Skip to Content

Savez-vous pourquoi Les Personnes gées Deviennent Méchantes ?

Savez-vous pourquoi Les Personnes  gées Deviennent Méchantes ?

Pourquoi les personnes âgées deviennent-elles méchantes ? Nous avons parfois l’impression que nos proches âgés sont tout le temps en colère. Est-ce parce qu’ils n’arrivent pas à suivre les nouvelles tendances ? Est-ce que ce changement de comportement est dû à une perte d’autonomie ou à la maladie d’Alzheimer de certains ? Qu’est-ce qui pousse les personnes âgées à devenir si méchantes ?

D’après vous, pourquoi les personnes âgées deviennent méchantes ?

homme plus âgé assis sur un canapé

Est-ce que vous vous demandez un peu trop souvent pourquoi les personnes âgées deviennent si méchantes et tristes ? Par moment, les aidants familiaux dans le domaine de la santé mentale, la famille ou les gériatres trouvent que les vieilles personnes qui font partie de leur vie deviennent comme des étrangers. Par exemple, des parents qui oublient leurs enfants, des conjoints qui ont vécu des décennies de mariage heureux peuvent soudainement avoir l’impression de ne plus connaître la personne qu’ils ont épousée.

C’est une phase très déprimante dans la vie des gens qui les entourent. Les conjoints peuvent aussi par la suite faire une dépression. Les enfants peuvent commencer à avoir l’impression que leur parent n’est plus la présence réconfortante qu’ils connaissaient auparavant. C’est le déclin total dans la famille.

Il existe beaucoup de problèmes de santé et des situations différentes qui sont capables d’entraîner quelques troubles du comportement chez les personnes âgées difficiles. Les changements de comportement qui se manifestent ainsi peuvent être le signe de problèmes médicaux sous-jacents qui doivent être traités. Il est essentiel pour les soignants de savoir ce qui est normal et ce qui ne l’est pas en termes de changements de personnalité.

En maison de retraite ou dans un EHPAD, les comportements tels que l’agressivité, l’irritabilité, l’apathie, la perte de mémoire ou la dépression peuvent apparaître de manière soudaine et inexplicable. Des gens qui ont toujours été doux, faciles à vivre et calmes toute leur vie peuvent soudainement se mettre à avoir des accès de colère.

En règle générale, ces changements de comportement ne doivent pas être pris personnellement, mais ils doivent être pris au sérieux si le comportement représente un changement radical. Si l‘un de vos grands-parents se comporte fréquemment comme Tatie Danielle, vous devez référer le cas à son médecin traitant. Par contre, si c’est la première fois qu’elle a des sautes d’humeur, vous devez faire preuve de patience et l’observer dans sa vie quotidienne.

Pourquoi les vieilles personnes deviennent grincheuses ?

femme plus âgée tapant sur un ordinateur portable

Les changements de comportement dans la vieillesse sont courants et peuvent être causés par divers facteurs. Voici quelques-uns des facteurs qui conduisent au mal-être, à l’impolitesse et la sénilité dans la vieillesse :

1. Les changements hormonaux. Les hommes voient une diminution de la testostérone à partir de quarante ans environ, et les femmes une diminution des œstrogènes à partir de cinquante ans environ, ce qui peut entraîner une dépression et des sautes d’humeur. Alors que les femmes ont tendance à pleurer et à se défouler sur leurs amis, les hommes masquent leur dépression par de la colère.

2. La maladie d’Alzheimer ou la démence. La perte de mémoire et les troubles cognitifs peuvent certainement entraîner de la colère et de la frustration, ce qui peut conduire une personne âgée à s’en prendre à son entourage. Heureusement, certains de ces troubles peuvent être traités par des médicaments. Si la démence vous inquiète, prenez rendez-vous avec un médecin pour un traitement médicamenteux.

3. Perte de la vue ou de l’ouïe. Une autre raison pour laquelle les personnes âgées sont si grincheuses est qu’elles ne peuvent plus voir ou entendre aussi bien qu’avant ou elles souffrent de maladies neurodégénératives. Vous seriez aussi de mauvaise humeur si vous ne pouviez plus voir aussi bien qu’avant les canons de vos émissions de télé préférées, n’est-ce pas ?

4. La dépression. Le changement peut être rude, et plus on vieillit, plus on subit de changements. L’environnement de la personne change. La perte d’êtres chers, la perte de la capacité à conduire ou à prendre soin de soi, la perte de son domicile, toutes ces situations peuvent conduire à la dépression. Cette dernière mène à la colère et à des explosions émotionnelles. Si votre proche souffre de dépression, consultez un médecin car il existe des médicaments et d’autres thérapies qui peuvent l’aider.

5. Les repos insuffisants. Les personnes âgées ont tendance à être irritées quand elles sont fatiguées. D’ailleurs, l’épuisement est assez courant chez les vieux et ils réagissent peut-être aux perturbations qui se produisent à cause des habitudes de sommeil. En donnant à votre proche la possibilité de profiter d’un moment de tranquillité ou de faire une sieste pendant la journée, vous lui permettrez de garder ses émotions plus équilibrées.

6. Les problèmes vasculaires cérébraux. Des lésions cérébrales sont souvent liées à des variations de personnalité. Si votre proche est victime d’un accident vasculaire cérébral, il serait utile de discuter avec le médecin de la manière de traiter les symptômes. En veillant à ce que votre proche suive sa thérapie et prenne les médicaments prescrits à temps, vous l’aiderez à conserver une personnalité plus calme.

7. Les infections de voies urinaires (IVU). Ces infections sont des points importants à prendre en compte chez les personnes âgées. Cela doit surtout être le cas pour ceux qui ont récemment connu de profonds changements de comportement. Les infections urinaires sont plus fréquentes chez les femmes âgées qui ne boivent pas suffisamment d’eau pendant la journée.

Comment faire face aux changements de personnalité ?

femme plus âgée regardant par la fenêtre

Gérer une telle situation peut être une tâche difficile, qui demande beaucoup d’attention et de réflexion. La chose la plus importante à retenir est que le comportement du patient est très rarement personnel, et qu’il est peu probable que vous soyez responsable d’un changement radical de la joie à la colère apparente chez un patient.

Pour une bonne prise en charge, vous devez personnellement vous porter bien et vous pourrez gérer avec succès les changements de personnalité chez un individu âgé. Voici quelques-unes des autres actions que vous pouvez entreprendre pour gérer et traiter les changements de personnalité chez un patient âgé ou un proche :

● Si la personne âgée présente des signes d’apathie, encouragez-la à faire avec vous des choses qu’elle aimait auparavant. Offrez-lui un cadre contrôlé et organisé dans lequel faire ces activités, et choisissez quelque chose de raisonnable pour leur situation particulière et leurs intérêts.

● Les patients âgés qui souffrent d’anxiété ou qui manifestent des comportements compulsifs liés à l’anxiété bénéficient d’un environnement adéquat. Veillez à ce que leur espace soit bien organisé et paisible.

● Une diminution soudaine de l’empathie peut être difficile à travailler, mais elle peut être gérée souvent en communiquant vos sentiments sur les actions de la personne au grand âge. Remerciez-la et exprimez votre gratitude lorsqu’elle agit et parle de manière appropriée, et expliquez vos sentiments lorsqu’elle se comporte ou parle de manière inappropriée.

● Si un individu âgé présente un comportement agressif ou menaçant, la première chose la plus importante à faire est de vous assurer que vous et le patient êtes physiquement en sécurité. Si vous ou votre proche est en danger de quelque manière que ce soit, appelez immédiatement à l’aide.

Quand vous devez gérer les changements de personnalité chez les vieilles personnes atteintes de pathologie démentielle, cela pourrait être compliqué, surtout pour la famille proche. Même si le parent âgé ne retrouve pas entièrement sa personnalité de jeunesse, avec l’aide d’un psychogériatre, de la patience et du dévouement, il pourrait envisager le grand âge avec sérénité.

Conclusion : la gestion de la colère des vieilles personnes ?

femme plus âgée assise sur un canapé

Si vous avez envie d’aider un individu âgé à gérer sa colère, vous devez commencer à identifier la cause sous-jacente. Elle peut parfois être liée à une éventuelle maladie. Comme nous le savons tous, le vieillissement est difficile pour certaines personnes. Ce processus suscite fréquemment du ressentiment. C’est souvent le cas chez les personnes âgées qui ont perdu leurs amis, vivant avec des douleurs chroniques, qui ont des soucis de mémoire et c’est difficile à digérer pour toutes les pathologies indignes accompagnant le vieillissement.

La maladie d’Alzheimer, la perversion narcissique aussi bien que d’autres affections neurologiques peuvent être des comportements désagréables chez les vieilles personnes. Quand la personne souffre de démence, il est essentiel de ne pas oublier qu’elle n’aura pas le contrôle de ses actions ou de ses paroles totalement. Concentrez-vous sur les aspects positifs, ignorez les aspects négatifs et faites une pause aussi souvent que possible en trouvant des services de répit. Lorsque vous serez surmené avec la personne âgée, vous devrez vous préparer à faire une autre chose qui vous plait ou appeler un autre individu afin de vous défouler.

Souvent, les aînés réservent leur comportement le plus désagréable aux membres de leur famille ou d’autres personnes proches. Dans cette optique, cela pourrait s’avérer nécessaire d’engager des soignants à domicile ou d’envisager des traitements de jour pour eux. Les comportements méchants et colériques ne se manifesteront peut-être pas devant des étrangers. De ce fait, vous bénéficierez plus facilement d’une pause bien nécessaire pendant que d’autres personnes s’occuperont de votre proche.