Qu’est-ce que le sentiment de vide intérieur ? Comment (re)trouver son mieux-être et son bien-être ? Comment (re)trouver sa pleine conscience et se débarrasser de la sensation de vide persistante et récurrente ?

Pourquoi vivre une dépendance affective et ressentir un vide affectif ? Comment profiter tout simplement du moment présent et être heureux.se ?

Comment fortifier la confiance en soi et lutter contre le sentiment de solitude ? Comment faire en sorte que le grand vide intérieur se transforme en une force sage ?

La sensation de vide intérieur est quelque chose qui est souvent par soi-même inexplicable et donc très troublante.

Elle se vit au quotidien, dans sa vie privée, dans sa relation amoureuse, et jusqu’à dans son amour de soi.

femme triste regardant en bas à la maison

Je crois que le sentiment de vide intérieur est une sensation qui est particulièrement caractéristique de l’être humain – peut-être même d’autres êtres sentients.

Nous l’avons toutes et tous probablement expérimenté à un moment ou à un autre de notre vie, et à des degrés différents.

Les origines du sentiment de vide intérieur sont diverses et spécifiques à chaque personne qui en souffre.

Par ailleurs, il faut se rappeler que le vide intérieur est un sentiment et rien d’autre.

C’est un sentiment qui se ressent comme une sensation physico-chimique.

Et une manière d’utiliser son propre sentiment de vide intérieur à bon escient est la pratique artistique de sorte à accroître son mieux-être et son bien-être.

D’où vient le sentiment de vide intérieur ?

jeune femme assise sur le lit et pensant

Je me permets ici de partager quelques réflexions et hypothèses personnelles sur les origines du sentiment de vide intérieur.

Comme mentionné précédemment, le sentiment de vide intérieur est spécifique à l’être humain.

En tant qu’êtres humains sociaux, nous sommes enclins à développer ce sentiment car nous avons une conscience.

Nous avons un mode de pensée spécifique qui peut entraîner des maux et des souffrances.

Notre façon de vivre la vie est (trop) consciente et nous cherchons toujours le pourquoi du comment.

Le paradoxe réside dans le fait que les êtres humains sont (trop) conscients mais qu’ils ne savent pas expliquer absolument tous les phénomènes qui sont vécus.

Nous avons beau essayer d’être des êtres de science et de vouloir tout analyser, tout décortiquer, tout catégoriser, tout expliquer, tout expliciter, en vain, il y a des choses qui nous échappent.

Cela peut être très mal vécu par certain.e.s. Être très conscient et en même temps ne pas comprendre ce que l’on fait sur cette planète, quel est le but de la vie, c’est une expérience qui n’est pas facile à gérer seul.e.

Et c’est ce que nous devons vivre finalement tout au long de notre vie.

Bien sûr, chacun.e d’entre nous réagit différemment et a un point de vue différent quant à la façon de considérer sa vie.

La plupart du temps, nous sommes emportés par les structures de la société, nous reproduisons des schémas appris et cela peut suffire à masquer nos angoisses, notre anxiété, notre sensation de vide intérieur, mais parfois cela ne suffit plus.

Une fille adulte et une mère âgée offensée s'assoient dos à dos pour éviter de parler après la bagarre

Personnellement, je crois dur comme fer en l’amour et je pense que nous avons, comme tous les êtres besoin d’amour.

En effet, le manque d’amour peut être une des causes du sentiment de vide intérieur récurrent mais pas toujours.

Parfois, malgré tout l’amour reçu dans l’enfance et tout au long de la vie, le sensation de vide intérieur subsiste et il n’y a absolument aucun mal à cela.

C’est une preuve de grande sensibilité et une prise de conscience du caractère éphémère de la vie.

C’est aussi probablement l’enfant intérieur qui s’exprime et qui ressent un vide inexplicable et en souffre. Et c’est tout à fait valable.

Je dirais même que les personnes souffrant du sentiment de vide intérieur sont des personnes extrêmement sensibles, intelligentes et émotionnellement très belles mais qui malheureusement en pâtissent.

Mais la souffrance (pathologique) vécue à cause de la sensation de vide intérieur n’est souhaitable à personne bien qu’elle fasse partie, dans une certaine mesure, des champs obligatoires des expériences de la vie.

Par ailleurs, il ne faut surtout pas oublier que le vide intérieur est avant tout un sentiment (humain ?), une pure expérience sensorielle. Rien d’autre.

Le vide intérieur est un sentiment

Une femme réfléchie, assise seule

Si le vide intérieur est un sentiment, une sensation ou bien une expérience sensorielle, cela signifie qu’il est une pure création de la conscience. Il ne s’agit pas d’une douleur causé par une violence physique.

Le vide intérieur est une douleur sentimentale et sensorielle causée par un excès de conscience.

Les personnes qui ont un sentiment fort de vide intérieur sont des personnes qui ont une conscience trop forte de la vie et de la mort et qui ne trouvent la réponse à la question du sens de la vie.

Cela crée un véritable mal-être et bloque le développement personnel.

Plusieurs pratiques peuvent soulager le sentiment de vide intérieur comme par exemple les sports, les activités physiques, les activités manuelles, la lecture, la musique, le cinéma, le contact avec les autres animaux…

Le danger du sentiment de vide intérieur est qu’il peut entraîner les personnes qui en souffrent à se plonger dans les drogues. C’est une voie qui est compréhensible mais très nocive.

Le danger est que ces personnes trouvent temporairement du réconfort dans les drogues et qu’elles leur donnent un sentiment de mieux-être ou de bien-être qui est en fait un sentiment illusoire.

photo en gros plan d'une personne tenant des pilules à la main

Les drogues soulagent temporairement mais ne sont pas une solution sur le long terme.

Leur effet est un simple mirage qui annonce le début d’un cercle vicieux.

L’addiction aux drogues ne peut en fait qu’accentuer le sentiment de vide intérieur, car une fois les effets les drogues dissipés, la sensation de vide intérieur ne fait que se multiplier.

Si vous souffrez du sentiment de vide intérieur, il est fortement conseillé de consulter un.e psychologue ou un.e psychiatre qui saura vous apporter une aide professionnelle efficace.

À l’échelle individuelle et collective, il est possible non pas de combler le sentiment de vide intérieur mais de l’utiliser et de s’en servir pour guérir.

L’idée est de prendre ses faiblesses à bras le corps et de les transformer en force. C’est tout là l’intérêt de la pratique de l’empowerment.

En somme, il est possible de construire son mieux-être et son bien-être par le vide lui-même et ce, par la pratique de l’art.

L’art comme remède contre le sentiment de vide intérieur

une femme qui peint à la maison

En effet, l’art peut être un excellent remède contre le sentiment de vide intérieur. L’art peut ” soigner ” le sentiment de vide intérieur par lui-même.

Les pratiques artistiques sont diverses et variées et les possibilités d’expression de son propre sentiment de vide intérieur sont illimitées, infinies.

Le sentiment de vide intérieur chez l’être humain est un thème à part entière dans les pratiques artistiques.

Il peut être exprimé sous formes écrites, orales, audiovisuelles, performatives, théâtrales, cinématographiques, textiles, culinaires, plastiques…

Personnellement, je me nourris de mes douleurs pour guérir de mes douleurs, par l’art.

Le chant et la pratique de la musique me sont très thérapeutiques. Le dessin et les arts plastiques le sont aussi.

Je trouve, de plus, qu’être spectatrice de films, de pièces de théâtres et de performances suscite en moi un effet cathartique puissant.

Ma relation avec mon chat est aussi une manière de dépasser les problématiques existentielles du sentiment de vide intérieur. La ronronthérapie n’est peut-être pas si bidon que cela !

L’écriture est par ailleurs une excellente manière pour moi de m’exprimer sur mes difficultés et mes sensations négatives.

Écrire me donne la possibilité de mieux me comprendre car elle offre le temps et l’espace d’une autoréflexion profonde.

Je souhaiterais un jour faire de mes textes poétiques et prosaïques des morceaux de spoken word et vivre une véritable catharsis.

fille écrivant dans un carnet à la maison

J’aime être à la fois productrice et consommatrice d’art et de culture. Les deux rôles sont, je pense, complémentaires et aussi importants l’un que l’autre car ils sont tous les deux des rôles actifs.

Je crois que pour pouvoir produire de l’art, il faut aussi être capable d’apprécier l’art et de s’en inspirer.

En feuilletant des images sur Pinterest, je suis tombée par hasard sur la photographie d’une sculpture qui m’a tout de suite parlée.

Il s’agit d’une sculpture qui représente très bien le sentiment de vide intérieur

J’ai été touchée par cet être assis, les jambes solides, la tête repliée sur son propre vide intérieur et le vide intérieur très justement située au niveau de la poitrine et du ventre.

Cette sculpture m’est très parlante et le simple fait de la regarder est rassurant en tant que j’arrive à voir que le sentiment de vide intérieur est aussi partagé par d’autres personnes, que ce n’est en aucun cas une bizarrerie.

Le sentiment de vide intérieur n’est pas une fatalité. Le tout est d’apprendre à l’apprivoiser et à s’en servir tout au long de sa vie dans toutes ses dimensions.

Explorer ses douleurs est douloureux mais riche et permettent de nous faire grandir dans tous les sens du terme !

La sensation de vide intérieur est aussi un signal de votre esprit et de votre corps pour vous dire de prendre soin de vous et de votre bien-être.

Le vide intérieur et le bien-être

Femme priant les yeux fermés

D’une certaine manière, je suis d’avis de considérer le sentiment de vide intérieur comme quelque chose de positif dans le sens où une personne qui souffre du sentiment de vide intérieur se préoccupe de son propre bien-être ainsi que de celui des autres.

C’est une personne très conscient.e et très sensibles par rapport à son propre bien-être et à celui des autres.

Le sentiment de vide intérieur peut être un véritable déclencheur voire un catalyseur pour travailler sur son développement personnel, sur la confiance en soi, sur l’amour de soi, sur son propre bonheur et celui des personnes chères.

Il n’est jamais trop tard pour commencer un travail introspectif et comprendre que le vide intérieur est peut-être plutôt un signe d’amour de la vie, de soi et des autres. Il ne reste plus qu’à l’exploiter pour découvrir l’Amour.

Pour commencer ce processus, je suggère la très belle lecture du livre Le sentiment de vide intérieur, être présent à soi-même de Flore Delapalme.

Et pour approfondir pourquoi ne pas se plonger dans le livre Le sentiment même de soi, corps, émotions, conscience d’Antonio R. Damasio.

Un sentiment de vide intérieur chronique nécessite une aide professionnelle mais paradoxalement le vide lui-même peut être la clé de l’accroissement du mieux-être et du bien-être individuels et collectifs.

Le Sentiment De Vide Intérieur : Le Bien-être Par Le Vide !