refuser d’accorder leur temps quand on le leur demande.

Il s’agit de personnes qui se font toujours discrètes quand elles sont au sein d’un groupe de personnes, aussi elles maitrisent l’art d’éviter toutes sortes de conflits, de disputes et elles ne savent pas exprimer ni leurs désirs ni leur mécontentement.

À ce stad, nous pouvons dire qu’il y a plusieurs sortes de dépendances affectives, tout dépendant de la situation amoureuse dans laquelle on se trouve, soit si on est en couple ou pas.

Dépendance affective au sein d’une relation amoureuse

portrait d'un couple romantique

Quand on est dépendant de son partenaire amoureux, beaucoup d’émotions négatives peuvent en provenir telles que: la jalousie maladive, la possessivité, et le besoin constant de la présence de l’autre.

Les dépendants affectifs ne sont jamais certains des sentiments de leur compagnon et ont tout le temps besoin d’être rassurés par des preuves d’amour et des “je t’aime” fréquents.

Certaines personnes vont dans l’extrême jusqu’à être incapables d’être séparées de la personne qu’elles aiment, et c’est là que la relation amoureuse devient un combat au quotidien.

La personne qui est dépendante à tendance à placer son partenaire sur un piédestal, à vivre uniquement à travers leur relation et au fil du temps à attendre de plus en plus de la part de son partenaire, et c’est exactement ce genre de comportement qui entraîne une rupture amoureuse.

Dépendance affective post rupture amoureuse

femme dépressive regardant son téléphone

La dépendance émotionnelle se ressent le plus suite à une rupture amoureuse et l’incapacité à tourner la page.

C’est à ce moment là que la personne dépendante doit faire face au fait de se retrouver seule et de ne plus être avec la personne qui comblait son manque d’amour et son manque d’estime en soi.

Quand on laisse les émotions négatives prendre le dessus, il est difficile de tourner la page et de se sortir de cet état de mal-être général.

C’est ce genre de séparation soudaine qui provoque chez la personne dépendante un état choc (comment exister sans la personne en question) et ce sentiment d’abandon (peut-être déjà vécu auparavant) refait surface et engendre une évidente perte de confiance en soi.

Pour ne pas complètement sombrer dans la dépression amoureuse, il vous faudra repousser ce sentiment de dépendance affective qui avec le temps peut nuir à votre comportement et à votre bien-être en général.

Dépendance affective quand on est célibataire

Une femme regarde son téléphone dans le train

Bien qu’elle soit la plupart du temps associée à une relation amoureuse, la dépendance affective est tout autant présente chez les personnes célibataires.

Toujours reliée à un grand manque de confiance en soi, la dépendance, quand on est célibataire, est plus orientée vers une idée de relation de couple parfaite que vers une seule personne.

Bien souvent, il s’agit de personnes qui se font une idée parfaite de comment devrait fonctionner une relation amoureuse et c’est la raison même pourquoi elles sont toujours célibataires.

À force d’avoir des critères trop élevés, ces personnes finissent dans un cercle vicieux, plus elles ont envie d’une relation parfaite et moins elles ont des chances de finir en couple.

Aussi, quand elles commencent une nouvelle relation amoureuse, elles ont tendance à tout donner tout de suite, ce qui peut faire fuire l’autre personne, et une fois de plus elles se retrouvent célibataires.

Si vous pensez que vous êtes dans un schéma semblable à celui-là, il vous faudra à tout prix vous sortir de là afin de ne pas rester célibataire toute votre vie juste à cause de votre incapacité de trouver une personne à la hauteur de vos standards.

Pour mieux pouvoir surmonter n’importe quel genre de souffrance, il faut toujours dans un premier temps savoir reconnaître les signes qui nous montrent que quelque chose ne va pas.

8 signes pour reconnaître une dépendance affective

trois amies assises au bord du lac

Afin d’avoir une idée plus claire sur comment se sentent les personnes dépendantes affectives, voici 8 choses dont il faut prendre compte:

1. Vous avez du mal à prendre des décisions sans demander conseil à quelqu’un d’autre.

2. Vous avez encore besoin des personnes de votre entourage pour gérer certaines de vos responsabilités (par exemple le domaine de votre santé, vos impôts, les gestions administratives, etc…).

3. Vous évitez toute sorte de conflit par peur de finir exclu ou rejeté.

4. Vous n’arrivez pas à commencer un projet ou à faire quoi que ce soit par vous-même.

5. Vous vous sentez responsable pour tout ce qui ne vas pas dans votre vie, qu’il s’agisse du côté professionnel ou de la vie privée.

6. Vous vous sentez obligé de répondre aux besoins et aux attentes des autres.

7. Vous avez besoin des autres pour vous réconforter.

8. Vous n’arrivez pas à vous poser des barrières ni à vous en tenir (quand vous réussissez).

Si vous avez coché 4 (ou plus) de ces caractéristiques, vous pouvez vous considérer comme une personne qui a tendance à éprouver certaines dépendances émotionnelles.

La question qui vient à se poser c’est: comment s’en sortir ?

Que faire pour vaincre la dépendance affective ?

femme portant une chemise blanche

Afin de vaincre au mieux une dépendance affective, il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel, car sans aucune aide de l’extérieur ça risque d’être un processus encore plus long et encore plus douloureux en soi.

En effet, devenir autonome et réussir à faire durer cette autonomie sur long terme n’est pas un processus facile à gérer tout seul, mais la simple prise de conscience de votre état émotionnel veut dire que vous êtes déjà un pas sur la route de la guérison.

La dépendance émotionnelle peut être vaincue grâce à une éventuelle psychothérapie (si il en est conseillé de sorte) et surtout grâce à un travail de développement personnel approfondie.

Le principal problème du dépendant affectif est sa faible estime de soi, il croit que personne ne l’aime et que sa seule façon d’être c’est à travers quelqu’un d’autre.

Pour pouvoir aimer quelqu’un d’autre, il faut d’abord apprendre à s’aimer soi-même, c’est une règle d’or qui s’applique pour tous les être humains et ainsi également pour les dépendants affectifs.

Afin de mieux vaincre sa peur de se retrouver seule, une personne qui est dépendante doit tout d’abord apprendre à embrasser ses moments de solitude, à les accepter et à les transformer en des moments de plaisir.

Pour ce faire, il est conseillé de pratiquer quelques exercices en solo, par exemple se faire un cinéma tout seul ou bien un bon restaurant, s’inscrire dans une salle de sport, aller au théâtre ou au musée, les possibilités sont définies, la seule condition bien entendu: y aller SEUL.

Une belle jeune femme brune et athlétique en tenue de sport à la salle de sport

En poussant ses limites, la personne qui souffre de dépendance affective va voir qu’elle est parfaitement capable de faire un certain nombre de choses sans l’aide des autres.

Ainsi, les activités telles que le yoga, le sport, la méditation ou l’expression à travers l’art, permettront aux dépendants affectifs d’en apprendre davantage sur soi-même et de petit à petit regagner confiance en soi.

La dépendance émotionnelle n’est pas quelque chose d’irréversible mais pour pouvoir s’en sortir, il est indispensable de d’abord la reconnaître puis ensuite de l’accepter.

Une personne souffrant de dépendance affective qui refuse d’accepter son état ne pourra pas mener une vie tout à fait normal malgré toute l’aide qu’elle puisse recevoir de la part de ses proches et de son entourage.

Face aux signes d’anxiété, de dépression, et de ce genre de mal-être en général il est recommandé de prendre rendez-vous chez un professionnel (votre médecin traitant, un psychiatre ou un psychologue).

Les conséquences de la dépendance affective peuvent demander une prise en charge spécifique telle qu’une thérapie de couple ou une thérapie cognitive de comportement.

D’un point de vue médical, les buts de la prise en charge sont principalement de modifier le schéma de personnalité de dépendance et apprendre pour la première fois à avoir un comportement adapté afin de retrouver une autonomie et un équilibre au sein des relations sociales et amoureuses.

Quelques conseils pour vaincre la dépendance affective

Jeune femme se penchant dans un équipement sportif

1. Prendre des initiatives au quotidien sans que vous demandiez conseil à votre entourage.

2. Faire une liste des choses que vous avez accomplie dans la vie sans l’aide de personne.

3. Prendre le temps de réfléchir avant d’accepter d’aider, de rendre service ou de s’engager à offrir son temps pour quelqu’un d’autre.

4. Vous forcer à donner votre avis sans crainte lorsque vous êtes au milieu d’une conversation.

5. Organiser quelques jours dans la semaine rien que pour vous-même en les consacrant à vos centres d’intérêts et à ce qui vous fait plaisir.

6. Si vous êtes en couple, éviter les questions du genre: “A quoi tu penses ? Est-ce que tu m’aimes ? Où étais tu ? Qui c’était au téléphone ?…”.

7. Tenir compte du travail que vous avez accomplie sur votre dépendance et savoir reconnaître les grandes et petites victoires afin de garder une bonne motivation pour la suite.

En résumé

Jeune femme travaillant sur un ordinateur portable au bureau

•  Tout ce que l’on cherche chez les autres, on peut le trouver en nous-même

•  Quand on est dépendant on devient incapable à construire son bonheur

•  L’amour est souvent confondu avec de la dépendance

•  La dépendance provient de la peur et non de l’affection ni de l’amour

•  La dépendance prend fin à partir du moment où on est capable de combler notre manque par nous-même et non pas par l’extérieur

•  Chaque dépendance apporte beaucoup de souffrance à celui qui en souffre

•  La dépendance émotionnelle provient du subconscient

Pour finir

Une femme heureuse en tenue décontractée analyse les informations contenues dans les journaux

N’importe quelle dépendance s’arrêtera le jour où nous serons capables de regarder en soi, de faire face à nos peurs et à nos manques.

Tant que cela ne sera pas fait, nous chercherons toujours à l’extérieur de quoi remplir notre manque et ce vide à l’intérieur.

Chacun devrait être pour soi-même, la seule personne à pouvoir se donner de l’amour, notre bonheur ne devrait dépendre de qui que ce soit d’autre, notre amour pour nous-même devrait être suffisant pour nous combler pleinement.

Comment Reconnaître Une Dépendance Affective Et Que Faire Pour La Vaincre ?