Skip to Content

Comment Lâcher Prise Afin De Se Libérer Et Profiter Pleinement De La Vie ?

Comment Lâcher Prise Afin De Se Libérer Et Profiter Pleinement De La Vie ?

On entend souvent parler du terme « lâcher prise ». La psychologie, le développement personnel et les traditions spirituelles parlent du lâcher-prise et des avantages qu’il présente, mais de quoi s’agit-il au juste ?

Que signifient ces mots, et est-il facile et simple de lâcher prise ? Quelle est la signification du terme « lâcher prise » ?

Pour en savoir plus sur ce terme, poursuivez la lecture et découvrez ce que signifie vraiment « lâcher prise », car c’est bien plus que de passer à autre chose.

Nous vous expliquerons pourquoi il est important d’apprendre à lâcher prise pour retrouver son bien-être ainsi que les meilleurs conseils pour y arriver.

Pour finir, on se penchera sur la difficulté à lâcher prise d’une personne (que l’on croit aimer) afin de vous aider à traverser cette étape difficile.

Lâcher prise : qu’est-ce que ça veut dire au juste ?

une femme aux longs cheveux noirs se tient les bras tendus

Le lâcher-prise est complexe, car il s’agit de plusieurs choses à la fois. Vous voulez lâcher prise mais vous ne pouvez pas, ou vous pouvez lâcher prise, mais vous ne voulez pas. Laisser partir quelqu’un qui est mort signifie accepter qu’il ne reviendra jamais.

Et laisser partir quelqu’un que vous aimez en général signifie qu’il ne sera pas le même, même s’il revient. C’est beau parce que ça vous apprend à survivre. Et c’est douloureux parce que sa beauté a un prix.

Le genre de prix que vous pouvez vous permettre, mais que vous devez mériter. Avec le lâcher prise, viennent de nombreuses déceptions et peines de cœur. Avec le lâcher prise, l’espoir s’estompe pendant un moment. Mais, sans cela, l’espoir meurt pour toujours.

Lâcher prise signifie découvrir qui vous êtes. C’est s’autoriser à retomber amoureux(se). Cela signifie pardonner à votre meilleur(e) ami(e) et peut-être en trouver un(e) meilleur(e). Cela signifie excuser ses parents pour leurs défauts et devenir un(e) adulte.

Cela signifie quitter un endroit qui ne vous apprécie pas, qui ne vous fait pas sentir en sécurité, qui ne vous embrasse pas. Lâcher prise signifie créer votre propre place dans le monde. Cela signifie s’unir avec les personnes de votre genre.

Cela signifie faire des choses que vous voulez, des choses qui vous procurent du bien-être, des choses qui vous donnent 100 millions de raisons de vivre. Cela signifie laisser tomber la personne que vous pensez devoir être.

Cela signifie avoir confiance en soi, être la personne que vous êtes à l’intérieur, celle que vous êtes depuis toujours.

Lâcher prise, c’est se lancer des défis. Cela signifie faire des choses avec lesquelles vous n’êtes pas à l’aise. Cela signifie choisir de sortir quand vous avez envie de mourir. Lâcher prise signifie faire les choses différemment et faire des choses différentes.

Cela signifie demander de l’aide. Cela signifie apprendre à dire « non » ou « je ne peux pas ».

C’est être gentil quand on est blessé. C’est être compréhensif(ve) quand on n’en voit pas l’intérêt. Cela signifie avoir la foi lorsque votre esprit est assombri par les pensées négatives et cela signifie être aimant(e) lorsque votre cœur est en miettes.

C’est danser quand on n’entend pas la musique et chanter même si on ne comprend pas les paroles. Lâcher prise signifie suivre le courant tout en continuant à peindre sa propre réalité. Lâcher prise, c’est donner une chance à l’avenir.

Cela signifie choisir l’inconnu plutôt que quelque chose qui vous est familier. Cela signifie ne pas laisser vos expériences passées façonner celles à venir.

Cela signifie la force dans les moments de faiblesse, la confiance dans un temps nuageux et une attitude positive dans une situation difficile.

Lâcher prise signifie avoir confiance dans le fait que les choses vont s’améliorer dans votre vie personnelle. Cela signifie avoir le courage d’aller de l’avant pour arriver là où vous voulez être.

Lâcher prise, c’est accepter les choses que vous ne pouvez pas changer et agir sur celles que vous pouvez. Cela signifie choisir ses batailles, savoir ce qui vaut la peine d’être défendu et ce qui ne le vaut pas.

Cela signifie croire que vous n’obtenez pas les choses que vous voulez parce qu’elles sont bien inférieures à ce que vous méritez. Cela signifie ne pas finir avec quelqu’un que vous pensiez être fait pour vous, parce qu’il y a quelqu’un de bien mieux qui vous attend.

Lâcher prise signifie que vous avez vécu. Cela signifie que vous avez essayé. Cela signifie que vous avez ressenti quelque chose de réel. Cela signifie que vous avez donné même si vous n’avez pas reçu. Cela signifie que vous avez été ouvert(e).

Cela signifie que vous avez pleuré et que vous avez souri. Cela signifie que vous êtes tombé(e) durement, mais que vous vous êtes relevé(e) encore plus fort(e). Lâcher prise signifie que vous avez été aimé(e) et que vous avez aimé.

Lâcher prise signifie que vous avez fait l’expérience de la magie dans cette vie, même si ce n’était que pour un court instant.

Ce terme signifie lâcher prise sur les souvenirs et les pensées parasites douloureuses, les désirs nuisibles et les habitudes malsaines. Il signifie également cesser de ressasser le passé ou de s’inquiéter de l’avenir. Cela signifie vivre dans l’instant présent.

Lâcher prise signifie également le détachement, la suppression des attachements à tout ce qui vous fait souffrir ou vous rend malheureux(se). Cela signifie l’absence d’attachement et la non-implication dans des affaires qui ne vous concernent pas ou qui vous font souffrir.

Cela signifie apprendre à rester calme et serein(e) dans les situations stressantes, cesser de prendre tout trop à cœur et cesser de se laisser perturber par ce que les gens disent et font.

C’est l’acte de se détacher des pensées et des sentiments désagréables, dénués de sens ou nuisibles. Dans ce processus, on se libère des fardeaux émotionnels et on cesse de prendre les choses personnellement.

Dans ce processus, on retire de la vie tout ce qui nous retient en arrière et tout ce qui nous empêche d’avancer.

Le lâcher-prise est un processus qui consiste à se libérer des pensées négatives et des sentiments malheureux. Même si cela peut sembler difficile à réaliser, avec un peu d’entraînement et quelques petits exercices pratiques, cela devient possible.

Si un vêtement est vieux, déchiré ou inutile, vous n’avez pas besoin de vous y accrocher. Vous allez simplement en acheter un nouveau.

Il devrait en être de même avec les pensées parasites, les souvenirs désagréables et les mauvaises habitudes, le mode de vie malsain, et même avec les personnes qui vous font souffrir ou qui vous rendent malheureux(se).

Parfois, vous devez les laisser sortir de votre vie, et même les oublier.

« On ne peut pas naviguer lorsque l’ancre retient notre navire. On doit le tirer vers le haut. Lâcher prise, c’est comme lever l’ancre de votre navire et commencer à naviguer. »

Pourquoi est-il important d’apprendre à lâcher prise ?

une femme aux longs cheveux blonds avec les bras tendus

La plupart des gens ont peur de lâcher prise. Ils sont attachés à des croyances, des habitudes, des possessions et des personnes, et ont du mal à se défaire de leurs attachements inutiles et nuisibles, même s’ils les font souffrir et les rendent malheureux.

La colère, la rancune, le ressentiment et l’envie sont comme des cordes qui vous retiennent. Vous n’y gagnez rien, mais vous perdez beaucoup en vous y accrochant. C’est pourquoi vous devez apprendre à vous en défaire pour éviter de tomber dans un cercle vicieux.

Une trop grande implication avec des personnes négatives n’est pas une bonne idée et prend trop de votre temps et de votre énergie. Cette implication agite votre esprit, votre estime de soi et provoque un manque de paix intérieure.

C’est pourquoi il est important de laisser partir les personnes qui vous stressent et vous empêchent de vous sentir en paix.

Le lâcher-prise est important pour la croissance spirituelle. C’est l’une des étapes les plus importantes vers l’éveil spirituel.

L’ego, cette entité composée de vos pensées et de vos sentiments, de vos croyances et de vos habitudes, ne permet pas à votre pleine conscience de s’élever. Il vous maintient dans votre conscience quotidienne, vos habitudes, vos goûts et vos dégoûts.

Pour faire l’expérience d’une prise de conscience plus large et sur le long terme, d’un sentiment de liberté et de bonheur, vous devez vous élever au-dessus de votre ego.

Pour ce faire, vous devez vous débarrasser des pensées, des sentiments et des souvenirs qui vous retiennent et vous emprisonnent dans votre ego.

Pour avoir moins de stress dans la vie, vous devez couper la corde qui vous lie comme des entraves à des habitudes négatives, à des pensées dénuées de sens, à des sentiments et à des souvenirs douloureux ou malheureux.

Vous devez donc vous détacher de l’attachement que vous leur portez et développer la capacité de lâcher prise peut vous aider à le faire. Lorsque vous ne lâchez pas prise, vous permettez à l’attachement de se développer.

Lorsque vous lâchez prise, vous permettez au détachement, à la liberté et au bonheur de se développer.

L’attachement est comme l’ancre d’un bateau. En lâchant prise, vous pouvez lever l’ancre et permettre à votre bateau de naviguer. Lorsque les pensées, les sentiments et les habitudes négatives ne vous retiennent plus, vous pouvez passer à une vie meilleure et plus heureuse.

Le fait de lâcher prise et de se détacher des causes de la souffrance apporte soulagement, joie et paix intérieure.

Lâcher prise, c’est comme tourner la tête vers l’avant et aller de l’avant, au lieu de rester bloqué à un endroit et de regarder sans cesse en arrière.

« Lâcher prise ne signifie pas se débarrasser. Lâcher prise signifie laisser aller. Lorsqu’on permet aux choses de suivre le courant avec compassion, les choses vont et viennent d’elles-mêmes. » – Jack Kornfield

S’accrocher à la douleur ne répare rien. Ressasser le passé encore et encore ne le change pas, et souhaiter que les choses soient différentes n’y changera rien.

Dans certains cas, surtout lorsqu’il s’agit du passé, tout ce que vous pouvez faire, c’est d’accepter ce à quoi vous vous accrochez et de le laisser partir. C’est ainsi que tout change.

Vous devez laisser partir ce qui vous fait du mal, même si cela vous semble presque impossible.

En décidant de vous accrocher au passé, vous ne pourrez pas créer un sentiment d’identité fort, soit un sentiment qui n’est pas défini par votre passé, mais plutôt par ce que vous voulez être.

Bizarrement, les sentiments douloureux peuvent être confortables, surtout s’ils sont tout ce que vous connaissez.

Certaines personnes ont du mal à se débarrasser de leur douleur ou d’autres émotions désagréables liées à leur passé, car elles pensent que ces sentiments font partie de leur identité.

D’une certaine manière, elles ne savent pas qui elles sont sans leur douleur. Il leur est donc impossible de lâcher prise.

Si vous aussi vous avez du mal à vous détacher du passé, d’une mauvaise relation, de la rancune, ou de n’importe quel autre sentiment douloureux, lisez nos conseils qui peuvent vous aider.

À lire aussi : En 2022, Je Veux Ressentir La Paix Intérieure

18 conseils pour apprendre à lâcher prise

une femme souriante aux longs cheveux blonds

Carl Jung a dit : « Je ne suis pas ce qui m’est arrivé, je suis ce que je choisis de devenir. » Il y a une leçon à tirer de cela pour nous tous : Essayez de lâcher prise sur ce qui vous empêche de faire l’expérience de vous-même.

Vous réaliserez probablement que vous n’êtes pas ce que les autres disent de vous. Vous n’êtes pas votre douleur, votre passé ou vos émotions.

Ce sont les pensées négatives que nous avons de nous-mêmes et notre discours blessant sur nous-mêmes qui nous empêchent de devenir la personne que nous voulons vraiment être.

Pour être capable de lâcher prise, il faut avoir une forte conscience de soi, car c’est cela qui vous permettra d’apprendre et de grandir à partir de vos expériences, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

1. Soyez honnête avec vous-même

L’une des meilleures façons de lâcher le contrôle consiste à déterminer d’où nous vient exactement cette émotion. Avec empathie et honnêteté, examinez où, comment et pourquoi vous vous accrochez au contrôle de quelque manière que ce soit.

Essayez de trouver la raison fondamentale pour laquelle vous avez besoin de contrôler et gérer tous les aspects de votre vie.

Est-ce peut-être parce que vous avez peur de l’inconnu ? Ou parce que vous manquez de confiance dans vos relations ou votre carrière ? Répondez à ces questions honnêtement et, avec un peu de chance, elles vous éclaireront sur une toute nouvelle vie.

2. Imaginez ce qui se passerait si vous lâchiez réellement prise

Avant de commencer à contrôler une situation, essayez d’imaginer ce qui se passerait si vous ne le faisiez pas. Souvent, le désir de contrôle vient de la peur, et si la prudence face à l’avenir peut être une bonne chose, il faut aussi trouver un équilibre sain.

Nous avons tendance à vouloir contrôler les choses pour éviter que tout ne tourne mal. Remettez en question la validité de votre peur lorsque vous avez l’impression de vouloir trop contrôler les choses.

Si vous lâchez le contrôle, votre avenir sera-t-il modifié de façon radicale et négative ? Si la réponse est non, laissez tomber. Il est temps de prendre votre vie en main plutôt que de laisser vos peurs prendre le contrôle de votre vie.

3. Apprenez à vivre dans le présent

Les gens ont tendance à contrôler les choses parce qu’ils ont peur de ce que l’avenir leur réserve, ou peut-être ont-ils peur de répéter une erreur du passé. Arrêtez de vous préoccuper de ce qui pourrait arriver et concentrez-vous sur le moment présent.

Pour être pleinement dans le moment présent, essayez d’en faire moins. Lorsqu’une personne gère tous les aspects de sa vie, elle a tendance à oublier comment vivre parce qu’elle a trop de choses à faire.

Essayez de déterminer ce qui est le plus important. Faites ces tâches, et apprenez à déléguer le reste, si possible.

4. Considérez les choses sur lesquelles vous avez le contrôle

Même si vous faites des choix pour vous-même chaque jour, il y a des choses sur lesquelles vous n’avez littéralement aucun contrôle. Au lieu d’essayer de tout microgérer, soyez attentif à ce que vous pouvez contrôler.

Se concentrer sur les conditions est contre-productif. Il y a beaucoup de choses dont nous pouvons nous plaindre, mais c’est un gaspillage d’énergie émotionnelle que de se concentrer sur les choses que nous ne pouvons pas contrôler.

En revanche, ce que vous pouvez contrôler, c’est ce que j’appelle votre A.P.E. (attitude, processus et effort). Ce sont les trois seules choses sur lesquelles tout le monde possède un contrôle total.

Essayez de saisir le fait que vous ne pouvez vraiment contrôler que vous-même, cela ne sert à rien de vous faire stresser par des choses que vous ne pouvez pas contrôler.

5. Soyez flexible

une femme souriante avec un chapeau sur la tête se tient dans la rue

La flexibilité est un aspect essentiel pour apprendre à moins contrôler les choses et, en fin de compte, à mieux profiter de la vie.

L’une des caractéristiques de la santé mentale est la capacité à être flexible – dans les comportements et les réponses, et en relation avec les sentiments et les pensées.

Lorsque vous devez avoir le contrôle, vous renoncez à la flexibilité et placez un plafond plus bas que nécessaire sur votre capacité à vous engager dans la vie et à en profiter.

Une fois que vous aurez déterminé les questions pour lesquelles vous pouvez être plus flexible, vous pourrez peut-être utiliser cette énergie pour quelque chose de plus significatif.

6. Apprenez à faire confiance

Pour lâcher prise, vous devez avoir la conviction que les choses finiront par s’arranger. Ne laissez pas votre peur ou votre méfiance vous entraîner dans un cercle vicieux d’inquiétude et de stress.

Si vous avez l’impression que le moment de contrôle se présente dans une situation, prenez un moment pour respirer et ayez confiance que tout ira bien.

La confiance est synonyme de croyance. Et le simple fait de croire, signifie que vous vous honorez et vous respectez. C’est là que votre valeur personnelle entre en jeu et que vous pouvez laisser tomber votre besoin de contrôle.

7. Comprenez que les relations que vous pensiez avoir sont différentes de celles que vous avez réellement

Nous devons accepter la personne que nous sommes actuellement et la façon dont les autres le sont aussi. Au fil du temps, on apprend que les choses ne se passent pas toujours comme prévu, et que d’ailleurs, elles ne se passent pratiquement jamais comme prévu.

Et ce n’est pas grave : si vous prenez conscience de vous-même et de votre part dans vos relations, celles-ci s’amélioreront ; cependant, vous devrez peut-être aussi accepter des faits concernant certaines personnes dans votre vie. Pratiquez la gratitude, l’appréciation et la confiance dans ce processus.

8. Ne vous investissez pas dans le résultat lorsqu’il s’agit de traiter avec les gens, car cela conduit souvent à la déception

Les attentes ont tendance à nous bloquer parce qu’elles nous font craindre certains résultats. Il n’y a pas de garanties dans la vie, et il n’y a rien que nous puissions vraiment faire pour obtenir les résultats que nous souhaitons dans nos relations avec les autres.

Lorsque nos attentes ou nos besoins ne sont pas satisfaits, nous devons réagir de manière rationnelle et appropriée. Parfois, cela signifie fixer des limites respectueuses ; d’autres fois, cela signifie lâcher prise.

9. Ne vivez pas enchaîné(e) quand vous avez la clé pour vous en sortir

On vit souvent avec des croyances auto-limitatives auxquelles on permet de définir qui nous sommes. On se dit des choses du genre : « Je ne pourrais jamais faire ça ! » ou « Je ne réussirai jamais à faire en sorte que ça fonctionne ! ».

Si vous croyez vraiment qu’il en est ainsi, vous n’atteindrez jamais vos objectifs. Ouvrez votre esprit et croyez en vous. Beaucoup de gens vous diront que vous ne pouvez pas le faire, mais c’est à vous de leur prouver qu’ils ont tort.

10. Abandonnez l’idée que vous pouvez contrôler les actions des autres

la femme se tient dans un champ de bras tendus

Nous n’avons vraiment de contrôle que sur nous-mêmes et sur notre façon d’agir. Vous ne pouvez pas changer une autre personne, alors ne perdez pas votre temps et votre énergie à essayer.

Je pense que c’est le principal facteur qui pousse les gens à s’accrocher à des comportements inutiles, comme le besoin de plaire. On se dit : « Si je réussis à satisfaire tout le monde, personne ne sera jamais fâché contre moi. » Cependant, cette idée est complètement fausse !

11. Préoccupez-vous seulement de ce que vous pensez de vous-même

Libérez-vous de l’emprise de ce que les autres pensent de vous. Vous ne pouvez pas vivre selon vos valeurs si vous vivez pour l’approbation des autres.

Commencez à donner la priorité à ce que vous ressentez pour vous-même. Comme l’a dit Mahatma Gandhi, « Le bonheur est atteint lorsque ce que vos pensées, vos paroles et vos actes sont en parfaite harmonie. »

12. Laissez de la place aux erreurs

Vous avez fait une erreur ou dit une bêtise ? Ce n’est pas grave ! Utilisez cette expérience pour apprendre et permettez-vous d’en rigoler. Cela ne vous rend pas stupide de dire quelque chose de faux ou d’idiot : cela vous rend humain, et parfois même drôle.

13. Acceptez les choses que vous ne pouvez pas changer

Arrêtez de souhaiter que les choses soient comme elles étaient avant. Et au lieu de cela, vivez dans le moment présent. C’est là que la vie se passe. Vous ne pouvez pas changer le passé ; vous pouvez seulement prendre des décisions aujourd’hui pour améliorer votre avenir.

14. Ne vous prenez pas trop au sérieux

Cela vous permettra de vous détendre et de profiter du voyage de la vie. Je ris avec moi-même et de moi-même tout le temps.

15. Faites des choses que vous appréhendez de faire

une femme souriante assise sur la plage serrant un chien

La peur nous empêche de faire beaucoup de choses, car elle nous ferme l’esprit aux possibilités d’avenir et nous enferme dans notre zone de confort. La plupart des peurs nous remplissent de doutes et de « et si » qui nous emprisonnent.

Plus vous vous efforcerez de sortir de votre zone de confort, plus votre peur s’estompera. Dans la vie, faites ce que vous appréhendez le plus, et je vous garantis que vous grandirez et réussirez !

16. Dites ce qui vous convient ou pas

Trouvez votre voix, et partagez avec les autres ce que vous pensez et ressentez de manière rationnelle. Si vous continuez à communiquer avec les autres ce qui vous convient et ce qui ne vous convient pas, vous ne refoulerez plus vos émotions.

S’exprimer est un élément important pour se sentir bien dans sa peau et dans ses relations.

17. Permettez-vous de ressentir des émotions négatives

Que vous ayez perdu un être cher par la mort ou par une rupture, honorez votre perte. Essayer d’ignorer vos émotions négatives n’est pas une bonne idée, car cela ne fera que prolonger votre souffrance.

La perte d’un être cher est difficile à vivre, et il est normal que vous vous autorisiez à souffrir et à être triste. Laissez-vous aller à vos émotions et traversez le processus de deuil pour pouvoir aller de l’avant.

18. Apprenez à pardonner

Le ressentiment et la réticence à pardonner vous maintiendront enfermé(e) dans le passé et vous empêcheront d’avancer dans la vie.

Rappelez-vous que lorsque vous pardonnez, vous ne le faites pas pour l’autre personne, mais que vous le faites pour vous-même. Si ce n’est que pour cette raison, pardonnez et laissez aller.

Cela peut sembler ironique, mais pour que vous repreniez le contrôle de votre vie, vous devez apprendre à laisser tomber les petites choses.

Même si vous pensez pouvoir contrôler beaucoup de choses dans votre vie, la réalité est que vous n’avez le contrôle que sur une seule chose : vos émotions. Commencez par utiliser certains de ces conseils pour vous aider à trouver l’équilibre dont vous avez besoin.

Soyez patient(e) et, avec le temps, vous apprendrez peut-être quelles batailles vous devez choisir pour vous aider à mener une vie plus saine et sans souci.

Renseignez-vous sur la sophrologie, une méthode de relaxation qui aide à canaliser les douleurs, les émotions négatives et qui vous évitera de faire des crises d’angoisse à l’idée de ne pas pouvoir tout contrôler.

Comment lâcher prise de quelqu’un en 5 étapes (car parfois c’est la meilleure chose à faire)

une femme aux cheveux attachés est assise sur une chaise et boit du café

Il n’est jamais facile de se séparer de quelqu’un, surtout si cette personne a joué un rôle important et significatif dans votre vie.

Il se peut que vous soyez toujours très attaché(e) à votre ex et que vous n’arriviez pas à le/la chasser de votre esprit, ou que vous vous sentiez profondément lésé(e) par un ancien partenaire et que vous ne puissiez pas vous débarrasser de toute la peine et la douleur qu’il ou elle vous a causées.

Quelles que soient les circonstances, lorsqu’il s’agit de lâcher prise d’une personne, il existe cinq étapes essentielles que vous pouvez suivre pour aller de l’avant dans votre vie et vous décharger enfin de l’impact durable de cette personne.

1. Faites la paix avec ce qui s’est passé entre vous deux

Laisser partir quelqu’un signifie faire face à la réalité de ce qui s’est passé entre vous deux et l’accepter, même si cela peut sembler difficile.

Que cette personne vous ait brisé le cœur, qu’elle ait trahi votre confiance ou qu’elle n’ait tout simplement pas été la bonne pour vous, lâcher prise signifie admettre la vérité sur votre relation avec cette personne.

Vous aurez peut-être encore besoin de temps pour faire le deuil de cette personne ou pour pleurer son absence de votre vie.

Ceci dit, plutôt que de réprimer ces sentiments ou de nier que vous souffrez intérieurement, une étape clé du lâcher-prise consiste à vivre pleinement le tourbillon d’émotions provoqué par cette personne et à vous frayer un chemin jusqu’à l’autre côté.

Si vous voulez laisser partir quelqu’un, vous devez vous laisser aller à faire face à ce qui s’est passé entre vous deux et accepter la vérité de la situation actuelle.

2. Évitez de visiter ses profils sur les réseaux sociaux

À quelle fréquence consultez-vous les pages Facebook, Instagram ou Twitter de cette personne ? Une partie cruciale du lâcher-prise de quelqu’un signifie que vous devez retirer cette personne de votre vie – même virtuellement.

En continuant à suivre cette personne sur les réseaux sociaux et en vérifiant constamment ce qu’elle fait, vous laissez cette personne influencer votre comportement et maintenir une présence persistante dans votre vie quotidienne.

Dans de nombreux cas, les messages, les photos et les tweets ne feront que vous rendre triste ou vous bouleverser et vous causer encore plus de peine.

Si vous désirez vraiment avancer et tourner la page, vous devez absolument cesser de laisser cette personne avoir un impact durable sur vous et prendre l’initiative de la supprimer de tous les domaines de votre vie, pour de bon.

3. Cherchez des moyens d’améliorer votre propre vie

Si vous décidez de laisser partir quelqu’un, considérez que c’est l’occasion idéale de faire entrer quelque chose d’autre dans votre vie, et peu importe de quoi il s’agit.

Plutôt que de passer votre temps à penser à cette personne et à ressasser chaque conversation, concentrez-vous sur quelque chose de plus productif.

Par exemple, plutôt que d’être accablé(e) par le fait que cette personne a rompu avec vous, pourquoi ne pas soulever des poids à la salle de sport et battre un record personnel ?

En prenant l’énergie que vous alliez dépenser à ruminer sur cette personne et en la redirigeant vers quelque chose de vraiment bénéfique et valable, vous serez capable de lâcher prise en ouvrant les bras à quelque chose de bien plus positif.

4. Reconnaissez que vous n’êtes pas tout(e) seul(e)

Lorsque vous essayez de vous séparer de quelqu’un, il n’est pas rare de ressentir un sentiment de solitude et d’isolement.

Cependant, en vous adressant à vos ami(e)s, à votre famille ou à un professionnel qualifié, vous pouvez surmonter ce genre de sentiments non seulement grâce à la simple présence des autres autour de vous, mais aussi grâce à leur soutien indéfectible, à leur orientation et à leurs conseils.

Non seulement les personnes qui vous entourent peuvent vous offrir des mots de sagesse ainsi qu’une épaule sur laquelle pleurer, mais elles peuvent aussi, en fait, avoir leur propre histoire de lâcher prise et de passer à autre chose, ce qui peut vous aider à reconnaître que votre expérience est plus courante que vous ne le pensez et que vous allez vous en sortir.

En vous entourant de personnes positives qui vous soutiennent, vous faites un réel pas en avant vers le lâcher prise définitif.

5. Ayez de grands espoirs pour l’avenir

Même si cela peut sembler difficile, prenez la résolution de ne jamais abandonner l’idée de trouver un nouvel amour à l’avenir.

Même si votre ex vous a déçu(e), blessé(e) ou laissé(e) le cœur brisé, il est particulièrement impératif dans des moments comme celui-ci de vous rappeler à quel point vous êtes fort(e).

Laisser partir quelqu’un est un acte de courage et de force, car vous vous prouvez qu’il y a quelqu’un d’autre qui mérite davantage votre amour, votre affection et votre attention.

Lorsque vous reconnaissez que vous méritez mieux, vous vous ouvrez à la possibilité de retomber amoureux(se) et de faire de la place dans votre cœur pour une autre personne.

L’acte même de lâcher prise signifie que vous serez prêt(e) à laisser entrer quelqu’un d’autre dans votre vie à l’avenir.

Si vous avez aimé cet article d’aujourd’hui, n’hésitez pas à lire également mon article sur l’amour de soi : À Partir D’aujourd’hui C’est Décidé : Je M’aime !