Skip to Content

Que Cache L’Agressivité : Est-Ce Une Instabilité Émotionnelle ?

Que Cache L’Agressivité : Est-Ce Une Instabilité Émotionnelle ?

Savez-vous ce que cache l’agressivité ? De nombreux éléments peuvent influencer le comportement d’une personne et la conduire à l’agression. En lisant cet article, découvrez ce que cache le comportement agressif d’un individu.

Les différents types de comportement agressif

Que cache l’agressivité et que devons-nous savoir sur ce comportement désagréable ? L’agressivité est généralement divisée en deux catégories qui sont l’agression impulsive et l’agression instrumentale.

L’agression impulsive, également connue sous le nom d’agression émotionnelle ou affective, tend à découler directement des émotions que vous ressentez sur le moment. Elle peut être incontrôlable ou sembler venir de nulle part. Si vous ne pouvez pas accéder à la personne ou à la chose qui vous contrarie, vous pouvez alors rediriger cette agressivité vers quelque chose ou quelqu’un auquel vous pouvez accéder y compris vous-même.

L’agression instrumentale, également appelée agression cognitive, implique une planification et une intention, généralement pour atteindre un désir ou un objectif spécifique. Toute agression implique un certain degré d’intention de faire du mal à quelqu’un qui ne veut pas être blessé. Mais les actes d’agression instrumentale impliquent généralement plus de calcul et d’intention, sans aucune perte de contrôle.

Quelles sont les raisons pour lesquelles les gens font preuve d’agressivité ?

jeune homme en colère criant

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les gens font preuve d’agressivité. Que nous parlons d’agressivité passive, de non-respect par un comportement passif-agressif ou une violence psychologique d’un pervers narcissique, l’agressivité fait partie des mauvaises habitudes que vous devez changer.

Parfois, les gens agressifs peuvent s’emporter au cours d’une discussion ou d’une dispute. Ils peuvent élever la voix, essayer d’imposer leur opinion et ne pas laisser les autres parler ou répondre. Ces personnes ont souvent le sentiment d’être inférieures.

Un individu qui n’est pas sûr de lui et qui manque d’estime de soi peut instinctivement se comporter de manière agressive. En général, il fait cela pour couvrir son insécurité, son manque de force intérieure et son absence d’estime de soi.

Voir aussi : Pourquoi Je Suis Agressive En Couple : Ce Comportement Me Perturbe

Souvent, la critique éveille un comportement agressif chez certaines personnes. Cela peut s’expliquer par la rancoeur provoquée par la critique. Les sentiments d’infériorité peuvent également être à l’origine de ce comportement.

La colère, le sentiment d’impuissance et l’insatisfaction peuvent déclencher ce comportement malsain. Les gens deviennent agressifs et peuvent même s’adonner à la violence physique lorsqu’ils se sentent menacés par d’autres personnes. Il s’agit d’un comportement instinctif, visant à se protéger de la menace.

Si vous avez vécu dans un environnement toxique et agressif, ou si vous avez été confronté à ce comportement dès votre plus jeune âge, il est possible que vous vous comportiez instinctivement de la mauvaise manière. Parfois, les personnes qui sont faciles à vivre et qui ont du tact peuvent faire preuve d’agressivité dans certaines situations.

Certains individus deviennent agressifs lorsqu’ils rencontrent des gens faibles ou sans défense. Pour une raison quelconque, la faiblesse et l’impuissance des autres déclenchent chez eux un comportement grossier et tyrannique. Le stress, la nervosité ou une santé fragile peuvent parfois déclencher un comportement agressif.

Vous devriez autant que vous le pouvez éviter ce comportement. Cela pourrait vous sembler étrange, mais le comportement opposé, à savoir être prévenant, plein de tact et calme, est plus utile.

Que cache l’agressivité ?

jeune homme violent avec un visage en colère qui a l'air furieux

Un comportement est une communication, parfois un mécanisme de défense. Qu’il s’agisse de violence verbale, de langage corporel hostile ou de comportements physiquement agressifs, le comportement est une tentative d’exprimer quelque chose. Il prend généralement racine dans la peur, la frustration, la douleur ou simplement l’incapacité à faire connaître des besoins non satisfaits.

Nous sommes tous passés par là. Peut-être que vous connaissez quelqu’un qui s’est déjà emporté verbalement et qui a donné quelques coups de pied alors qu’il essayait de s’occuper d’un membre de sa famille malade. Vous connaissez peut-être une personne qui a dû gérer des situations compliquées liées à l’éducation de son enfant, par exemple des parents trop autoritaires.

Le comportement agressif est-il connecté à des problèmes psychologiques ?

Au fur et à mesure de l’évolution de la démence, une personne peut parfois avoir un comportement physiquement ou verbalement agressif. Cela peut être très pénible pour elle-même et pour son entourage. L’examen des causes de ce comportement et la prise en compte des besoins de la personne peuvent contribuer à réduire un tel comportement ou à le rendre plus facile à gérer.

Le comportement agressif peut être verbal en l’occurrence, dire des jurons, crier, hurler ou proférer des menaces. Elle peut être considérée comme physique quand, par exemple, vous pincez une personne, tirez ses cheveux, mordez quelqu’un ou jetez des objets sur les autres.

Certaines personnes pensent que le comportement agressif est un symptôme de la démence elle-même. Cela peut être vrai, mais il est plus probable qu’il y ait une autre cause. Il est important de voir au-delà du comportement et de réfléchir à ce qui peut le provoquer. Les raisons de ce mauvais comportement peuvent être les suivantes :

• Des difficultés liées à la démence, c’est-à-dire, des pertes de mémoire, des problèmes de langage ou d’orientation.

• Elle peut être connectée à la santé mentale et physique, par exemple, une personne peut ressentir une douleur ou un malaise qu’elle est incapable de communiquer.

• La quantité et la nature des contacts qu’elle a avec une autre personne ou d’autres personnes. Parfois, les gens peuvent vivre dans un environnement malsain, vivre un amour toxique ou fréquenter les mauvais amis.

• Un environnement physique négatif. Parfois, si une pièce est trop sombre, quelqu’un peut être désorienté et angoissé parce qu’il ne sait pas où elle est.

• Un sentiment de perte de contrôle, de frustration par rapport à la façon dont les autres se comportent, ou le sentiment de ne pas être écouté ou compris.

• La frustration et la confusion de ne pas pouvoir faire certaines choses, ou de ne pas pouvoir comprendre ce qui se passe autour d’eux.

L’agressivité est parfois liée à notre personnalité ainsi qu’à nos comportements avant qu’on ne soit atteint d’une sorte de démence.

Cependant, des gens sans antécédents d’agressivité peuvent aussi développer ce genre de comportement. De ce fait, la démence est capable de transformer une personnalité et aussi les habitudes d’un individu.

Connaître la personne, c’est-à-dire, comment elle réagit et fait face aux choses, ses préférences, ses routines et son histoire peut aider à la soutenir. Par exemple, si la personne a toujours été impatiente ou anxieuse, elle peut l’être encore plus maintenant qu’elle est atteinte de démence. Il est important de tenir compte du point de vue ou des relations sociales de l’individu pour réduire l’impact de l’agressivité sur sa propre personne.

L’agressivité est l’un des nombreux comportements qui sont souvent considérés comme difficiles et qui peuvent être un résultat de la démence. Ces comportements peuvent être tout aussi compliqués pour la personne concernée que pour ceux qui l’aident. Les autres exemples peuvent être l’agitation, la déambulation ainsi que les comportements sexuels malsains.

Si vous pensez qu’une personne de votre entourage est exagérément agressif, demandez-lui de prendre rendez-vous avec un spécialiste du comportement.

Quelles sont les causes de l’agressivité ?

Le chef de la direction fier et stressé crie d'agressivité dans son téléphone portable

Bien sûr, une circulation trop dense peut provoquer une frustration chez vous, mais pas jusqu’à vous rendre agressive, n’est-ce pas ? Cela pourrait aussi être le cas si vous avez un désaccord avec un collègue de travail. Mais quelle est la psychologie derrière ce comportement ? Il existe en fait quelques raisons pour lesquelles nous devenons agressifs, ce qui permet également d’expliquer pourquoi certaines personnes sont plus agressives que d’autres. Découvrez-les ci-après.

L’instinct

L’agressivité est l’un de nos nombreux instincts de survie, surtout pour les pervers narcissiques. Selon Sigmund Freud, l’agressivité s’accumule continuellement jusqu’à ce qu’elle se libère sous forme de comportement agressif, à un moment ou à un autre. Certains individus peuvent supprimer cette agressivité et utiliser d’autres instincts de survie à la place, mais d’autres réagissent négativement tout simplement et se libèrent.

Le déséquilibre hormonal

Un déséquilibre hormonal chez un individu peut contribuer à un comportement agressif. Par exemple, des niveaux élevés de testostérone contribuent à des niveaux élevés d’agressivité. Cela explique pourquoi les hommes sont généralement plus agressifs que les femmes.

La génétique

L’agressivité peut également être transmise par voie génétique. Les enfants risquent davantage d’adopter des tendances agressives s’ils ont un bagage biologique pour cela. À maintes reprises, le père et le fils ont tous deux un comportement agressif.

Les maladies physiologiques et le tempérament

Une maladie grave peut avoir un effet important sur l’humeur et le comportement d’un individu, le stress et d’autres effets mentaux pouvant entraîner une plus grande agressivité. En outre, le tempérament d’une personne peut jouer un rôle dans l’agressivité. Les gens qui ont un mauvais tempérament deviennent généralement agressifs plus rapidement que les individus plus calmes.

L’apprentissage social

L’agressivité peut s’apprendre. Certains deviennent plus agressifs en raison d’expériences personnelles ou d’un apprentissage par observation. Par exemple, les enfants sont toujours à la recherche d’indices sur la façon d’agir. Ils apprennent à agir de manière agressive lorsqu’ils regardent quelqu’un d’autre commettre des actes violents, comme dans les films ou les jeux vidéo.

Les frustrations psychologiques

Il est dans la nature humaine de se sentir frustré lorsque la vie ne semble pas aller comme sur des roulettes. Cette frustration peut concerner le travail ou l’amour, par exemple, et peut conduire à un sentiment général de négativité. Cette négativité représente alors une menace, qui peut conduire à l’agression. Pour adopter la communication non violente, la personne agressive peut assister à des sessions de développement personnel.

Que cache l’agressivité : les signes

Jeune femme triste et effrayée et son homme hurlant violent

Comme vous l’avez peut-être remarqué, l’agressivité peut prendre de nombreuses formes. Elle est parfois plus secrète et subtile qu’évidente et directe. Donc, il se peut que vous ne vous rendiez pas compte que certains comportements sont considérés comme de l’agressivité.

Etes-vous trop agressive avec les gens que vous aimez et voulez-vous reconnaître les signes de l’agressivité afin de maîtriser ce comportement qui vous pourrit la vie? Continuez à lire cet article.

• L’agression implique souvent des dommages physiques ou verbaux, mais elle peut aussi impliquer la coercition ou la manipulation : L’agression physique comprend les coups, les coups de pied, les coups de poing, les gifles ou tout autre acte qui cause une blessure physique. Cela n’inclut pas les blessures accidentelles, comme le fait de marcher accidentellement sur la queue de votre chien dans l’obscurité ou de faire tomber votre ami du porche en vous chamaillant.

L’ agression verbale comprend les cris, les jurons, les insultes et autres remarques cruelles et désobligeantes destinées à causer de la douleur et de la détresse. Les discours haineux font également partie de cette catégorie.

• L’agression relationnelle désigne les actions visant à porter atteinte à la réputation ou aux relations à long terme d’une autre personne. Il peut s’agir, par exemple, d’intimidation, de commérages ou de jeux entre amis.

• L’agression hostile décrit les actes émotionnels ou réactifs qui impliquent une intention spécifique de blesser quelqu’un ou de détruire quelque chose.

• L’agression passive peut inclure toute expression indirecte de sentiments négatifs. Parmi les exemples les plus courants, citons le traitement silencieux, les remarques sarcastiques et la réorientation du blâme.

Vous pourrez remarquer un comportement agressif chez quelqu’un lorsque l’irritabilité chez lui est à son plus haut niveau. Ainsi, il pourrait être en colère, ennuyé ou agité. Vous pourrez aussi trouver la personne de nature agressive quand les choses ne se passent pas comme elle veut. C’est aussi souvent le cas quand un individu veut se venger de quelqu’un qui vous a fait du tort. Souvent il croit que :

• Quelqu’un l’a traité injustement.

• Ses propres émotions sont incontrôlables.

• Les situations lui semblent écrasantes ou inconfortables.

Qu’est-ce qu’il faut faire face à un individu agressif ?

petit ami criant à sa petite amie sur le canapé

La plupart du temps, c’est difficile d’affronter une personne qui adopte constamment un comportement hostile ou violent. C’est encore plus compliqué surtout lorsqu’il s’agit de quelqu’un dont vous êtes proche, comme une soeur, un collègue de travail ou une personne que vous ne pouvez pas facilement éviter ou ignorer. Dans tous les cas, essayez d’adopter les conseils suivants car ils pourraient vous aider à gérer les personnes agressives efficacement.

Gardez votre sang-froid

La dernière chose qui apaisera cette situation est un autre individu agressif. Donc, montrez une bonne dose de calme et d’assertivité.

Gardez votre sang-froid et utilisez votre meilleur jugement pour gérer la situation. Les personnes agressives cherchent souvent à intimider et à contrarier les autres. Vous devez faire en sorte que cela ne se produise pas et, au lieu de réagir avec rage, prenez un moment pour compter jusqu’à dix et réfléchir à une meilleure façon de gérer la situation. Apprenez à évacuer votre colère.

Mettez-vous à leur place

Même si l’agression semble injustifiée, prenez un moment pour vous imaginer à leur place. Peut-être ont-ils grandi dans un foyer excessivement agressif ou peut-être ont-ils beaucoup à faire et réagissent-ils au stress par l’agressivité. Cela vous aidera à calmer vos propres sentiments négatifs et à faire preuve d’empathie envers cette personne. Ensuite, vous pourrez peut-être transformer l’attaque agressive en une conversation productive.

Exprimez votre inquiétude

Parfois, il n’y a peut-être pas de cause sous-jacente évidente à l’agression de la personne. Une fois que vous avez pris un peu de distance et que vous êtes tous deux calmes, exprimez votre inquiétude à son égard. Il se peut qu’il ne se rende pas compte de la gravité de son agressivité ou de ses effets sur son entourage. Il faudra peut-être que quelqu’un comme vous le mette en lumière pour qu’il s’en rende compte et change.

Prenez vos distances

Parfois, ces personnes agressives n’en valent tout simplement pas la peine et ne méritent pas de faire partie de votre vie. Vous devez donner la priorité à votre bien-être, et si cela signifie les exclure de votre vie, qu’il en soit ainsi. Si, toutefois, il n’est pas réaliste de les exclure complètement de votre vie. Pensez à une cousine agressive qui fera toujours partie de votre existence, prenez vos distances du mieux que vous pouvez.

Le mot de la fin : que cache l’agressivité ?

une femme frustrée écoute les revendications d'un mari en colère

En fin de compte, vous devez décider si cela vaut vraiment la peine pour vous de fréquenter une personne agressive. Si vous décidez que cela est inutile, éloignez-vous le plus rapidement possible d’elle car elle est toxique. Mais si vous décidez que cet individu en vaut la peine et qu’il a peut-être besoin de votre aide, faites de votre mieux pour sympathiser avec lui.

Essayez de déterminer la cause sous-jacente de son agressivité. Cela vous aidera tous les deux à aller de l’avant. Si vous n’y arrivez pas ensemble, il existe pleins de types de psys qui pourraient vous aider.