Skip to Content

Pourquoi Je Me Sens Mal Alors Que Tout Va Bien Dans Ma Vie ?

Pourquoi Je Me Sens Mal Alors Que Tout Va Bien Dans Ma Vie ?

De nos jours, en France, comme dans beaucoup de pays, la plupart des adultes ressentent un mal-être profond inexpliqué alors que tout va bien dans leur vie. Et bien que cela ne soit pas agréable, il est normal d’être triste de temps en temps.

Parfois, nous sommes confrontés à des périodes difficiles qui nous font ressentir le coup de blues et parfois nous avons des idées noires sans raison apparente.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des mesures que vous pouvez prendre pour faire face aux pensées négatives et vous sentir mieux dès aujourd’hui.

Mais d’abord, essayons de répondre à la question qui traverse l’esprit de beaucoup d’entre nous : « Pourquoi je me sens mal alors que tout va bien dans ma vie ? ».

Dans un premier temps, nous allons d’abord tenter de déterminer les causes de votre tristesse et au passage nous verrons les meilleurs moyens d’y faire face.

Pourquoi je me sens mal alors que tout va bien ? 7 raisons probables

On peut probablement affirmer que si vous avez cliqué sur cet article, vous vous sentez triste en l’absence de tout problème majeur. En d’autres termes, vous vous sentez triste « juste comme ça » et vous vous demandez pourquoi cela se produit.

Voici quelques-unes des causes les plus courantes pour répondre à la question : « Pourquoi je me sens mal alors que tout va bien dans ma vie ? »

1. Manque de stimulation ou d’excitation

femme triste assise sur un canapé

En d’autres termes, vous vous ennuyez tout simplement. Parfois, c’est le manque d’excitation qui nous fait nous sentir coincés dans une ornière et malheureux.

Avoir quelque chose à attendre avec impatience, être excité par quelque chose garantit pratiquement ce que la plupart des gens appellent le bonheur.

Alors, il est peut-être temps de relever un nouveau défi, d’apprendre quelque chose de nouveau, de trouver un nouveau passe-temps ou de voyager quelque part pour faire bouger les choses et se sentir à nouveau vivant.

N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort, faites grandir votre estime de soi et partez à l’aventure !

2. La solitude

Êtes-vous peut-être entouré(e) de personnes avec lesquelles vous n’avez pas grand chose en commun ?

En effet, il est possible qu’avec le temps, vous ayez développé des intérêts, des valeurs et des normes différents de ceux de vos liens sociaux et que vous vous sentiez maintenant seul(e) et incompris(e).

Vous avez peut-être envie d’une vie différente de celle que vous avez actuellement et de celle que mènent la plupart des gens de votre entourage, mais vous ne parvenez pas à trouver comment satisfaire ce désir ni comment vous sortir de ce cercle vicieux.

Et de là peuvent provenir des sentiments intenses de nostalgie, de tristesse et de douleur. Si vous voulez combattre ce sentiment, faites l’effort de rencontrer de nouvelles personnes et débarrassez-vous de toutes celles qui ne vous conviennent pas !

3. Sentiment d’insatisfaction

On peut avoir une famille, une carrière et des amis formidables, vivre dans un endroit cool, avoir des passe-temps intéressants et quand même se sentir triste.

Souvent, la cause de cette tristesse est un conflit interne profond entre vos normes et valeurs personnelles et la façon dont vous vivez votre vie.

Votre carrière est peut-être formidable, mais ce n’est peut-être pas ce que vous souhaitiez au départ ou, peut-être, êtes-vous secrètement préoccupé(e) par certaines questions éthiques liées à votre travail.

Vous avez peut-être une maison de rêve, une voiture de sport et beaucoup d’argent à dépenser, mais si vous avez depuis toujours eu envie de vivre simplement, il se peut qu’au fond, vous vous sentez coupable et mal à l’aise quant à ce mode de vie.

Chaque fois que nous ne parvenons pas à vivre selon nos propres normes internes, le résultat est généralement un état dépressif et un sentiment d’irritabilité.

À lire en lien : L’herbe N’est Pas Plus Verte Ailleurs Et On Vous Explique Pourquoi !

4. Manque de contrôle sur votre environnement

femme triste assise sur le lit

Pour être heureux, nous devons avoir un certain degré de contrôle sur notre environnement.

Bien que nous devons accepter le fait que nous n’aurons jamais un contrôle absolu sur tout ce qui se passe dans notre vie, nous devons être en mesure de contrôler des choses essentielles comme notre temps, notre travail, nos loisirs et de faire d’autres choix fondamentaux.

Si vous êtes surmené(e) ou que vous vivez dans un environnement très contrôlé où quelqu’un d’autre décide de tout pour vous, vous pouvez commencer à vous sentir frustré(e) et triste.

En outre, les cultures modernes, les réseaux sociaux et les médias exigent que l’on impressionne constamment les autres et que l’on se soucie de ce que les autres pensent de nous, ce qui peut entraîner un sentiment d’enfermement et de contrôle.

De nos jours, il est difficile de savoir vivre pour soi et non pas pour les autres, alors que c’est une chose primordiale si on désire être heureux.

5. Réflexion excessive

Beaucoup de nos problèmes sont des problèmes uniquement parce que nous y pensons sans cesse. En effet, en tant qu’êtres humains, nous avons tendance à trop réfléchir.

Et si vous vous retrouvez souvent coincé(e) à penser à quelque chose qui s’est produit ou à quelque chose que vous attendez, vous réfléchissez probablement trop.

En vous concentrant sur le problème, vous pouvez le faire paraître bien pire qu’il ne l’est et vous pouvez même commencer à imaginer des problèmes qui n’existaient pas au départ. Il est très difficile de se sortir de cette façon de penser, mais vous devez absolument le faire.

Certains d’entre nous ont une tendance naturelle à l’introspection excessive, ils semblent préoccupés par leurs propres pensées et n’ont jamais l’air détendus et heureux.

Certes, combattre cette habitude est difficile, mais pourtant possible en apprenant à se concentrer sur l’extérieur et à s’intéresser à d’autres personnes et / ou choses.

À lire en lien : Pourquoi Je Ne Suis Pas Heureuse Dans La Vie ?

6. Manque de lumière du soleil

Cela peut paraître bizarre, mais certaines personnes sont particulièrement sensibles au manque de lumière et ont tendance à tomber en dépression pendant les mois d’hiver.

Ce phénomène reste un mystère médical, mais il a un nom officiel : le trouble affectif saisonnier (TAS). La dépression saisonnière se caractérise par des épisodes de dépression à la même période de l’année, le plus souvent en hiver.

Les personnes atteintes du « TAS » se sentent « normales » pendant la majeure partie de l’année, mais ressentent une perte de confiance et tombent en dépression à la même période chaque année.

Ce trouble porte également d’autres noms : coup de blues hivernal, dépression de l’hiver, dépression saisonnière et, plus rarement, dépression estivale pour ceux qui ne se sentent pas bien pendant les mois d’été.

7. Problèmes de santé sous-jacents

femme triste assise près de la fenêtre

Pour finir cette liste, il est possible que votre tristesse inexpliquée trouve son origine dans un problème de santé que vous ignorez.

La dépression, le trouble bipolaire, le syndrome prémenstruel, l’hypothyroïdie et les changements hormonaux sont quelques-unes des possibilités.

Si vous vous sentez souvent triste, que vous avez des soucis de santé tels que : des troubles du sommeil, une perte de poids importante ou des crises d’angoisse fréquentes, votre priorité devrait être d’écarter ces problèmes.

Alors, peut-être qu’il est temps de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant pour en parler et recevoir un point de vue professionnel, car on ne peut être heureux si on n’est pas en bonne santé !

Lorsque la tristesse prend le dessus de tous les aspects de votre quotidien, vous pouvez avoir du mal à trouver un soulagement.

Le fait de se sentir déprimé(e) peut également rendre plus difficile la réflexion sur des changements potentiellement utiles, c’est pourquoi vous devez considérer le fait que vous avez besoin d’aide.

Un soutien et une prise en charge professionnels peuvent parfois faire une grande différence dans la guérison et nous y reviendrons plus en détail dans la suite de cet article.

En attendant, ces quelques conseils peuvent aider une personne à reprendre confiance en soi et apporter un peu de soulagement à son mal-être.

Comment combattre ce mal-être ? 5 éléments clés

1. Parlez à vos proches

femme qui parle avec son petit ami

De nombreux symptômes associés à la tristesse ou à la dépression peuvent vous inciter à vous éloigner des autres plutôt que de rechercher un soutien émotionnel.

Lorsque vous vous sentez irritable, vous pouvez vous énerver facilement contre vos proches. Vous pouvez ressentir de la culpabilité face à des sentiments négatifs envers les autres, votre besoin d’annuler des plans ou votre désintérêt pour vos activités habituelles.

Il n’est pas rare non plus que vous vous demandiez si vos proches se soucient vraiment de vous et veulent passer du temps avec vous.

L’isolement ne fait généralement qu’aggraver la tristesse, alors partager ses sentiments avec une personne de confiance peut être d’un grand secours. Le fait de s’ouvrir à un seul ami proche ou membre de la famille peut vous aider à vous sentir moins seul.

Parler ne fera pas nécessairement disparaître vos symptômes, mais cela peut vous aider à alléger le fardeau. Vous aurez également quelqu’un vers qui vous tourner si vous avez besoin d’un soutien supplémentaire.

2. Ajoutez une touche d’humour à votre vie

L’humour est souvent utilisé pour faire face à la dépression et à d’autres problèmes de santé mentale.

Même si vous n’avez pas envie de rire ou de faire des blagues, les livres drôles, les podcasts sur YouTube ou votre émission télé préférée peuvent souvent atténuer votre tristesse et vous remonter le moral.

Vous n’êtes pas un fan de comédie ? Sortir un livre bien-aimé de l’étagère ou s’affaler dans le canapé devant un grand classique peut parfois offrir des avantages similaires.

3. Écoutez de la musique

femme écoutant de la musique

La musique présente de nombreux avantages pour la santé mentale, notamment un soulagement temporaire de la tristesse et des autres symptômes de la dépression. Elle peut vous redonner de l’énergie, ce qui vous permettra d’atténuer la fatigue que vous ressentez.

L’écoute de la musique peut encourager votre cerveau à produire des hormones comme la dopamine et la sérotonine. Ces « hormones du bonheur » ont été associées à une amélioration de l’humeur et à une réduction de l’anxiété et du stress.

Essayez simplement d’éviter la musique qui correspond à votre humeur. S’apitoyer sur soi peut sembler un bon moyen d’évacuer ses sentiments, mais les airs lugubres peuvent finir par aggraver la tristesse ou la dépression.

Optez plutôt pour une musique optimiste et positive avec un tempo plus rapide. De plus, les affirmations et citations motivantes peuvent vous aider à voir la vie du bon côté et à retrouver la joie de vivre, une pensée positive par jour peut faire la différence !

À lire en lien : Un État D’esprit Positif, Une Force Innée Et Indispensable

4. Faites des choses que vous aimez

Vos passe-temps préférés peuvent sembler moins agréables lorsque vous vous sentez triste ou déprimé(e), mais le fait de vous forcer à les faire quand même peut parfois avoir des effets bénéfiques sur l’humeur.

Si vous avez du mal à trouver de l’énergie, essayez des activités légères plutôt que des activités qui vous épuisent émotionnellement rien qu’en y pensant.

Voici quelques idées à faire quand vous sentez que vous n’en pouvez plus :

• lire un livre

• travailler sur un projet diy

• prendre un bain chaud avec de la musique relaxante et des bougies ou des huiles essentielles

• appeler un(e) ami(e) de longue date

• faire des câlins à votre animal de compagnie

À lire aussi : L’ascenseur Émotionnel : Comment Maîtriser Vos États D’âme ?

5. Passer du temps au soleil

« As-tu essayé d’aller en nature ? » peut sembler être la phrase d’un proche bien intentionné qui ne connaît pas vraiment les troubles de l’humeur.

Pourtant, si la lumière du soleil ne guérit pas complètement les sentiments de tristesse ou de dépression, une exposition régulière au soleil peut faire la différence pour retrouver votre paix intérieure.

En effet, les experts pensent que la lumière du soleil incite votre cerveau à produire de la sérotonine.

Lorsque les niveaux de cette hormone sont plus faibles dans votre système, vous êtes plus susceptible de vous sentir déprimé(e), surtout à l’approche de l’automne et de l’hiver.

Passer plus de temps au soleil peut donc augmenter la sérotonine et potentiellement procurer des sentiments de bien-être.

L’exercice physique peut également avoir des effets bénéfiques sur votre humeur. Si vous en avez envie, combinez votre exposition au soleil avec une promenade dans le quartier ou dans votre parc préféré.

À lire aussi : Le Développement Personnel Pour Adopter Une Meilleure Qualité De Vie

Pour finir, quelques conseils de plus pour faire face à ce sentiment de tristesse

triste jeune femme assise près de la fenêtre

Pour répondre à votre question : « Pourquoi je me sens mal alors que tout va bien dans ma vie ? », il va sans dire que tout problème de santé éventuel doit être écarté en premier lieu.

Si vous pensez que la raison de votre tristesse inexpliquée pourrait être l’une des maladies énumérées ci-dessus, travaillez avec votre médecin traitant pour résoudre le problème.

Si vous n’avez pas de raisons physiques évidentes d’être triste, vous pouvez néanmoins faire beaucoup pour soulager ce sentiment et retrouver la joie de vivre.

Tout d’abord, essayez de vous poser les bonnes questions : Qu’est-ce qui vous tracasse exactement ? Est-ce que vous réfléchissez trop ? Apprenez à vous concentrer en dehors de vous-même.

S’agit-il d’un burn-out à cause de votre travail exigeant ? Si oui, trouvez un moyen de réduire vos heures ou envisagez une autre carrière.

Est-ce votre conjoint(e) aimant(e), mais trop contrôlant(e) ? Essayez d’en parler pour résoudre vos problèmes.

Vous vous ennuyez tout simplement ? Essayez de maîtriser une nouvelle compétence. Est-ce le manque de stimulation ? Lisez des livres, partez en voyage ou trouvez un moyen de vous placer dans un environnement où tous vos sens sont suffisamment stimulés.

Parler à un ami de confiance ou écrire un journal sont de bons points de départ. Il peut arriver que vous deviez changer votre mode de vie pour retrouver votre bien-être, mais il est important de se rappeler que ces changements ne doivent affecter personne de manière négative (par exemple, votre conjoint, vos enfants, votre famille).

Le fait d’en parler avec un conseiller certifié peut aider non seulement à définir le problème de fond, mais aussi à trouver une solution qui convienne à toutes les personnes concernées.